CM – Le Conseil d’Etat confirme l’obligation du masque en plein air, mais sous certaines conditions – Sciences et Avenir

0

Par

AFP

le 11 janvier 2022 à 21h32

Lire pendant 2 minutes

Le Conseil d’Etat a décidé mardi que le port du masque de protection contre le Covid-19 ne peut être prescrit qu’en extérieur sous certaines conditions, mais que les préfets pourraient délimiter de larges zones pour que la règle soit compréhensible.

D’un arrêté un particulier, le juge des référés a rejeté une demande de suspension de la décision par laquelle le Premier ministre Jean Castex a ordonné aux préfets de mettre en œuvre l’obligation du masque à l’extérieur.

Cette obligation est en vigueur dans de nombreux départements et agglomérations depuis les derniers jours de décembre.

Pour le juge des référés du Conseil d’État, ces dispositions doivent « être justifiées par la situation épidémiologique observée dans la zone concernée ».

« Elles ne peuvent être proportionnées que si elles sont limitées à des lieux et périodes de forte population qui ne sont pas physiques Autoriser la distanciation et se concentrer sur les endroits où les gens peuvent se rassembler, tels que Par exemple, les marchés, les rassemblements dans la circulation ou les centres commerciaux doivent être adaptés aux risques identifiés », poursuit le Tribunal administratif supérieur.

« Toutefois, si pour ces raisons le préfet précise les lieux et horaires de l’obligation du masque à ciel ouvert, il a le droit de délimiter des zones suffisamment larges pour rendre la règle compréhensible et permettre son application cohérente », ajoute en son nom le juge des référés.

 » Le Premier ministre devra prendre en compte l’évolution des connaissances scientifiques en compte afin de donner ses instructions au préfet si nécessaire d’ajuster voire de lever cette obligation s’il n’est plus opportun de porter un masque », a indiqué le conseil d’Etat dans un communiqué.

La pression de la cinquième vague du Covid a été libéré mardi, selon Santé publique France sur l’hôpital avec plus de 25 000 patients, dont près de 4 000 en réanimation, encore accentué.

Le nombre de nouveaux cas confirmés était de 368 149, un nouveau record si l’on ne tient compte que des déclarations communiquées chaque soir. Ces données peuvent être vérifiées par les autorités sanitaires, qui ont établi a posteriori que le cap des 400 000 nouveaux cas (409 370) a été dépassé le 3 janvier.

En cliquant sur « Je m’inscris », vous consentez à ce que Sciences et Avenir utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

En cliquant sur « Je m’inscris », vous consentez à ce que Sciences et Avenir utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter. Vous confirmez avoir pris connaissance de nos Conditions Générales d’Utilisation et de notre Politique de Confidentialité, qui vous informent sur les modalités de traitement de vos données et les possibilités d’exercer vos droits sur ces données. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant à [email protected] contacter

Si vous souhaitez modifier vos centres d’intérêt, vous pouvez toujours cliquer sur le lien Notifications situé en bas de toutes les pages du site.

Keywords:

Conseil d’État,Mask,Conseil d’État, Mask,,,coronavirus,Covid-19,masque,conseil d’Etat,,Conseil d’État, port du masque, Flash, Flash Actu, Fil, Fil info, Breves, Actualite, news, informations, actualités, actu, depeches, nouvelles, infos, France, international, politique, faits divers,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: