CM – Ligue 1 : comment le Stade Brestois a-t-il récupéré ?

0

Page d’accueil
/

Ligue 1
/

Ligue 1 : comment le Stade Brestois a-t-il récupéré ?

Le Stade Brestois a fait du chemin. Après une montée en Ligue 1 marquée par la fin du championnat après 28 journées de matchs de la saison 2019-20, Olivier Dall’Oglio et son effectif avaient mis l’ambiance en livrant ensemble un match réussi, maîtrisé et souvent L’attaque était concentrée, mais des résultats n’a pas suivi dans le temps. Après Olivier Dall’Oglio, 17e l’an dernier.

Un changement remarquable pour le club du Finistère, rendu encore plus difficile par le départ raté de Romain Faivre vers l’AC Milan. Le début de saison a peut-être été compliqué pour les Brestois, mais les premiers changements ont été encourageants. Malgré un calendrier compliqué avec un déplacement à Lyon (1-1), puis les réceptions de Rennes (1-1) et du PSG (2-4), le SB29 avait fait preuve d’une certaine solidité défensive et ne s’est jamais vraiment tenu sur la route en face. des offensives des grandes équipes du championnat. La saison dernière, ils étaient pourtant cruellement absents.

Mais après onze journées de compétition, les Brestois n’avaient pas gagné un seul match de Ligue 1 et sont finalement retombés dans leur fosse avec au moins un but encaissé à chaque rencontre. Après trois défaites lors des cinq derniers matchs, le déclic est tombé à Monaco (0-2), avec une première victoire qui a donné beaucoup de confiance. « Ça fait un moment qu’on n’a pas gagné, on l’a fait aujourd’hui et ça fait du bien. Je pense qu’on a fait preuve de beaucoup de solidarité. Le 4-4-2 est plus réussi pour nous, le système change, on se retrouve plus facilement avec plus automatismes. Ça paye. Si on continue dans cette voie, on va pouvoir engranger plus de points. C’est plus facile devant », a reconnu l’attaquant Steve Mounié après le match.

Alors que MDZ avec un 4-2 -3- 1er début de saison, le passage avec deux attaquants devant et le repositionnement de Romain Faivre et Franck Honorat sur les ailes ont tout changé et facilité la tâche à toute l’équipe.Après des victoires importantes contre Lorient (2-1), Lens (4- 0) ou Bordeaux (2-1), les Bretons semblent avoir trouvé la bonne formule, avec des recrues enfin pleines de confiance en elles.Marco Bizot est arrivé cet été et se montre plus rassurant dans ses cages depuis quelques semaines et reste chez Francis Le Blé avec trois de suite des buts suivants encaissés. « Cela faisait un moment que je n’étais pas dans le onze de départ, mais j’ai pu retravailler pour reprendre ma place. Je ne suis pas entièrement satisfait de ma performance. Mais les choses avancent », a lâché son équipe Lucien Agoumé, qui semble enfin avoir trouvé sa place, après le carton contre Lens (4-0).

Après une nouvelle victoire contre Saint-Etienne (1-0), le Stade Brestois a célébré une sixième victoire remarquable et s’est imposé pour la première fois de son histoire au Vélodome contre l’Olympique de Marseille (2-1). Une réalisation prestigieuse qui a permis à Brest de remonter à la 10e place. Mais Michel Der Zakarian veut rester sur le terrain. «Nous avons utilisé plus d’intensité, avons été plus agressifs et avons mieux utilisé le ballon. On savait que le public à domicile pousserait Marseille à marquer des buts et qu’on aurait des espaces. Avons-nous 24 points? Brest a marqué 25 points à la pause la saison dernière, mais aurait failli couler si nous étions restés au sol. Nous jouons à l’entretien. Nous devons continuer à travailler aussi bien que nous le sommes maintenant », a-t-il déclaré après la victoire.

Mais avec 24 points depuis le début de la saison, le SB29 pourrait avoir de plus grandes ambitions et battre son record de Ligue 1, Brest n’ayant jamais terminé huitième de son histoire en Ligue 1. C’était pendant la saison 1986-1987. Aller au-delà de la maintenance, c’est aussi l’ambition de Romain Faivre. « Nous n’avons pas à nous arrêter ici et à penser uniquement à l’entretien. Nous devons avoir des objectifs et des ambitions élevés. Sans cela, nous ne pouvons pas progresser. Je pense qu’on peut regarder les équipes devant nous et pas derrière nous », a déclaré le meilleur attaquant des Ty-Zefs, qui a inscrit 7 buts et fait 5 passes décisives cette saison, avant le choc de Montpellier, le premier entre Michel Der Zakarian et Olivier. Dall’Oglio face à leurs anciens clubs, s’ils réussissent, Brest pourrait frapper fort et se hisser en tête du championnat.

Keywords:

Olivier Dall’Oglio,Stade Brestois 29,Montpellier Hérault SC,Nicolas Cozza,Olivier Dall’Oglio, Stade Brestois 29, Montpellier Hérault SC, Nicolas Cozza,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: