CM – Ismaël Khelifa (Nice Escape) : « Je ne voulais pas apparaître comme l’homme blanc qui vient sauver l’humanité »

0

Ce nouveau numéro du magazine découverte Échappées belles, diffusé le samedi 2 octobre à 20h55 sur France 5, nous emmène au Sénégal, où l’animateur a rencontré pour la première fois le garçon dont il est le parrain.

Ismaël Khelifa : C’était ma deuxième fois là-bas, mais ma première fois en Casamance. C’était émouvant parce que j’ai une forte histoire avec ce pays. Ce sont des gens qui ont très peu, qui ne gagnent parfois que 50 euros par mois, mais qui sont très généreux. Le poids de l’histoire et de la langue en font la France. Pour eux, c’est le pays d’à côté.

J’étais à Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, à attendre mon équipe de tournage lorsque j’ai rencontré une fille qui creusait dans une décharge. Elle m’a vu, s’est approchée de moi et m’a invité à venir chez elle avec ses parents pour manger. Ce fut un merveilleux moment d’humanité. Quand je suis rentré en France, c’était le réveillon de Noël. Avec ma femme nous avons eu l’idée de promouvoir un enfant. L’association Un enfant par la main a permis au petit Moutarou d’entrer dans nos vies.

C’était la première fois qu’un parrain visitait le village où nous nous trouvions. Nous étions entourés de dizaines d’enfants. Et j’ai eu l’occasion de le rencontrer dans sa maison familiale, alors que cela se passe généralement « en terrain neutre ».

Je ne voulais pas apparaître comme l’homme blanc qui vient sauver l’humanité. Je ne voulais pas ressembler à un « médecin français » caricatural. Dans la mise en œuvre aussi, nous avons essayé de montrer le trajet : le taxi mourant, une partie de Scrabble improbable…

D’après les lettres que nous avons échangées avec ses éducateurs, j’ai su que c’était un bon footballeur. C’est un grand fan de Mbappé. Le rêve de tous ces enfants est de devenir footballeurs en Europe.

Est-ce que Moutarou sait que vous avez des enfants et, à l’inverse, qu’en pensent vos propres fils ?

La famille de Moutarou connaît l’existence de mon enfants. Et pour Naël, 3 ans, et Aden, 1 an, je suis un « papa aventurier ». Mais quand je rentrerai à la maison, je prendrai le contrôle de la maison. Je suis comme les hommes d’aujourd’hui qui veulent devenir père et en même temps s’investissent dans leur travail.

Les informations recueillies via ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et service fournisseurs de fournir des conseils et des offres promotionnelles envoyer.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, veuillez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Keywords:

Auf legendären Routen,France 5,Senegal,Casamance,2021,Auf legendären Routen, France 5, Senegal, Casamance, 2021,,,Actu TV, Autres émissions, Actualité,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: