CM – La Russie ne veut plus de champagne français

0

La Russie gagne. Vladimir Poutine a signé vendredi 2 juillet un nouvel amendement controversé à la loi. Désormais, seuls les fabricants russes sont autorisés à étiqueter leurs bouteilles avec le terme « champagne ». Comme les autres vins importés, le champagne français devra composer avec le terme « vin mousseux », rapporte Le Monde. Ainsi, cette nouvelle législation russe ne prendra plus en compte l’appellation d’origine française d’origine contrôlée.

Un coup dur pour les producteurs français qui se battent pour la protection de cette appellation mondialement menacée depuis de nombreuses années. C’est notamment le cas du groupe français LVMH, qui possède plusieurs maisons du secteur. Les bouteilles de champagne, désormais vendues sans changement de nom, sont considérées comme des contrefaçons. Moët Hennessy a donc cessé d’exporter vers la Russie ce week-end.

Cependant, dimanche 4 juillet, l’entreprise a accepté de se plier aux règles de Vladimir Poutine et a promis de changer son étiquetage et de renommer ses produits. « Les maisons de champagne Moët Hennessy ont toujours respecté la législation applicable partout où elles opèrent et reprendront les livraisons dès que possible lors de ces ajustements », indique un communiqué de Moët Hennessy, propriétaire de plusieurs marques de champagnes, spiritueux et vins du luxe. géant LVMH.

Depuis plusieurs années, la Russie utilise également le terme « champagne » pour désigner les vins effervescents du pays. Pour rappel, Staline avait créé un « champagne soviétique » à la fin des années 1930. L’objectif était de le rendre accessible au plus grand nombre. Avec cette nouvelle nouvelle, le pays souhaite désormais mettre en avant ses propres boissons à bulles.

C’est un pléonasme de dire « le pays français », car seule la production de cette belle région est autorisée à porter ce nom.

Qui chante la soi-disant amitié franco-russe par opposition à l’amitié franco-américaine, qui selon vous serait illusoire ?

Le gaz naturel… nous avons d’autres énergies disponibles, la vodka ? … On le fait en France … Quant à la Lada, je vous laisse le soin et bon voyage … Je garde le champagne français … Qui est de loin le meilleur et sans préjugés … D’ailleurs, quand les Russes viennent en France… Ils ne se volent pas…

Lire les articles de la rubrique Economie,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Champagne,Russia,LVMH,Vladimir Putin,Sparkling wine,Moët & Chandon,Champagne, Russia, LVMH, Vladimir Putin, Sparkling wine, Moët & Chandon,,,,,,,Champagne,LVMH,Russie,,Russie, LVMH, Champagne, Actualité économique, entreprises, économie, bourse, emploi, impôts, cac 40, creation d’entreprise, chef d’entreprise, grands patrons, consommation, multinationales, privatisation, délocalisations, concurrence, monopole, crise, bourse, licenciements, unio,,Vin-Étiquettage-Exportation-Champagne-Importation-Bulles-Exportations-Vladimir Poutine-Moët Hennessy-LVMH,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: