CM – Mort de Françoise Arnoul : l’hommage de Bernard Pivot à l’actrice et à ses seins « de rêve » fait polémique

0

Le 21 juillet 2021, Bernard Pivot rendait hommage à l’actrice Françoise Arnoul, décédée la veille à l’âge de 90 ans, via son compte Twitter. Des commentaires perçus comme sexistes ont indigné de nombreux internautes.

« Sexiste » Bernard Pivot aurait mieux fait de tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de publier son message. Pourtant, tout est parti d’une bonne intention… En effet, mercredi 21 juillet 2021, l’écrivain de 86 ans, qui n’a jamais caché son appétit sexuel excessif, a rendu hommage à Françoise Arnoul, décédée le 20 juillet. , 2021 à 90 ans Pourtant, Bernard Pivot, suivi par un million de personnes sur Twitter, s’est souvenu de la comédienne plastique des années 50 plutôt que de sa carrière, et ça… ça ne passera pas. Immédiatement après sa parution, sa publication a été épinglée par des personnalités féministes, mais aussi par de nombreux internautes anonymes qui ont qualifié son tweet de sexiste.

 » Françoise Arnoul est décédée. Ses seins faisaient rêver les jeunes des années 50. Le ceux présentés dans le film L’Épave n’étaient pas les siens. Elle me l’a avoué lors d’une émission. Encore mineure, elle n’avait pas le droit de se retourner nue », a écrit Bernard Pivot. En commentaires, certains internautes se sont rebellés : « Des dizaines de films, grade de commandeur en chef des arts et des lettres en 1995, c’était une grande actrice française. Et tu rends hommage à ses seins. C’est classe », « Tout. Une carrière comme une actrice. » réduite à une anecdote sur ses seins (d’enfant) qui faisaient rêver », entre autres. Pour le média féministe Simone (petite soeur de Femme Actuelle) ce tweet est tout simplement inacceptable : « Au tombeau des femmes donc objectivées ». /p> Sous la publication de Bernard Pivot, certains internautes ont pourtant fermement défendu l’hommage de l’écrivain et ancien universitaire : « Une charmante anecdote qui est racontée avec tendresse de cet hommage », « C’est le souvenir émouvant d’un adolescent Raviver une émotion lointaine est une belle façon de rendre hommage », peut-on lire. Néanmoins, un hommage un peu réduit à une comédienne qui a fait briller près de deux cents films sur petits et grands écrans et qui a été élevée au rang de Commandeur de l’Ordre des Arts et Littératures en 1995.

Françoise Arnoul est décédée . Ses seins étaient les rêves des jeunes des années 50, mais ceux de L’épave n’étaient pas les siens. Elle me l’a avoué lors d’une émission. Lorsqu’elle était encore mineure, elle n’avait pas le droit de tourner nue.

Sinon, Françoise Arnoul a joué dans environ 70 films, réalisés par Jean Renoir, Henri Verneuil, Sacha Guitry… https://t.co /pn8h2LfwGa

une dizaine de films, grade de Commandeur en Chef des Arts et Littérature en 1995… elle était une grande actrice française. Et vous rendez hommage à ses seins. C’est super.

A 60 ans, Françoise Arnoul est décédée à l’âge de 90 ans. La réaction de Bernard Pivot : « Ce n’était pas ses seins !! »

Une anecdote charmante qui se raconte avec tendresse. Quiconque ne connaissait pas les années 50 semble difficilement apprécier la délicatesse de cet hommage.

Les moins de 40-45 ans ont du mal à accepter ce commentaire, mais dans les années 50 il n’aurait choqué personne. Personnellement, ça ne me dérangerait pas qu’on complimente mon physique après ma mort, seulement si on ajoute que j’ai aussi un cerveau qui fonctionne bien…

A lire aussi : Meurtre de Doriane Ragon : La mère du fou de Gréolières « soulage qu’il soit mort »

© 2021 – Prisma Media – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP : 0215 W 90266

Keywords:

Françoise Arnoul,Bernard Pivot,Françoise Arnoul, Bernard Pivot,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: