CM – Napoléon dans la Grande Halle de la Villette, une exposition spectaculaire sur une épopée importante de notre histoire

0

A l’occasion du 200e anniversaire de la mort de Napoléon Bonaparte, figure importante de l’histoire de France au fond contrasté, une imposante exposition a été inaugurée à Paris le vendredi 28 mai (jusqu’au 19 décembre 2021) ne prive pas le gris de zones de caractère et de son équilibre.

Deux siècles après sa mort le 5 mai 1821, Napoléon Bonaparte, premier empereur français au début du XIXe siècle, a suscité les sentiments les plus extrêmes dans les deux directions. Lorsque le stratège militaire impressionne, le bilan humain des campagnes militaires est terrifiant. Si sa contribution à la construction des institutions républicaines est reconnue, certaines mesures au détriment des femmes et des noirs et sa dérive autoritaire pendant son règne atténuent le buzz. Et sa décision de rétablir l’esclavage en 1802 ne passa pas. Bref, deux cents ans plus tard, Napoléon Ier a suscité plus de passions que jamais: il était admiré ou rejeté, il était fasciné ou révolté. Dans ce contexte, le simple fait de se souvenir de sa disparition à l’âge de 51 ans lors de son exil à Sainte-Hélène, a fait débat pendant des mois. Néanmoins, plusieurs événements culturels célèbrent cet anniversaire, dont cette grande exposition Napoléon, qui s’est ouverte à Paris le vendredi 28 mai dans la Grande Halle de la Villette et qui a été soigneusement préparée car elle rassemble des œuvres et des pièces de valeur appartenant à Napoléon – Mythe forgé . Une exposition qui nous parle en même temps que l’intime, le chef militaire, le chef politique, sans éluder le côté sombre de ses notes.

Jean-François Chalgrin (dessin) / François-Honoré Jacob-Desmalter (réalisation), trône de l’empereur Napoléon 1er Bonaparte, 1804-1805 (Paris, Sénat) (PASCAL SEGRETTE / RMN-GP / AGENTURFOTO DE LA RMN-GP)

L’imposante salle de la Grande Halle est parfaite pour les personnages cultes de l’histoire. Après Toutankhamon en 2019, cela semblait être le lieu idéal pour accueillir une exposition sur Napoléon et son voyage monumental aussi romantique que tragique. Une exposition grand public, spectaculairement accessible aux yeux et à l’esprit. Depuis l’enfance on se souvient tous de tableaux (signés Jacques-Louis David, Antoine-Jean Gros, François Gérard …) représentant Napoléon sur un beau cheval ou dans un bel uniforme de soldat, un consul rouge ou un costume impérial – presque! – Romaines, charismatiques, inaccessibles … Toutes ces peintures – ou presque – sont rassemblées dans la Grande Halle. Ils ont été peints pour former la légende d’un homme qui a très tôt ressenti le pouvoir de l’image, de la communication. Ce sont tous des moments forts du parcours du visiteur à travers une exposition didactique chronologiquement structurée qui commence par un court métrage qui définit le contexte historique avant que le livre d’histoire épique napoléonienne, tous deux annotés à la main, n’apparaisse en la possession du jeune officier Bonaparte. , Avec les ultimes vestiges du sort de l’empereur déchu Napoléon, environ 150 œuvres et pièces sont présentées. Ils sont répartis dans des salles thématiques qui retracent les connaissances du soldat, les campagnes militaires comme l’Égypte, la montée au pouvoir, le déclin de l’empire, la défaite, le déclin, l’exil et la mort. Sous les textes dans lesquels les œuvres sont présentées, des commentaires et des questions sont régulièrement adressés directement aux enfants: L’exposition Napoléon s’adresse à toute la famille.

En plus des célèbres portraits de Napoléon, les peintures monumentales rappellent la étendue des grandes batailles de l’époque, accompagnée d’un écran numérique qui indique les détails importants des œuvres. Les campagnes militaires sont également affichées sur d’autres écrans, qui retracent les mouvements et les manœuvres des armées. Le sacre de Napoléon 1er en 1804, immortalisé par le célèbre tableau de David, est reproduit au format numérique et immense, de plusieurs mètres de haut, révélant les détails de l’œuvre et son processus d’élaboration par le peintre.

Poupard, Paris, « Chapeau de l’empereur Napoléon Ier, dit sur la campagne de Russie », 1804-1811 (Paris, Musée de l’Armée) (CHRISTOPHE CHAVAN / RMN-GP / AGENTUR FOTO DE LA RMN-GP)

Des pièces iconiques sont présentées dans la Grande Halle, comme des épées, les premières versions de la Légion d’honneur (une création du Premier Consul Bonaparte), mais aussi et surtout des vêtements mythiques: On observe que le fameux bicorne noir et la redingote grise le manteau a bien mieux résisté au temps que l’élégant costume rouge du consul Bonaparte … Le trône de Napoléon, normalement conservé au Sénat, est également visible à La Villette. Les films posent la question du rétablissement de l’esclavage, mais aussi du bilan humain des campagnes militaires, du recrutement et de la vie des soldats de la Grande Armée.

En plus du parcours militaire et politique, une grande salle rappelle celle de Napoléon la vie privée fait partie intégrante de sa légende et de la grandeur de l’empire. Avec une pièce maîtresse: la magnifique calèche qui servit à son mariage avec Marie-Louise d’Autriche en 1810, exceptionnellement issue du château de Versailles. On peut aussi voir le manteau rouge de la cour de l’impératrice Joséphine avec sa longue traîne et, comme des pièces mobiles, le berceau du fils de Napoléon, le roi de Rome, des vêtements pour bébés et des jouets.

Jean-Ernest-Auguste Getting (carrossier), Berline du cortège du mariage de Napoléon 1er, dit « La Victoire », vers 1804 (Versailles, Musée National des Châteaux de Versailles) (GÈRARD BLOT / RMN-GP / AGENCE PHOTO DE LA RMN-GP)

Cet espace plus personnel accueille de courts films thématiques passionnants sur le régime napoléonien et la société française de l’époque: le traitement des religions, les femmes (qui ne font pas appel!), La justice et la police. D’un point de vue plus sentimental, une autre vidéo montre Lou Doillon en train de lire des lettres de Napoléon à Joséphine. L’exposition Napoléon se visite assez rapidement et très librement: nous ne sommes pas inondés de données, d’œuvres et de pièces qui seraient imposées à notre cerveau temporel rapidement saturé. Cependant, de nombreuses informations sont disponibles dans des formats vidéo et multimédia très accessibles et divertissants. Pour cette raison, il s’agit d’une excellente introduction pour quiconque souhaite par la suite explorer cette période très particulière de l’histoire de la France et de l’Europe dans son ensemble. La Villette, 28 mai au 19 décembre, 2021211, avenue Jean-Jaurès, Paris 19 Une exposition réalisée conjointement avec la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais

REPEAT. « Napoléon Bonaparte fait partie de nous », revivez le discours d’Emmanuel Macron lors de la commémoration du bicentenaire de l’empereur

video

Keywords:

Napoleon Bonaparte,Paris,Napoleon Bonaparte, Paris,,Patrimoine,Culture,Arts-Expos,Coups de coeur,Bicentenaire de la mort de Napoléon,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: