CM – Le maire EELV de Grenoble Éric Piolle en garde à vue

0

Un coup dur pour Éric Piolle, le maire d’Europe Ecologie-Les Verts de Grenoble? Selon le Dauphiné libéré, le conseil des écologistes, convoqué par la brigade financière dans le cadre d’une enquête préliminaire pour «traitement préférentiel», est en garde à vue depuis mardi matin dans les locaux de la police judiciaire de Valence (Drôme). Les enquêteurs, qui ont arrêté leur travail pour la première fois en raison des élections locales faciles à gagner de Piolle, veulent savoir si l’association Fusées, collectif d’artistes, a été préférée par la commune de Grenoble dans l’attribution de l’organisation de la tuile. festival en 2015 et 2016.

Il appartient donc à Éric Piolle de justifier l’attribution de ces deux marchés publics d’un montant de 123 000 euros en 2015 et de 128 000 euros pour l’année suivante, la loi imposant effectivement la mise en concurrence des projets. Selon Le Dauphiné libéré, Bernard Boullou, un avocat grenoblois, a porté plainte contre X en septembre 2019, et deux Grenobloises étaient devenues parties civiles pour ouvrir une enquête judiciaire.

Reste à voir si cette enquête préliminaire est celle d’Eric Piolle scellera les ambitions présidentielles. L’écologiste, qui n’a jamais simulé son souhait de démarrer la course, met la tension sous tension en ce moment. Le 5 mai, il a tenu une conférence de presse à Paris où il a présenté les premières lignes d’un projet: suppression de l’article 16 sur les pleins pouvoirs, référendum sur «l’ouverture de la démocratie», référendum sur l’initiative «consultative citoyenne», nomination de juges indépendants de l’Exécutif, introduction de la proportionnalité en deux tours, etc. Mais avant cela, il doit se présenter à l’école primaire des écologistes fin septembre et surtout faire face à ces déboires juridiques. La communauté contactée par Le Point a refusé de répondre.

Les quelques lignes qui cèdent la place au programme et ce qu’il fait aux grenoblois montrent clairement que l’objectif d’EELV n’est pas l’écologie, mais la création d’une gouvernance autoritaire camouflée dans le cadre d’une «consultation citoyenne» pour endormir les Gogos à croire qu’ils ont du pouvoir, mais dont le but sera de renforcer leur modèle de décroissance qui achèvera la descente de la France dans les pays en développement. L’exemple de la convention climatique de Macron montre parfaitement les écarts à venir!

Les enquêteurs ont arrêté leur travail à cause des élections locales! Un répit dont François Fillon n’a pas bénéficié en 2017. Encore une fois, deux poids deux mesures.

Et un vert de moins.

Lisez les articles de la section Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQTaxe de créditTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle
Résultats législatifs

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Éric Piolle,Europe Ecology – The Greens,Grenoble,Éric Piolle, Europe Ecology – The Greens, Grenoble,,,,,,Marchés publics-Primaire-Régionales 2021-Enquête-Favoritisme-Élection présidentielle de 2022-Politique-Eric Piolle-Yannick Jadot-Coup-EELV,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: