CM – Jeux Olympiques 2021 – Volley-ball : Laurent Tillie, une médaille d’or pour couronner le mandat de près de dix ans

0

Pour son dernier entraîneur de l’équipe de France de volley-ball, Laurent Tillie ne pouvait rêver meilleure performance en remportant la médaille d’or aux JO de Tokyo samedi.

Et la soirée tokyoïte est tombée dans l’ivresse. Laurent Tillie a acclamé au bord du parquet de l’Arène d’Ariake, où ses joueurs venaient de réaliser le plus grand exploit de l’histoire du volley-ball français, en battant les Russes (25-23, 25-17, 21e -25, 21-25, 15-12) Samedi 7 août Son équipe de France, qu’il bichonne et façonne depuis neuf ans, est désormais championne olympique.

Alors l’émotion au coup de sifflet final brillait forcément sur le visage des Trainers tricolores. Car Laurent Tillie, l’homme du tout premier titre international de l’équipe de France (Euro 2015), qui a mené les Bleus à la victoire dans deux championnats mondiaux (2015 et 2017), sait que son expérience se termine par la sélection des têtes. Inattendu, inoubliable et totalement impensable il y a neuf ans.

Tillie a été la première à le croire. En juillet 2012, les Français ont repris Philippe Blain comme entraîneur, tandis que les Bleus n’ont pas réussi à se qualifier pour les JO de Londres. Tillie réunit donc ses joueurs pour un premier entraînement le jour de l’ouverture des Jeux Olympiques de Londres. Torture infligée aux joueurs ? Plutôt une façon de se mettre un objectif en tête qui guidera leurs neuf années en tant qu’entraîneur : le Graal, les JO.

Antonin Rouzier, ancien international français entre 2006 et 2016 (243 sélections), n’était pas présent ce jour-là. « J’étais déçu de la non-qualification à Londres, j’avais pris un peu de distance avec l’équipe de France. » De retour dans le groupe, l’attaquant, qui évolue aujourd’hui au Plessis-Robinson, remarque la détermination du nouvel entraîneur. « Sa priorité a toujours été les Jeux. Il y a eu des compétitions qui ont aidé à construire l’équipe, des titres et des podiums. Mais les JO ont toujours été l’objectif numéro un », explique Rouzier.

Il faut dire que Tillie connaît bien les jeux. Attaquant receveur de l’équipe de France dans les années 80 et 90 aux côtés d’Alain Fabiani – « Laurent était un très bon joueur », se souvient Rouzier -, l’entraîneur des Bleus a eu sa première expérience avec le volley-ball français aux Jeux olympiques de 1988 à Séoul. Puis Barcelone, quatre ans plus tard. Deux tournois dans lesquels l’équipe de France a terminé 8e et 11e. L’immense déception des jeux de Rio 2016 (9e) n’a fait qu’aiguiser son appétit pour le tournoi olympique.

Jusqu’alors, le volley-ball était le parent pauvre du sport collectif français, derrière le basket-ball et le handball. En neuf ans à la tête de l’équipe de France, Tillie a su renverser ce constat. Grâce à une génération dorée de joueurs dirigeants dans les plus grands clubs du monde (Earvin Ngapeth, Trevor Clevenot, Jean Patry, Jenia Grebennikov, Antoine Brizard…). Mais aussi grâce à une méthode qui met le collectif au premier plan.

« C’est quelqu’un qui veut développer au mieux l’esprit collectif. Avant les jeux, il cite beaucoup de gens, un peu comme l’américain, pour son propre Pour inspirer les joueurs », a déclaré Hubert Henno, qui en tant qu’entraîneur Tillie connaissait le tournoi de qualification olympique 2016 (sans jouer une minute). Rouzier, qui a travaillé avec lui pendant cinq ans, a salué son management : « En équipe de France il sait qu’on a besoin de liberté, d’autonomie, qu’on sait se gérer. Il donne des consignes à l’avance. Jouez comme n’importe quel entraîneur mais il y a » beaucoup de liberté. » Éternellement craintif, capable de préparer toutes sortes de scénarios avant un match pour limiter l’incertitude, Tillie a appris au cours de ce tournoi à lâcher prise face à l’imprévisibilité de ses joueurs. Rouzier a noté : « Il a changé au cours de ces Jeux. Il est toujours aussi stressé avant, pendant et après les matchs, mais il fait plus tourner son équipe. Il a été critiqué à Rio. Et il était là. « 

La chute du coach en quarts de finale contre la Pologne restera une des images de ces matchs à Tokyo. Un petit connard pour ceux qui intériorisent énormément leurs émotions pendant les matchs.  » C’était une explosion. « En étant avec des fous, je deviens fou aussi », s’était justifié Tillie après le match. Et quand le manager, dont la femme dit qu’il s’investit à 100% dans ce qu’il fait, est à terre est allé, alors parce qu’il voulait aider. son équipe et croyait qu’ils pouvaient faire l’affaire contre le double champion du monde polonais.

Son équipe a quitté Tokyo avec la médaille d’or, et Tillie n’avait pas tort. Un heureux résultat qui n’aurait jamais pu arriver. D’abord à cause de sa place dans les jeux, l’équipe de France le recherchait au bout de la tension lors du TQO en janvier 2020. Ensuite parce que ce tournoi olympique avait très mal commencé avec des défaites contre les USA (0 :3) et l’Argentine. (2 : 3) et une qualification à Extremis pour le quart après le revers contre le Brésil (2 : 3).

Lors de ce TQO Tillie a versé ses premières larmes de manager après la victoire contre l’Allemagne, qui a dévalué le ticket pour les matchs. . Restait un dernier obstacle : la fin de son contrat à l’été 2020 lorsque les matchs ont été reportés d’un an. Selon l’émotion de TQO, il est impossible pour l’entraîneur de ne pas continuer l’aventure. Extension validée en mai 2020 et les jeux toujours en vue.

 » Tokyo sera un peu The Last Dance pour reprendre le titre de la série sur Michael Jordan. Je ferai tout pour que cette dernière danse se termine de la meilleure façon possible », a annoncé Tillie dans son extension. On ne sait pas si l’entraîneur envisageait un tel résultat, mais l’histoire se termine par un grand sourire aux lèvres. La fin d’une aventure de près de dix ans qui a mené le volleyball français au sommet du mont Olympe.

Jeux Olympiques 2021 : volleyball et main sur le dessus, basketteur de bronze, désenchantement en roulant… Les résultats de la French Day

Olympia à Tokyo : Vous courez pour l’or ! Les volleyeurs français battent les Russes en finale et décrochent leur premier titre olympique

vidéo

Olympia 2021 – Volleyball : « Nous sommes revenus de loin », s’est réjoui le Français Jean Patry après la médaille d’or

Jeux Olympiques 2021 – Volleyball masculin : Vivez la finale, dont la France a remporté la médaille d’or face aux Russes apporté

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus des médias audiovisuels publics européens membres de l’Eurovision. Ce contenu est publié en anglais ou en français.

Keywords:

Olympic Games Tokyo 2020,Volleyball,Handball,France,France national football team,Olympic Games Tokyo 2020, Volleyball, Handball, France, France national football team,,Sports,,,,,JO de Tokyo,Jeux olympiques,Athlétisme,Basket-ball,Cyclisme,,Sports,Jeux olympiques de Tokyo 2021,Volleyball aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021,La France aux JO de Tokyo 2021,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: