CM – Macron gifle : La classe politique condamne l’agression du chef de l’Etat

0

Jean-Luc Mélenchon soutient Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a été giflé mardi dans la Drôme par une personne criant « Montjoie Saint-Denis » et « A bas la Macronie ». Le candidat LFI à la présidentielle a aussitôt répondu sur Twitter en reprenant ses propos polémiques sur Radio France dimanche : « Comprenez-vous cette fois que les violents passent à l’action ? Je suis solidaire du président. « 

Jean-Luc Mélenchon a indiqué qu’à l’approche des élections les attentats terroristes les plus graves, comme l’attentat contre Mohamed Merah en 2012, ont eu lieu dans le but d’influencer le vote. Il a notamment déclaré :  » Vous verrez que nous sommes dans la dernière semaine de la campagne électorale présidentielle aura un incident grave ou un meurtre.  »

Cette fois, vous commencez à comprendre que les violents passent à l’action ? Je suis solidaire du Président.

Éric Coquerel, député LFI en Seine-Saint-Denis, a également exprimé sa solidarité avec Emmanuel Macron et a souligné que cette gifle était une attaque des royalistes d’extrême droite. À l’image d’Alexis Corbière : « La violence et les menaces de droite se répandent quotidiennement. Il est temps d’adopter une position commune contre cette menace. « 

 » Montjoie Saint-Denis  » a prononcé devant la gifle du président : Ce slogan est celui des extrémistes de droite royalistes. C’est exactement Papacito. Ça y est, vous prenez au sérieux la violence d’extrême droite maintenant ? Solidarité avec le président pic.twitter.com/MrIlcYrAQc

Marine Le Pen a, pour sa part, « condamné fermement l’atroce agression physique dirigée contre le président de la République ». « Je suis le premier opposant d’Emmanuel Macron, mais il est le Président de la République et à ce titre on peut le combattre politiquement, mais on ne peut pas se permettre d’avoir le moindre geste, la moindre violence à son encontre. Ce comportement est inacceptable dans une démocratie et profondément condamné », a-t-elle également ajouté dans la presse.

Au cours d’un débat démocratique peut être amer, il ne peut jamais tolérer la violence physique. Je condamne fermement l’agression physique insupportable contre le Président de la République. MLP #Ta in

Des personnalités politiques de tous bords ont soutenu le président de la République. Xavier Bertrand, ancien président LR de la région Hauts-de-France, « a condamné avec la plus grande détermination le geste inacceptable dont Emmanuel Macron a été victime ». Il a ajouté : « Aucun désaccord politique ne justifiera jamais la violence. Le respect des institutions de la république et de leurs représentants est un principe fondamental de notre vie démocratique. La réaction de Valérie Pécrese a été plus ou moins la même.

Pour le maire de Nice, Christian Estrosi, « une attaque contre le président est une attaque contre la République française ».

François Hollande, de son côté, a déclaré sur Twitter, que « la nation toute entière doit faire preuve de solidarité avec le chef de l’Etat », a souligné que cette gifle au visage était « un geste inqualifiable » et a évoqué « tout son [son] soutien à Emmanuel Macron ».

Attaquer le Président de la République, c’est porter un coup insupportable et insupportable à nos institutions. Face à ce geste inqualifiable, toute la nation doit faire preuve de solidarité avec le chef de l’Etat. Dans ces circonstances, j’offre tout mon soutien à @EmmanuelMacron.

Ben non, mon garçon, c’est un royaliste, la gifle en pleine figure… comme Papacito qui a fait une vidéo d’un appel au meurtre, mon garçon…

Comme l’ont dit certains ministres, le sentiment d’insécurité. Niant même des milliers d’attaques par an contre des agents de l’Etat : policiers, enseignants, surveillants, pompiers et… Aujourd’hui, la direction de l’Etat est concernée. Nous sommes en no-limit et tous approuvés par les juges et leur ministre… le temps qu’il le faudra !

Quelle que soit notre opinion sur le Président, chaque citoyen doit se sentir personnellement pris. Battre le Président de la République, c’est battre la République elle-même et porter atteinte au principe de base du vote, qui seul permet de maintenir la paix civile, une paix que ces individus ne soutiennent évidemment pas.

Lire les articles de la rubrique Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive
Résultats de la loi

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Emmanuel Macron,Montjoie Saint Denis!,Emmanuel Macron, Montjoie Saint Denis!,,,,,,président de la republique,gifle,,drôme,gifle,macron,actualité,,,,,Polémique-Violences-Extrême droite-Politique-Jean-Luc Mélenchon-Marine Le Pen-Éric Coquerel-Emmanuel Macron,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: