CM – « Il faut tirer les leçons de ce qu’on a vécu » : Leonetti comme arbitre LR pour les présidents

0

« Rh’oooooooooo! »

Utilisez-vous un AdBlock ?! 🙂

Vous ne pouvez la désactiver que pour ce site, car les publicités maintiennent la presse en vie.

pour enregistrer mes filtres et personnaliser mon flux

Lisez l’intégralité de l’article en ligne dès 6 heures du matin tous les jours, où que vous soyez.

Abonnez-vous à partir de 1â ?? ¬

Je suis déjà abonné, connectez-vous

« Nous devons tirer les leçons de ce que nous avons vécu » : Leonetti en tant qu’arbitre LR des présidents

Sur la « nécessité de se lancer dans la bataille ». C’est ainsi que Jean Leonetti décrit la situation actuelle de son parti. Le maire d’Antibes, qui doit être nommé par le Comité stratégique des Républicains ce mercredi, s’apprête à réfléchir au mode de désignation du candidat à l’élection. Un nouveau poste de « Blauhelm » pour ceux qui ont assuré la présidence par intérim de LR en 2019. Quand le calendrier s’est accéléré, quatre ont réfléchi avec « Gérard Larcher, Christian Jacob et François Baroin ». Une décision sur un indicatif régional qui pourrait être ouvert à droite et au centre après la prochaine période électorale.

Le message doit être clair : sa famille après le départ d’Hubert Falco et Christian Estrosi au milieu des tensions autour de la Provence -Régions Alpes -Côte d’Azur à réunir.

« Cela crée une dynamique », assure l’ex-député. Sans créer de nouveaux briseurs de cœur ? Petit sourire derrière le masque. « Nous devons apprendre de ce que nous avons vécu. »

Jouer les arbitres, une position assez confortable, n’est-ce pas ? « Je continue à parler à tout le monde », assure l’ancien ministre et évoque notamment les noms de Laurent Wauquiez et Xavier Bertrand (1). Cependant, il rejette l’étiquette LR « Suisse » : « Je ne suis pas toujours neutre. Je défends mes convictions. »

Et cela se fait en poussant le champignon. Parce que son parti était initialement censé désigner le candidat à la présidentielle à un autre moment entre octobre et novembre. Les semaines comptent : le nom est publié si tôt en automne que tout le monde dans le parti devrait être d’accord. Marche.

Keywords:

The Republicans,Jean Leonetti,French presidential election,Christian Jacob,Emmanuel Macron,The Republicans, Jean Leonetti, French presidential election, Christian Jacob, Emmanuel Macron,,,Politics,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: