CM – Le moteur-fusée du futur européen évolue

0

17.05.2021 à 19h04
|
Pierre-François Mouriaux

Le développement de démonstrateurs de moteurs Prometheus très bon marché et réutilisables devient de plus en plus important avec un nouveau contrat entre l’Agence spatiale européenne et ArianeGroup.

Le démonstrateur Prometheus a été loué par ArianeGroup et Cnes en 2015 et est en cours depuis Décembre 2017 soutenu au niveau européen. C’est un moteur très bon marché (dix fois inférieur à celui de l’actuel moteur Ariane 5 Vulcain 2) et réutilisable.

Le premier moteur européen à être équipé d’une poussée régulée (ce qui lui permet de se déplacer pendant les différentes phases du Adapter la mission aux conditions de vol du lanceur) nécessite également une digitalisation de la commande moteur (sur une plage de 30 à 100% de la poussée maximale) ainsi qu’un diagnostic de son fonctionnement (grâce à ¢ cela à l’intégration d’intelligence artificielle et un système de surveillance de la santé). <Le moteur est prévu pour les lanceurs européens d'ici 2030. y compris le démonstrateur au sol réutilisable Themis, dont la première phase de développement a débuté en décembre dernier au niveau européen.

Prometheus travaille avec du méthane liquide et de l’oxygène et est imprimé en 3D (y compris la chambre de combustion) jusqu’à 70%.

Avec L’attribution d’un nouveau contrat de l’Agence Spatiale Européenne à ArianeGroup le 17 mai pour 135 millions d’euros vient de franchir un nouveau stade de développement.

D’une part, ce contrat clôt la phase de démonstration du démonstrateur avec les essais au feu des deux premiers prototypes sur le site du DLR, le centre aérospatial allemand, à Lampoldshausen, Baden-Baden, Württemberg.

Le contrat prévoit également la construction d’une version améliorée du moteur avec une poussée de 1000 à 1200 kN et contient une version à hydrogène-oxygène liquide utilisable pour une évolution d’Ariane 6 à partir de 2025.

p Enfin, le contrat prévoit la production d’une pré-série de moteurs, ce qui permet de démarrer une phase de pré-industrialisation et en même temps de tester de nouveaux procédés de production en série.

« Ce nouveau contrat confirme la qualité du un travail que nos équipes franco-allemandes ont déjà réalisé sur une manière totalement innovante de développer une nouvelle famille de moteurs très économiques », commente André-Hubert Roussel, PDG d’ArianeGroup. Alors que le premier prototype Prometheus est en cours d’assemblage sur notre site de Vernon, les connaissances acquises nous permettront de développer des moteurs plus légers et beaucoup moins chers, rendant les lanceurs européens de plus en plus compétitifs et respectueux de l’environnement. « 

Agence spatiale européenne
ArianeGroup
Prométhée
Lanceurs du futur

Réponds à ():

Le moteur-fusée du futur européen évolue

MC-21: La première verrière fabriquée en Russie avec un revêtement extérieur composite a été livrée à Irkout

Aviation: Air Catalogne lance

Défense: sortie de l’impasse du programme SCAF

Offre JF-17 Argentine: contre-offensive britannique

Turquie: bientôt des drones armés à la porte des hélicoptères d’Anadolu?

L’atterrisseur chinois Zhurong a atterri sur Mars

|
|

Connexion | Inscription

Keywords:

ArianeGroup,European Space Agency,Launch vehicle,Rocket engine,Rocket,ArianeGroup, European Space Agency, Launch vehicle, Rocket engine, Rocket,,André Hubert Roussel, Guyane, Ariane Group, Arinespace, Spatial, Ariane 6, ESA, Actions française, Sociétés étrangères, cours des Sociétés françaises, actualité Bourse, Bourse, bourse de Paris, action, cac 40, sicav, fcp, warrants, warrant, cotations, cotation, marchés, devises, investissement, indices, Figaro, Le Figaro,,,espace,ESA,Union européenne,fusée,,,Lanceurs,Ariane 6,Prometheus,ArianeGroup,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: