CM – « On prend des Mongols » : Orelsan est accusé de racisme dans une chanson

0

« Depuis que les Mongols sont devenus des experts / Entouré de Mongols, l’Empire mongol / Les Mongols étaient faits pour plaire aux Mongols. » couronné par le succès de son dernier album, est la cible d’une pétition appelant à l’interdiction du terme.Dans « L’odeur de l’essence », le rappeur normand a utilisé à plusieurs reprises ce terme, perçu comme raciste et dégradant, selon le Association Routes Nomades, jeudi 23.

La pétition publiée sur Change.org a été signée près de 13 000 fois. Orelsan n’utilise pas ce terme dans sa chanson pour insulter tout un peuple ce terme « mongol » dans le langage courant a été associé à une insulte aux personnes trisomiques et, plus généralement, aux personnes considérées comme stupides. « Quand le sens des chansons s’il s’agit ici d’une personne idiote et non des personnes de nationalité ou d’origine mongole (de Mongolie), son usage reste raciste et discriminatoire », souligne l’association. L’objectif de Nomadic Routes : supprimer la connotation odieuse de ce fameux terme.

Afin de soutenir sa mise en examen, la pétition vise à mobiliser les signataires du texte pour boycotter Orelsan. Il s’agit notamment de condamner publiquement le texte de « L’Odeur de l’essence », mais aussi de faire pression sur les médias pour qu’ils ne diffusent plus l’artiste via leurs antennes. Cette polémique s’ajoute aux autres cocottes auxquelles le principal parti a été confronté. Le natif d’Alençon avait suscité la polémique en 2009 après la sortie de ses morceaux radicaux « Sale Pute » et « Saint-Valentin », deux morceaux dans lesquels il prononçait des propos violents à l’encontre d’une femme. « C’est sorti de son contexte et réduit à la misogynie, mais je ne suis pas misogyne. Je ne suis pas le mal incarné », avait-il répondu à L’Express à l’époque et estimait qu’il ne pouvait pas « toujours être politiquement correct ».

Sondages, analyses, portraits, tendances… Recevez l’actualité culturelle du tous les mercredis de la semaine à ne pas manquer.

Oui, oui, il y a des blondes dont on peut parler ! Ils appartiennent en fait à une « race », ont de belles cuisses… et sont « très bons » ! Grands consommateurs de cannabis, leurs assiettes sont encore vides ce qui les rend visitables même les jours de grande foire ! Leur élégance laisse cependant à désirer, car elles ont toutes la même tenue vestimentaire, ont des coiffures amusantes et n’ont même pas été vues dans « Louboutins », même pas quatre ! Mais quand « on les met à la poêle », on n’a vraiment plus envie de se moquer d’elles tellement elles sont délicieuses : les « Blondes d’Aquitaine » !

Orelsan… quel est son intérêt pour lui ?

S’il avait dit Belges au lieu de Mongols, Routes Nomades parlerait-il d’une atteinte à l’identité belge ? Pourtant, quand les Français parlent de l’histoire belge, ce n’est pas très joli

Lire les articles de la rubrique Musique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Orelsan,Orelsan,,Culture,Musique,Rap,Orelsan,,orelsan, mongolie, Mongol, Civilisation, L’odeur de l’essence, Pétition, Musique, musiques, CD, DVD, chason, chansons, chanteur, chanteur, musique classique, artistes,,Politics,,Music & Audio,Performing Arts,,,,,People, Actualité,,,Chanson-Rappeur-Musique-Racisme-Discrimination-Musique-Orelsan,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: