CM – Le Cac 40 sous les 6 400 points, plombé par les craintes sur le chinois Evergrande

0

La Bourse de Paris s’enfonce à son plus bas depuis deux mois. La défiance envers les actifs risqués revient, alimentée par les craintes de la faillite du géant immobilier chinois Evergrande, la chute des prix des matières premières et l’attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. L’indice VStoxx, qui mesure la volatilité implicite de l’indice Euro Stoxx 50, oscille à 27,55 points après avoir atteint son plus haut niveau depuis la mi-mai.

A la fermeture des marchés chinois lundi et restera fermé mardi, Evergrande les actions ont plongé de plus de 10% ce matin à Hong Kong, entraînant le secteur financier avec elle. Le groupe devrait notamment payer des intérêts sur deux obligations à échéance jeudi. Pékin a également averti les banques la semaine dernière qu’Evergrande pourrait ne pas être en mesure de rembourser ses prêts. « Evergrande n’est que la pointe de l’iceberg », prévient Louis Tse de Wealthy Securities à Hong Kong. Les banques sont également concernées. Si les prix de l’immobilier baissent, qu’advient-il de leurs crédits immobiliers, se demande-t-il, c’est un effet de chaîne. depuis le 21 mai. Juillet la barre des 6.400 avec un volume d’affaires relativement solide de 2,1 milliards d’euros. Au niveau européen, les 19 indices sectoriels Stoxx 600 sont dans le rouge, à commencer par ceux des ressources de base (-5,2%), l’industrie automobile (-4,4%), les banques (-4,1%) et les assurances (- 3,9%) . Les contrats à terme sur indices en décembre ont chuté entre 1,2 % et 1,8 %. A la clôture de la bourse vendredi, l’indice S&P 500 a perdu près de 2% en septembre, sa plus forte baisse mensuelle de l’année. . L’emprunt d’Etat allemand, qui sert de référence dans la zone euro, a reculé de 5 points à -0,325% avec la même maturité. Le prix des obligations évolue dans le sens inverse du rendement.

La Réserve fédérale américaine rencontre son Comité de politique monétaire (FOMC) mardi et mercredi. Elle devrait entamer un processus de réduction de ses achats d’actifs à cette occasion, mais le marché n’attend d’annonce sur ce point qu’en novembre ou décembre en raison des mauvais chiffres de l’emploi en août qui n’ont vu que 325 000 créations d’emplois, soit environ 500 000 de moins que prévu. /p> La décision de politique monétaire, accompagnée de nouvelles prévisions économiques, sera annoncée par Jerome Powell mercredi soir avant la conférence de presse. Outre la décision de la banque centrale, les projections d’évolution des taux d’intérêt sont les plus attendues. Ce nuage de points illustre anonymement les anticipations de hausse des taux des membres du FOMC. En juin, le graphique à points indiquait deux hausses de taux en 2023 et aucune en 2022.

La Banque du Japon annoncera également sa décision de politique monétaire mercredi, suivie par la Banque d’Angleterre jeudi.

ArcelorMittal a chuté 7,8% alors que les prix du minerai de fer en Asie sont encore passés sous les 100 USD la tonne, soit une baisse de 60% par rapport à leur niveau record.

Sensibles à l’économie chinoise, LVMH, Kering et Hermès ont perdu environ 3%. « Toute mauvaise nouvelle en provenance de Chine a un impact négatif sur les valeurs du luxe », a déclaré Luca Solca, analyste chez Bernstein, dans une interview à Bloomberg.

Le secteur automobile, comme Renault et Stellantis, n’est pas épargné avec moins 3,7% et respectivement.

Les banques sont également sous pression, BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale cèdent entre 4,6% et 5,9% dans le sillage du secteur financier à Hong Kong et en Europe.

Sopra Steria recule de près de 9% de retour. Selon BFM Business, la SSII serait intéressée par Atos, qui serait une grosse acquisition, Steria.

ECOSLOPS : Ecoslops est à moitié décevant, mais fera nettement mieux au second semestre

THALES : Thales est peu sensible à la perte du contrat de sous-marin de Naval Group avec l’Australie

GROUPE GORGE : Un bon début d’année pour Groupe Gorgé, assombrie par les incertitudes entourant la rupture du contrat entre l’Australie et Naval Group

EXCLUSIVE NETWORKS : Exclusive Networks, un maître de la cybersécurité

DASSAULT SYSTEMES : Dassault Systèmes, un acteur indéfectible du monde virtuel

DOSSIER : Les entreprises qui séduisent le plus les particuliers

DOSSIER : Dassault Systèmes : un acteur indéfectible du monde virtuel

DOSSIER : Ces métaux indispensables à la transition énergétique

DOSSIER : L’effilage est une réalité déguisée

DOSSIER : L’épargne solidaire doit encore être connue

Keywords:

Evergrande Group,Exchange,CAC 40,The Stock Exchange of Hong Kong Limited,Finance,Evergrande Group, Exchange, CAC 40, The Stock Exchange of Hong Kong Limited, Finance,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: