CM – Municipales : Double vote pour les propriétaires de résidence secondaire ?

0

Présent à l’Université d’été républicaine de La Baule, Eric Woerth s’est fait un nom. Comme l’a rapporté le HuffPost, l’ancien ministre du Travail et du Ménage a suggéré dans un article publié sur les réseaux sociaux que les propriétaires de résidences secondaires se voient proposer un « double vote ». Ces derniers ont pu voter aux élections locales dans leurs deux lieux de résidence. Le but ? Tente d’influencer positivement le taux d’abstention, qui était très élevé lors des derniers votes.

« Je propose d’enquêter sur l’utilité des propriétaires de résidences secondaires, qui sont les seuls à payer la taxe d’habitation, pour voter en les élections locales dans leurs deux lieux de résidence Select. Renforcer la démocratie, c’est aussi changer nos formes de participation », explique le président de la commission des finances de l’Assemblée nationale. Sa proposition était loin de faire l’unanimité. « C’est intéressant, mais un peu complexe : ne serait-il pas plus simple (et encore plus démocratique) d’interdire aux pauvres de voter ? » a répondu un internaute dont le tweet a été liké plus de 3 500 fois (contre un peu plus de 300 fois pour celui de von Wörth).

Je propose d’étudier la possibilité pour les propriétaires de résidences secondaires, qui sont les seuls à payer la taxe d’habitation, de participer aux élections locales pour voter dans leurs deux lieux de résidence. Renforcer la démocratie, c’est aussi changer nos formes de participation pic.twitter.com/C2dnviA2Wb

Les internautes ont rappelé que la proposition d’Eric Woerth se rapprochait du suffrage par recensement, aboli en France en 1848 : dans ce système, le droit voter était réservé à ceux qui avaient voté directement. Plusieurs hommes politiques de gauche ont également fustigé l’idée de l’ancien député et maire de Chantilly dans l’Oise, car ce « double vote » favoriserait les plus aisés. « Laissez les plus riches voter deux fois… Les Républicains et Eric Woerth sont en pleine forme à ce retour avec de nouvelles idées pour reconstruire la démocratie », a déclaré l’écologiste Matthieu Orphelin. « Et ça compte trois fois dans une piscine ? » ironise Clémentine Autain, représentante LFI de Seine-Saint-Denis. « Bonne idée, on pourrait aussi retirer le droit de vote aux jeunes et aux locataires », a écrit Maud Bregeon, l’une des porte-parole de LREM. Eric Woerth, pour sa part, n’a ni répondu à cette critique, ni développé cette idée…

Permettre aux plus riches de voter deux fois… @lesRepublicains et @ericwoerth sont en pleine forme cet automne, avec de nouvelles des idées pour reconstruire la démocratie ! #LaBaule2021 #CampusLaBaule https://t.co/g3wbpVPe6s

Découvrez tous les jeudis les informations de nos rédacteurs politiques et obtenez un aperçu des Points exclusifs.

C’est une fausse bonne idée qui fonctionnerait avec de vrais citoyens de la classe moyenne. Si vous connaissez le civisme du Français moyen, et même y pensez-vous… Les Suisses qui pratiquent ce système et que l’on pourrait considérer comme plus disciplinés, n’en déposent pas moins du jour au lendemain de grandes décharges de ce côté-ci de la frontière, avec leurs voisins du ‘Aïn. Un maire que l’on connaît a essayé ce système dans sa ville, mais y a renoncé très vite : Les décharges illégales s’étaient multipliées, des détritus ont été retrouvés le long des allées et… dans le jardin ou sur le pas de la porte des voisins. Bref, un nid de confusion sans fin. Pour ma part, je souhaite que cette pesée soit réalisée en Provence. En tant que deuxième habitant, nous produisons principalement des déchets alimentaires, que nous déposons soigneusement dans le composteur communal en haut du village. Incidemment, une ou deux poches ne sont même pas remplies à chaque séjour. Il est peu probable que le maire introduise cet équilibre, sinon la taxe forfaitaire pharaonique pour deux personnes est juteuse !

Dans certaines communes françaises, les déchets sont facturés au poids

De grosses sommes…, attends… tu me fais rire… oui, je suis à toi. Il s’agit en réalité d’une distribution d’une mini caisse noire. Mais loin d’avoir quoi que ce soit à voir avec les 50 millions de fantômes de Kadhafi, qui d’ailleurs ne sont devenus 20 millions que quelques temps plus tard dans l’imaginaire des médias partisans… Silence médiatique qu’il n’y a rien.
Bonne nuit, et à demain de early twink.

Lire les articles de la rubrique Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives
Résultats de la loi

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Éric Woerth,The Republicans,Local election,Municipal elections in France,Suffrage,Éric Woerth, The Republicans, Local election, Municipal elections in France, Suffrage,,,,Taxe d’habitation, Eric Woerth, élections municipales, patrimoine, gestion de patrimoine, immobilier, location, meublé, défiscalisation, impôts, retraite, assurance, placement, consommation, Figaro, Le Figaro,,Éric Woerth,Résidences secondaires,vote,,,,Politique,Depuis,Baule,ancien,ministre,Budget,Éric,Wœrth,propose,double,propriétaires,résidences,secondaires,Élections,Politique,,Polémique-Abstention-Elections municipales-Politique-Abstentionnisme-Matthieu Orphelin-Éric Woerth-Clémentine Autain-Les Républicains,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: