CM – Ordre de service pour les funérailles du prince Philip

0
52

LONDRES – Voici l’ordre de service pour les funérailles du prince Philip samedi:

Tous sont debout. Le cercueil est retiré du Land Rover et transporté vers les marches ouest où il repose à 15 heures pendant une minute de silence national.

Les membres de la famille royale qui ont marché dans la procession sont conduits à leurs places dans le Quire.

JE SUIS la résurrection et la vie, dit le Seigneur: celui qui croit en moi, même s’il était mort, vivra; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.

Je sais que mon rédempteur est vivant et qu’il se tiendra au dernier jour sur la terre; et bien qu’après ma peau, les vers détruisent ce corps, cependant dans ma chair je verrai Dieu: que je verrai par moi-même, et mes yeux le verront. voici, et pas un autre.

NOUS n’avons rien apporté dans ce monde, et il est certain que nous ne pouvons rien faire. Le Seigneur a donné, et le Seigneur a enlevé; béni soit le nom du Seigneur.

NOUS sommes ici aujourd’hui dans la chapelle Saint-Georges pour remettre entre les mains de Dieu l’âme de son serviteur le prince Philip, duc d’Édimbourg. Avec un cœur reconnaissant, nous nous souvenons des nombreuses façons dont sa longue vie a été une bénédiction pour nous. Nous avons été inspirés par sa loyauté inébranlable envers notre reine, par son service à la Nation et au Commonwealth, par son courage, son courage et sa foi. Nos vies ont été enrichies par les défis qu’il nous a lancés, les encouragements qu’il nous a donnés, sa gentillesse, son humour et son humanité. Nous prions donc que Dieu nous donne la grâce de suivre son exemple, et que, avec notre frère Philippe, enfin, nous connaissions les joies de la vie éternelle.

REGARDEZ l’arc-en-ciel et félicitez son créateur; il brille d’une beauté suprême, arrondit le ciel de son arc étincelant, un arc plié par les mains du Très-Haut. Son ordre accélère la tempête de neige et envoie la foudre rapide pour exécuter sa phrase. Pour cela, les entrepôts sont ouverts et les nuages ​​s’envolent comme des oiseaux. Par sa puissance puissante, les nuages ​​s’accumulent et les grêlons sont réduits en petits morceaux. Le fracas de son tonnerre fait trembler la terre et, quand il apparaît, un tremblement de terre secoue les collines. A sa volonté souffle le vent du sud, la rafale du nord et l’ouragan. Il disperse les flocons de neige comme des oiseaux qui descendent; ils s’installent comme un essaim de sauterelles. L’œil est ébloui par leur belle blancheur, et à mesure qu’ils tombent, l’esprit est fasciné. Il répand le givre sur la terre comme du sel, et les glaçons se forment comme des piquets pointus. Un souffle froid du nord, et la glace se durcit sur l’eau, se déposant sur chaque bassin, comme si l’eau mettait sur une cuirasse. Il dévore les collines, brûle le désert et dessèche l’herbe comme le feu. Le temps nuageux remet rapidement tout en ordre et la rosée apporte un soulagement bienvenu après la chaleur. Par le pouvoir de sa pensée, il apprivoisa les profondeurs et les planta d’îles. Ceux qui naviguent sur la mer racontent des histoires de ses dangers, qui étonnent tous ceux qui les entendent; il contient des créatures étranges et merveilleuses, toutes sortes de créatures vivantes et d’énormes monstres marins. Par sa propre action, il parvient à sa fin, et par sa parole tout est lié.

MARTHA dit à Jésus: «Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. Et même maintenant, je sais que tout ce que vous demandez à Dieu, Dieu vous le donnera. Jésus lui dit: « Ton frère ressuscitera. » Marthe lui dit: «Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection au dernier jour.» Jésus lui dit: «Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra, et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Croyez-vous cela? Elle lui dit: «Oui, Seigneur; Je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient au monde. »

Le duc d’Édimbourg a demandé que le psaume 104 soit mis en musique par William Lovelady.

Composé à l’origine comme une cantate en trois mouvements, il a été chanté pour la première fois en l’honneur du 75e anniversaire de Son Altesse Royale.

William Lovelady (né en 1945) abrégé et arrangé pour choeur et orgue par James Vivian (né en 1974) avec l’autorisation du compositeur

O Dieu miséricordieux, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui est la résurrection et la vie; en qui quiconque croit vivra, même s’il meurt; et quiconque vit et croit en lui ne mourra pas éternellement; qui aussi nous a enseigné par son Saint Apôtre Saint Paul, à ne pas regretter, comme des hommes sans espérance, pour ceux qui dorment en lui: Nous te supplions docilement, ô Père, que, quand nous quitterons cette vie, nous nous reposions en lui , comme notre espoir est celui-ci, notre frère le fait; et que, à la résurrection générale au dernier jour, nous pouvons être trouvés acceptables à tes yeux; et recevez cette bénédiction que votre Fils bien-aimé prononcera alors à tous ceux qui vous aiment et vous craignent, en disant: Venez, enfants bénis de mon Père; recevez le royaume préparé pour vous depuis le commencement du monde. Accorde-le, nous t’en supplions, ô Père miséricordieux par Jésus-Christ, notre Médiateur et Rédempteur. Amen.

O Dieu éternel, devant le visage duquel les générations se lèvent et passent, toi-même inchangé, éternel, nous bénissons ton saint nom pour tous ceux qui ont achevé leur parcours terrestre dans ta foi et la suivant, et qui sont maintenant au repos; nous nous souvenons devant toi aujourd’hui de Philippe, duc d’Édimbourg, qui t’a rendu grâce – pour sa foi et sa loyauté résolues, pour son sens élevé du devoir et de l’intégrité, pour sa vie au service de la Nation et du Commonwealth, et pour le courage et l’inspiration de son leadership. A lui, avec tous les fidèles partis, accorde ta paix; Que la lumière brille perpétuellement sur eux; et dans ta sagesse aimante et ta puissance toute-puissante agissent en eux le bon dessein de ta volonté parfaite; par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Ô Éternel, qui a donné à ton serviteur saint Georges la grâce de mettre de côté la crainte de l’homme et d’être fidèle jusqu’à la mort: accorde-nous, sans se soucier de l’honneur du monde, de combattre le mal, de maintenir ton règne et de te servir pour la fin de nos vies; par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

DIEU sauve notre gracieux Souverain et tous les Compagnons, vivants et défunts, de l’Ordre le plus honorable et le plus noble de la Jarretière. Amen.

O DIEU des esprits de toute chair, nous louons ton saint nom pour ton serviteur Philippe, duc d’Édimbourg, qui nous a laissé un beau modèle de chevalerie vaillante et vraie; accorde-lui l’assurance de ta promesse ancienne que tu seras toujours avec ceux qui descendent en mer à bord de bateaux et occupent leurs affaires dans les grandes eaux. Et nous t’implorons que, suivant son bon exemple et fortifiés par sa communion, nous puissions enfin, avec lui, participer à ton royaume céleste; par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Ô Éternel Dieu, quand tu donnes à tes serviteurs de tenter une grande affaire, fais-nous aussi savoir que ce n’est pas le commencement, mais la continuation de la même jusqu’à la fin, jusqu’à ce qu’elle soit complètement achevée, ce qui donne la vraie gloire; par lui, qui pour achever ton œuvre a donné sa vie, notre Rédempteur, Jésus-Christ. Amen.

Dieu TOUT-PUISSANT, Père de toutes miséricordes et réconfortant: Agis gracieusement, nous te prions, avec ceux qui pleurent; afin qu’en mettant tous les soins sur toi, ils connaissent la consolation de ton amour; par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.10

AINSI il a plu à Dieu Tout-Puissant de sortir de cette vie transitoire à sa divine miséricorde le regretté prince Philip, duc d’Édimbourg, comte de Merioneth et baron Greenwich, chevalier de l’ordre très noble de la jarretière, chevalier de l’Ordre le plus ancien et le plus noble du chardon, membre de l’ordre du mérite, chevalier grand-croix de l’ordre royal de Victoria à qui avait été conféré la chaîne royale victorienne, grand maître et chevalier grand-croix de l’ordre très excellent des Britanniques Empire, Seigneur

Haut-amiral du Royaume-Uni, l’un des très honorables Conseil privé de Sa Majesté, amiral de la flotte, maréchal de l’armée et maréchal de la Royal Air Force, époux de sa très excellente majesté Elizabeth II par la grâce de Dieu de la Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord et de ses autres royaumes et territoires, Reine, Chef du Commonwealth, Défenseur de la Foi, Souveraine de l’Ordre Très Noble de la Jarretière, que Dieu préserve et bénisse avec longue vie, santé et l’honneur et tout le bonheur du monde.

Tous restent debout à leur place alors que Sa Majesté la Reine, les membres de la famille royale et les membres de la famille du duc d’Édimbourg quittent la chapelle par le porche de Galilée escortés par le doyen de Windsor et l’archevêque de Cantorbéry.

Ref: https://abcnews.go.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: