CM – NBA – Rudy Gobert expulsé de sa réservation privée !

0

Sur la page sur laquelle vous visitez Parlons Basketball, il vous suffit d’autoriser la publicité sur notre site dans les paramètres de votre extension anti-publicité.

Votre symbole bloqueur de publicité se situe en haut à gauche de la barre d’adresse ( Url). Il vous suffit de cliquer dessus et d’autoriser les publicités sur Parlons Basket en cochant généralement « cette page » ou « ce site web ».

Alternativement, vous pouvez désactiver l’extension concernée : plus d’explications dans cet article

Votre symbole adblocker est situé dans le coin supérieur droit de la barre d’adresse (URL). Tout ce que vous avez à faire est de cliquer dessus et d’autoriser les publicités dans le panier Parlons en cochant généralement « Cette page » ou « Ce site ».

Alternativement, vous pouvez désactiver l’extension concernée : plus d’explications dans cet article

Sans doute l’auteur de la meilleure saison de sa carrière, Rudy Gobert peut viser encore plus haut avec le jazz que par le passé. Cependant, il devra peut-être simplement renoncer à l’une des bonnes habitudes qu’il a acquises ces dernières années !

Aura-t-il enfin droit à une petite pause après les 37 matchs de sa franchise en début de saison ? Touché à l’épaule avec sa franchise blessée, Rudy Gobert pourrait définitivement rater le match de mercredi contre Denver. S’il devait effectivement perdre son articulation, le jazz en souffrirait assurément.

Cette saison, Utah est particulièrement dépendant de son pivot vedette tant il est plus dominant que jamais. Qu’il s’agisse de marquer (15,5 points par match), de rebondir (15,1 de moyenne) ou de précision (70,6%), Gobzilla se rapproche ou dépasse les faits saillants de sa carrière. Compte tenu d’un Nikola Jokic qui ne demande pas grand-chose pour briller, son absence éventuelle devrait avoir un prix.

Outre l’aspect purement statistique, Gobert reste indispensable pour son équipe sur le plan défensif. Un domaine où il a toujours excellé, comme en témoignent ses 3 trophées de défenseur de l’année. De plus, il ne serait pas étonnant que le Français empoche le prix pour la 4e fois au vu de ses réalisations. Aux yeux des bookmakers, il serait pourtant un joueur devant lui dans cette course, et last but not least !

Draymond Green est (-115) favori pour NBA Defensive Player of the Year, la saison a commencé vers 1600 Rudy Gobert était le favori d’ouverture avec 360, actuellement 300. (Cote via @BodogCA) pic.twitter.com/KwfmPvJgpk

Draymond Green (1,87) est le favori pour le titre NBA Defender of the Year, qui se termine la saison à une cote de 17,00 démarre.

Rudy Gobert était le premier favori avec une cote de 4,60 et occupe actuellement la deuxième place (4,00).

Certainement déçu si ce classement devait se maintenir dans les prochains mois , Gobert n’aurait pas grand-chose à redire. Après tout, Draymond Green est le leader défensif de la meilleure équipe de la ligue sur le terrain. Déjà sacré en 2017, le grand homme des Warriors a su faire un doublé, qui a estimé qu’il méritait le trophée l’an dernier !

Rudy Gobert est toujours bien positionné dans la lutte pour le trophée de défenseur de l’année, selon les bookmakers toujours derrière Draymond Green. A lui et à son équipe de renverser la vapeur dans les prochains mois !

Keywords:

Utah Jazz,NBA,Rudy Gobert,Dirk Nowitzki,Kyrie Irving,Dallas Mavericks,Denver Nuggets,Nikola Jokić,Golden State Warriors,Utah Jazz, NBA, Rudy Gobert, Dirk Nowitzki, Kyrie Irving, Dallas Mavericks, Denver Nuggets, Nikola Jokić, Golden State Warriors,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: