CM – Les fans reviennent au United Center pour la victoire 4-2 des Blackhawks de Chicago sur les Stars de Dallas: «Cela me rend le cœur heureux, rend la ville heureuse»

0

Les Blackhawks de Chicago ont rouvert le United Center à 3820 fans dimanche soir pour une victoire 4-2 sur les Stars de Dallas – et pas un instant trop tôt pour Sean Fitzgerald.

« C’est mon premier match, d’accord? » a déclaré Fitzgerald, un développeur de logiciels de 25 ans d’Elgin. «Alors je suis excité. Je n’ai jamais été (à un match des Hawks), donc je suis heureux que nous ayons une chance d’y aller cette saison, en particulier avec le COVID, même à 25% de capacité. »

Sa petite amie, Samantha Minorini, a répondu: «Et il déménage le week-end prochain en Caroline du Sud, donc c’est magique.»

La mairesse Lori Lightfoot a assoupli les restrictions du COVID-19 pour le United Center le 29 avril, annonçant que les Hawks and Bulls avaient le feu vert pour organiser des matchs jusqu’à 25% de leur capacité. Les deux équipes ont commencé avec des invités uniquement sur invitation, principalement des parents de joueurs, comme répétition générale.

Lorsque Minorini a appris la nouvelle dans un e-mail, elle a rapidement envoyé un message à Fitzgerald: «Pouvons-nous y aller? J’ai besoin de savoir maintenant! J’ai eu les billets tout de suite, même s’il ne part pas. « 

Fitzgerald, portant un pull Corey Crawford, a ajouté: «Je ne vais pas rater ça. Certainement pas. »

« J’étais inquiet à ce sujet au début parce que nous sommes la dernière équipe du pays à avoir des supporters dans le stade », a déclaré Spencer, 21 ans. « Mais nous sommes détenteurs de billets de saison, donc c’était vraiment cool de découvrir que nous étions va avoir des fans (à nouveau aux jeux). »

Il a vu la nouvelle que les Bulls auraient la première chance avec les fans en général le 7 mai.

«J’ai immédiatement remonté le calendrier pour m’assurer qu’il y aurait des matchs après le 7 mai», a déclaré Spencer. «C’était vraiment excitant. Cela fait plus d’un an que nous ne sommes pas revenus. « 

Angela Labate, une directrice créative de 42 ans originaire de Chicago, pensait que la saison passerait sans que les fans ne soient autorisés au United Center.

«En fait, je cherchais des billets pour peut-être aller à Nashville ou à Dallas», a-t-elle déclaré. «Alors, quand j’ai appris qu’il restait deux matchs dans la saison, vous pourriez peut-être obtenir des billets, j’ai sauté dessus. J’avais toutes les fenêtres ouvertes sur mon écran d’ordinateur. »

Labate, qui siégeait au niveau 200, aurait aimé pouvoir voir Kirby Dach jouer, s’il n’avait pas aggravé sa blessure au poignet, mais a déclaré: «Je veux juste revoir le hockey en direct. Cela rend mon cœur heureux, rend la ville heureuse, revigore notre ville et juste heureux d’être ici.

Cela faisait 424 jours depuis le dernier match des Hawks avec des fans d’admission générale. Une foule de 21275 les a vus battre les Sharks de San Jose le 11 mars 2020.

Les fans ont fait la queue en deux lignes le long de Madison Street, quelques-uns vêtus de maillots alternatifs Stars noir et vert fluo. Les employés du stade ont dirigé quelques retardataires vers leurs entrées désignées, en fonction de leurs sièges, ou ont demandé si les gens avaient rempli le dépistage COVID-19 «Health Pass» sur l’application pour smartphone CLEAR.

Une fois à l’intérieur, les amis et les parents étaient regroupés en grappes, généralement avec six sièges entre eux.

Le visage géant de Patrick Kane sur le tableau vidéo a conseillé aux fans de « s’il vous plaît rester dans votre zone désignée. »

Jim Cornelison a chanté l’hymne national en personne du niveau inférieur de la suite au lieu de se tenir debout sur la glace, comme il l’a fait dans les saisons passées.

Les fans ont applaudi lors du « Welcome back! » signez sur le grand tableau et au largage de la rondelle.

Avant dimanche, le système de sonorisation avait diffusé un bruit artificiel de foule à un public de sièges vides, mais cette nuit, les Hawks ont accueilli des bruits en direct avec Emerson, Lake & Palmer’s «Karn Evil 9: 1st Impression, Part 2.»

«Bienvenue à mes amis dans le spectacle qui ne se termine jamais. Nous sommes ravis que vous ayez pu y assister. Entrez, entrez.

«Vous en rêvez en tant qu’enfant», a déclaré Entwistle. «Je me suis réveillé ce matin et j’ai appelé ma mère pour la fête des mères. La seule chose qu’elle a dit était: «Essaie de me fixer un objectif.» Alors, maman, si vous regardez, je vous en ai un. »

Denis Gurianov a répondu pour les Stars en giflant un rebond du tir de Jamie Benn devant Kevin Lankinen.

Mais moins d’une minute plus tard, Brandon Hagel a frappé son neuvième but d’une manière étrange: il a rebondi sur le bras et la barre transversale du gardien des Stars Anton Khudobin, est monté, puis est tombé et a dribblé.

Avec 1:36 à jouer en première période, Alex DeBrincat a marqué son 30e but de la saison en tête de l’équipe, aidé par Kane et Hagel en avantage numérique.

Après une deuxième période sans but, le défenseur des Stars Mark Pysyk a porté la marque à 3-2 avec un but de 2:16 au troisième.

Ref: https://www.chicagotribune.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: