CM – Nouvel Abitur : plus de contrôle continu, pas d’examens communs

0

La nouvelle version de la poubelle prend forme après deux ans d’incertitude due à la pandémie. Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a décidé d’ajuster sa réforme du bac en renforçant le contrôle continu et en abandonnant les épreuves communes à la rentrée, selon un communiqué diffusé vendredi 9 juillet. Jean-Michel Blanquer a présenté cette proposition d’amendement aux syndicats fin juin. Il a été examiné jeudi par ces organismes dans le cadre d’un Conseil universitaire (CSE).

La répartition des modalités d’évaluation de la nouvelle formule est retenue : les épreuves finales pèsent 60 % de la note globale et l’examen en cours 40 %. Cependant, la manière dont les disciplines individuelles sont évaluées a été « clarifiée », selon le ministère. Français, les deux cours particuliers suivants Terminale, Philosophie et Grand Oral sont évalués sous la forme d’un examen final. Le contrôle continu porte sur les langues vivantes, l’histoire-géographie, l’éducation physique et sportive, l’enseignement des sciences, l’enseignement technique dans les écoles élémentaires et l’instruction civique.

Les notes de ces matières sont établies « sur la base de la moyenne générale unique, qui est les moyennes annuelles des certificats du dernier cycle aboutissent à « . Les évaluations conjointes, qui devraient initialement également être incluses dans le suivi continu, seront supprimées. Ils ont été décidés en 2018 pour apaiser certaines oppositions syndicales à la réforme du bac. « L’esprit du nouveau baccalauréat est renforcé en incitant chaque élève à s’impliquer dans ses apprentissages tout au long de l’année et à préserver la dimension nationale et symbolique de l’examen », a indiqué le ministère de Split : certains se sont félicités de la suppression de ces épreuves communes, qui sont « difficiles à utiliser » pour les établissements, tandis que d’autres dénoncent l’accent mis sur le contrôle continu, reprochant notamment l’augmentation des inégalités entre les élèves et les écoles. En raison de la pandémie, le contrôle continu a représenté au moins 82% de la note finale cette année.

La fin d’un exemple et d’une civilisation du savoir, un nouveau pays du tiers monde.

Le bac des gagnants ne traversera plus le fleuve de l’ignorance. Un naufrage français.

Voici le « bac pour tout le monde » !
Bien sûr, nous n’arrêtons pas le progrès…

Lire les articles de la rubrique Education,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Jean-Michel Blanquer,Baccalauréat,Vaccine,Jean-Michel Blanquer, Baccalauréat, Vaccine,,,coronavirus,Covid-19,Baccalaureat,bac,,,,,,,,Baccalauréat-Enseignants-Réforme-Ecoles- collèges- lycées-Examens et diplômes-Jean-Michel Blanquer-ministère de l’Éducation nationale,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: