CM – Le Clasico a-t-il perdu son goût ?

0

domicile
/

ligue
/

Le Clasico a-t-il perdu son goût ?

Le fait est que, si vous regardez les chiffres de chaque côté, c’est beaucoup moins glorieux qu’il ne l’était dans un avenir pas trop lointain. On peut même parler de baisse des niveaux individuels sans trop trembler, des vertiges pour le moins. Les démissions et/ou les départs de certains joueurs au cours de la dernière décennie ont fait d’un véritable all-star avec des classements mondiaux sur toutes les lignes un match certainement attendu, mais avec beaucoup moins de magie et de talent sur le terrain. Alves, Puyol, Xavi, Iniesta, Neymar, Suarez ou Messi entre autres du côté du Barça, ou encore Pepe, Sergio Ramos, Xabi Alonso, Angel Di Maria, Cristiano Ronaldo chez les Merengues, sans oublier d’autres joueurs comme Marcelo ou Piqué qui sont toujours là, mais à un niveau inférieur à celui d’alors. Pour de nombreuses raisons, moins dominantes dans le mercato qu’avant, les deux ogres du football ibérique n’ont pas pu ou pas toujours remplacer tout ce beau monde…

Hormis ces pertes colossales, la baisse du niveau de la jeu n’aura échappé à personne. Il est difficile d’attendre vraiment avec impatience le match entre les deux équipes et cela dure depuis un certain temps. Les chocs à l’époque d’Ernesto Valverde et de Zinedine Zidane n’ont pas toujours été extravagants, tout comme les suivants, et au vu de ce que proposent actuellement les deux formations, rien ne laisse présager que le show sera au rendez-vous. Le Barça a connu un début de saison assez compliqué, pas seulement au niveau institutionnel, car Ronald Koeman a dû encaisser de nombreuses critiques pour son choix de joueur et ses préférences tactiques. Les soucis physiques de ses joueurs n’ont pas aidé non plus. Tout a plutôt bien commencé pour Carlo Ancelotti et une vague d’excitation a déferlé sur Madrid. Mais petit à petit, ce feu s’est quelque peu estompé, ce qui a laissé place à une certaine inquiétude sur le secteur défensif en particulier. La situation des deux entraîneurs ou des deux équipes n’est bien sûr pas comparable, le Barça est à un moment un peu plus critique que celui de son ennemi juré, mais le vainqueur de ce Clasico, s’il y en a un, n’est peut-être pas le meilleur, juste le moins mauvais.

Un autre point qui refroidit le battage médiatique entourant ce Clasico est le timing. Comme expliqué plus haut, les deux équipes sont toujours en rotation et n’ont pas encore vraiment trouvé leur vitesse de croisière. Certains joueurs reviennent de blessure, comme Ansu Fati ou Kun Agüero, et ne sont visiblement pas au mieux physiquement. C’est encore au début de la saison que l’enjeu est de taille, d’autant plus que les deux équipes ne caracolent pas vraiment en tête du championnat pour parler d’une rencontre pour le titre.

Même si le sujet du sport a perdu de son enthousiasme à l’international, ce n’est clairement pas le cas en Espagne. La rivalité entre les deux clubs et leurs supporters est telle que même si les Blaugrana et les Merengues évoluaient en D3, ce match déchaînerait les masses. De l’autre côté des Pyrénées, on a déjà déclenché des hostilités entre les deux camps dans les médias, où des conseillers de l’un et de l’autre se sont déjà passionnément blessés. Et tout cela se répercute inévitablement sur les joueurs qui veulent offrir ce choc à leurs fans.

Très peu de stars mondiales seront sur la pelouse du Camp Nou dimanche après-midi. Mais les fans des deux équipes et les fans de football en général savent qu’ils verront beaucoup de pépites dans leurs œuvres. D’un côté comme de l’autre, il y a un nombre considérable de jeunes prometteurs, mais surtout ils réussissent déjà. Aux côtés de Pedri et d’un Ansu Fati qui effectue un très bon retour après sa longue absence, Ronald Koeman n’a pas hésité à lancer un Gavi déjà brillant et il est probable que Nico Gonzalez, dans un rôle un peu plus défensif au milieu, pendant une minute devant son public. Carlo Ancelotti, en revanche, a déjà des éléments jeunes qui peuvent faire la différence, comme Vinicius Junior, transformé et diablement efficace sur les derniers mètres. Sans oublier Rodrygo Goes ou Eduardo Camavinga, qui ont laissé de grandes émotions lors de ses premières apparitions sous le maillot blanc.

Même si ce match n’a pas vraiment une dimension sportive car il est encore assez tôt, un certain drame peut tout de même se créer autour de la confrontation. Nous savons qu’une victoire du Real Madrid pourrait porter un coup sérieux au Barça et enterrer Barcelone dans une crise encore plus profonde que celle qu’il traverse actuellement. A noter également que même si la saison ne fait que commencer, d’autres équipes de la Liga comme l’Atlético, la Real Sociedad ou Séville pourraient avoir une petite avance sur le perdant en tête de la Liga. On ne peut pas dire que la victoire soit impérative pour les deux équipes, mais une défaite et des résultats défavorables pourraient grincer des dents à Barcelone ou à Madrid…

Keywords:

Vini Jr.,El Clásico,Real Madrid CF,FC Barcelona,Gerard Piqué,LaLiga,Vini Jr., El Clásico, Real Madrid CF, FC Barcelona, Gerard Piqué, LaLiga,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: