CM – Nordahl Lelandais : Brisé, le père de la petite Maëly témoigne pour la première fois

0

A quelques semaines du procès contre Nordahl Lelandais prévu fin janvier 2022 à Grenoble (Isère), Joachim de Araujo, le père de la petite Maëlys, a rompu le silence sur RTL.

En mai dernier un an à cause du meurtre Le caporal Arthur Noyer condamné à vingt ans de prison, Nordahl Lelandais se prépare pour un nouveau procès. Le 31 janvier, l’ancien maître-chien comparaîtra devant les assises de l’Isère pour l’enlèvement, la séquestration et le meurtre de la petite Maëlys, retrouvée morte dans le massif de la Chartreuse en février 2018. Peu avant cette date fatidique, le père de la jeune victime, Joachim de Araujo, s’est confié pour la première fois à RTL.

Depuis sa maison de Pontarlier dans le Jura, Joachim explique qu’il n’attend rien de Lelandhais, mais s’en remet à la justice pour le garder en permanence à l’écart. « Je n’attends rien de Lelandais, mais absolument rien. Je n’attends rien de ce meurtrier, de ce meurtrier d’enfant, de ce meurtrier, il assure à personne très dangereuse qu’il restera en prison. S’il était dehors, il aurait encore mal. J’en suis sûr… »

Depuis ses aveux en février 2018, Nordhal Lelandais plaide pour mort accidentelle, affirmant avoir donné à Maëlys une simple gifle qui lui aurait été fatale. « Il va dire sa vérité et c’est tout à mon avis. Je ne crois pas à la mort accidentelle ou aux promenades nocturnes pour montrer des chiens. Je ne crois pas sa version du tout » Emmenez un enfant faire une promenade. Il l’a emmenée pour moi pour l’abuser sexuellement. Il savait très bien ce qu’il allait faire. Il emmenait Maëlys, elle a subi les pires sévices et s’est débarrassée de « son corps comme si c’était des ordures ordinaires ou des ordures qu’on jetait au bord de la route. Pour moi c’est un monstre (…) C’est un prédateur. Il savait comment pour la calmer. »

Très en colère à l’idée d’être confronté au meurtrier de sa fille, Joachim de Araujo assistera au procès « en mémoire » de Maëlys. Pourtant, il n’a pas l’intention de s’adresser à son bourreau : « Est-ce que ça vaut le coup de lui parler ? Pour moi, non. Il n’existe pas dans ma tête. Pour moi, toute l’attention doit être sur Maëlys, pas sur ce pédophile. » . Je veux être digne de ma fille. » Quatre ans après la disparition de sa fille le 27 août 2017 lors d’une fête de mariage, son père vit dans le souvenir de cette nuit d’horreur et continue d’en supporter les conséquences. « J’y pense beaucoup. Cela me fait de la peine de savoir qu’elle a dû essayer d’appeler à l’aide et que nous n’étions malheureusement pas là pour l’entendre ou la défendre. oui ça me fait mal (…) Nous étions une famille heureuse, j’ai tout perdu en quelques secondes. Ce drame a bouleversé ma vie de famille. « Divorcé de la mère de Maëlys, Joachim de Araujo n’a plus de travail aujourd’hui. » Je ne sais pas à quoi me raccrocher. Tout est secoué. La souffrance est toujours là et sera toujours présente », dit-il.

pauvre petite victime de la cruauté d’un monstre, pauvres parents qui ont été emprisonnés à vie et disent qu’un avocat le défend, incompréhensible… </ Les informations recueillies par le biais de ce formulaire font l'objet d'un traitement informatique permettant à Reworld Media Magazines et/ou à ses partenaires et prestataires d'envoyer des bons plans et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos Conditions Générales d'Utilisation.

Keywords:

Death of Maëlys de Araujo,Nordahl Lelandais,Death of Maëlys de Araujo, Nordahl Lelandais,,Meurtre, Nordahl Lelandais, tueur en série, procès, faits divers, crime, affaires, enquêtes, procès, accident, évènements, police, justice, criminalité, violences, insécurité, islamisme,,Crime & Tragedy,Social Issues,,Vécu, Actualité,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: