CM – Ligue 1 : dix contre onze, l’OGC Nice bat Brest pour prendre la deuxième place

0

Page d’accueil
/

Ligue 1
/

Ligue 1 : dix contre onze, l’OGC Nice bat Brest pour prendre la deuxième place

Malgré trois reports, la 20e journée de Ligue 1 s’est bien déroulée, principalement ce week-end. Une course au rattrapage qui a débuté vendredi soir avec la victoire historique de l’OM à Bordeaux après 44 ans de disette, alors que le RC Lens a lâché le Stade Rennais samedi soir. Et lors de ce premier match dimanche, tous les regards étaient tournés vers le Stade Francis Le Blé pour réaliser un choc entre le Stade Brestois 29 (12e, 25 pts) et l’OGC Nice (3e, 33 pts). Invaincus toutes compétitions confondues depuis trois matches, les Bretons voulaient renouer avec la victoire en L1. De leur côté, les Aiglons voulaient juste suivre l’OM et surtout consolider leur place sur le podium voire dépasser les Olympiens. Du côté de Brest, Michel Der Zakarian a pris l’avantage avec un 4-4-2 avec Le Douaron et Mounie. Christophe Galtier a également marqué un 4-4-2, mais sans la recrue Amavi, positive au Covid-19.

Devant 5000 spectateurs, les Aiglons ont débuté avec cette première frappe de Dolberg von Bizot (1er). Les Brestois ont réagi rapidement grâce à Hérelle, dont la tête a été bloquée par Benitez, même si un hors-jeu a été signalé (3e). Une entame de match animée et les filets ont vite tremblé en faveur de l’OGCN. Après un show dans le couloir gauche, Kluivert a remis le cuir à Dolberg, qui a trompé la vigilance de Bizot d’une frappe roulée au sol (13e, 0:1). Une ouverture de score qui a forcément excité les locaux. Derrière ce but, Faivre et ses partenaires pressés de revenir. Mais à la porte de Nice Benitez a tenu un festival contre Mounié (15e) ou Le Douaron (17e). Nice a souffert et a perdu Schneiderlin, qui a été expulsé par Madame Frappart pour être trop impliqué. Un carton rouge assez dur…

Evidemment, à dix contre onze pendant 70 minutes, les Aiglons ont davantage souffert. Mais comme toujours, l’équipe de Christophe Galtier pouvait s’appuyer sur un Benitez infranchissable, qui sortait d’un double arrêt avant la pause (41e). Une mi-temps qui tombait au bon moment pour les Aiglons même après la belle occasion de Dolberg (45e). Ce score de 1-0 était donc presque inattendu pour les invités après le premier acte. Malheureusement pour les invités, le scénario de la seconde mi-temps était similaire. Dès la reprise, les joueurs du SB29 se sont installés dans le camp adverse et Benitez était toujours là (52e), tandis que Lasne n’a pas accroché le cadre à un boulet de canon (54e). La défense offensive s’est poursuivie en seconde période.

Après que Boudaoui ait sauvé le premier poteau (64e), c’est Todibo, qui s’était échauffé avec des Brestois quelques minutes plus tôt, qui a permis à l’OGC Nice de prendre l’avantage (72e) . Et contre toute attente, le club du sud de la France a doublé la mise. Débuté dans la profondeur, Delort a protégé son équipe (79e, 0-2). Les Brestois réagissaient incrédules et pensaient obtenir un penalty pour une main de Rosario, en vain (85e). Le ballon est passé rapidement d’un camp à l’autre, et Gouiri a même laissé Nice inscrire un troisième but sur la contre-attaque (90. 4, 0 : 3). L’OGC Nice s’est imposé 3-0 à Brest en raison de son infériorité numérique en difficulté. Une victoire qui a permis aux Aiglons de prendre la deuxième place de l’OM grâce à une meilleure différence de buts. Le SB29 est resté douzième.

Keywords:

OGC Nice,Ligue 1,Stade Brestois 29,Christophe Galtier,Olympique de Marseille,OGC Nice, Ligue 1, Stade Brestois 29, Christophe Galtier, Olympique de Marseille,,,Football (Association Rules, Soccer),Sports,,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: