CM – Naufrage d’un inofensivo du FC Barcelone à Vallecas (1-0)

0

Le Ray Vallecano est sorti pour « mordre » contre le FC Barcelone et le Barcelone a eu un début de fête très inconfortable, comme il s’y attendait. Ceux d’Andoni Iraola presionaron aux culés de son propre but et à ceux de Ronald Koeman leur ont coûté cher entrent dans la rencontre. Sortir en jouant à l’envers était compliqué et le Barça a subi pas mal de défaites en première mi-temps au stade de Vallecas.

Précisément par les difficultés qu’avait le Barça aux Catalans leur a coûté tant d’arriver avec danger dans la zone des vallecanos. Le jeu plus clair dans les 20 premières minutes du crash était une pénalité possible sur le Kun Agüero après la sortie de Dimitrievski. L’Argentin a reçu une grosse passe dans l’écart de Nico González, mais est resté sans espace et a cherché une autopase devant le put. Malgré qu’il y ait eu un contact à la fin de l’action, Mateu Lahoz n’a pas vu du tout et du VAR ni « mouillé ».

Après cette polémique jouée qui est allée dans les limbes, le duel a continué son cours inchangé, avec un Ray qui a cherché à étouffer le Barcelone et une équipe de Barcelone qui n’a pas trouvé le même. Heureusement pour les visiteurs, les Madrilènes non plus ne généraient pas de danger et Marc-André ter Stegen vivait une nuit relativement calme jusqu’à la première demi-heure de fête. Justo quand ils ont rempli ces 30 minutes, c’était justement quand les rayistas oui ont sorti rédito à sa pression.

Sergio Busquets a fait confiance au centre du terrain en étant dos au but et l’a perdu devant Óscar Trejo qui était très intelligent. L’Argentin a volé par derrière, a vu la desmarque de Radamel Falcao et a lancé le contre d’une grosse passe. Le Colombien est entré dans la zone avec le ballon contrôlé, a trompé Gerard Hammered avec une grande manœuvre, a trouvé la position de tir et l’a planté d’un tir raso et fort à la base du bâton pour mettre le 1-0. Golazo Du ‘Tigre’ à mettre contre les cordes au Barça avant le repos.

Les barcelonistas, cependant, pourraient répondre avant l’intermédiaire avec une occasion assez claire de Sergiño Dest. L’Américain est pourtant reparti à l’échec face au Real Madrid et n’a pas profité du bon centre de Memphis Depay commandant sa définition au-dessus de la barre transversale. Dommage pour la photo de Koeman, qui finit par partir avec désavantage après les 45 premières minutes.

Après une première fois avec peu d’arrivées, dans la seconde, le Barcelone a commencé à récolter des opportunités dirigées par un spectaculaire Nico González. Le canterano était le meilleur des culés et s’apprêtait à marquer dans le 50 après une grosse desmarque par l’arrière et un meilleur contrôle. Le Galicien a reçu dans la gauche et défini avec sa jambe « mauvaise » devant Dimitrievski, mais sa frappe est allée frôler le bâton devant son désespoir.

Peu de temps après, le propre Nico a initié une bonne attaque du Barça qui se termine par une finition haute du Kun après une passe de Dest. Le propre argentin de nouveau avec le jeune milieu de terrain d’A Coruña comme constructeur, était près de marquer peu plus tard, mais est revenu à rester aux portes du but. Le guardameta du Ray est sorti bien pour couvrir dans la main manuellement et le bonaerense n’a pas pu lui surpasser avec sa définition.

Néanmoins, ceux de Koeman allaient plus et le but semblait être rondando le but vallecana. Un objectif qui pourrait arriver des onze mètres après une pénalité causée par Depay dans le 71. Le hollandais a été démoli à l’intérieur de la zone et il a même commandé le lancement. Jusqu’à ce moment, l’attaquant portait 2 de 2 en Ligue dans cet art, mais à cette occasion n’a pas eu de chance et Dimitrievski le lui a deviné. Le Balkan a sauvé son équipe avec un gros tir et a même bloqué son propre rebond après l’arrêt. Un drame pour Memphis et pour Barcelone, à qui ce n’était pas du tout lui qui sortait.

Les barcelonistes ont lutté jusqu’au bout et ont cherché le match nul avec une arrivée de Demir qui a bien bloqué Fran García ‘in extremis’. Mais l’occasion la plus claire n’était pas celle de l’Autrichien, mais c’était dans les pieds de Luuk de Jong, qui est revenu à desaprovechar l’occasion enésima depuis fichó par le Barça. Le Néerlandais n’a pas profité de la sortie abyssale du gardien rayista et a cherché une vaselina de l’extérieur de la surface à porte vide qui a été détournée. Une définition à laquelle lui manquait la qualité et qui restait dedans du tout.

Mais l’arreón du Barcelone ne s’est pas terminé avec l’opportunité des hollandais et le Barcelone a eu une paire d’arrivées plus claires pour le 1-1. Agüero est resté proche d’empatar avec un coup de tête qui commandait s’en est allé après un bon confiné de Dest. Une minute plus tard, dans le dernier des 9 qui a ajouté l’arbitre, Gavi a perdu celui qui est peut-être le plus clair qui a eu les Catalans dans l’accident. L’andalou a commandé qu’il allait avec tout en faveur en arrivant d’en arrière et n’a pas pu épargner à son suivre en touchant le fond. Il y a crise à Can Barça et Koeman revient sous surveillance après ce nouveau naufrage.

Titre associé :
Naufrage d’un FC inoffensif Barcelone à Vallecas (1-0)

Keywords:

FC Barcelona,Memphis Depay,Rayo Vallecano,Penalty kick,Stole Dimitrievski,LaLiga,FC Barcelona, Memphis Depay, Rayo Vallecano, Penalty kick, Stole Dimitrievski, LaLiga,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: