CM – Peur de la ville : Quelles blessures Jean-Paul Belmondo a-t-il subi sur le tournage de ce film ?

0

A l’occasion de la diffusion du film Peur de la Ville le dimanche 2 janvier 2022, à partir de 21h05 sur W9, Télé Star dévoilera les différentes blessures subies par Jean-Paul Belmondo sur le tournage de ce long métrage.

Le film culte Peur de la ville, sorti en salles en 1975 et porté par Jean-Paul Belmondo, sera de nouveau projeté le dimanche 2 janvier 2022, à partir de 21h05 sur W9 . Réalisé par Henri Verneuil, ce long métrage joue le rôle d’un commissaire de police de Paris, interprété par Jean-Paul Belmondo, qui traque un tueur en série qui terrorise la capitale française. Le casting est complété par les comédiens Charles Denner, Adalberto Maria Merli, Léa Massari ainsi que Rosy Varte et Jean-François Balmer, dont il est l’un des premiers films.

Ce long métrage, tourné à l’automne 1974, est principalement en raison de la participation connue de Jean-Paul Belmondo pour les cascades qu’il exécute lui-même. Quand il est sorti en salles, Fear of the City a été un énorme succès commercial avec près de 4 millions de téléspectateurs. Un résultat qui correspond aux risques que l’homme surnommé « Bébel » a pris sur le tournage. Le monstre sacré du cinéma français, décédé en 2021, se sera blessé à deux reprises pendant le tournage. Sa main a été arrachée parce qu’elle était suspendue à une gouttière, en particulier dans un accident. Il a également subi quelques coupures dues à sa chute à travers un auvent.

Jean-Paul Belmondo a filmé les poursuites en voiture sur les toits et dans le métro parisien, ainsi que dans la séquence de clôture dans laquelle il est pendu à un hélicoptère, vraiment mis en danger de mort. Au cours de cette scène, l’équipe de tournage a dû lutter contre le vent et la Préfecture de Police de Paris, ce qui a obligé la tour Jean-Paul Belmondo à entrer vide au moment du tournage. Certains plans de cette séquence ont également été filmés par l’acteur lui-même dans une caméra subjective.

Il a également fallu 3 semaines pour mettre la scène de métro dans une boîte. En effet, la production ne pouvait se dérouler qu’entre minuit et 5 heures du matin lorsque les métros sont fermés au public. Lors de la cascade de Jean-Paul Belmondo, le train roule à 60 kilomètres à l’heure, mais afin de donner l’impression d’une vitesse plus élevée, Henri Verneuil a trafiqué la bande son.

Les informations recueillies par le biais de ce formulaire sont traitées par ordinateur pour Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et prestataires pour envoyer des bons plans et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos Conditions Générales d’Utilisation.

Keywords:

The Night Caller,Jean-Paul Belmondo,Rachid Ferrache,The Night Caller, Jean-Paul Belmondo, Rachid Ferrache,,W 9,policier,cascade,Vincent Perrot,Hafsia Herzi,Stella Belmondo,Romy Schneider,Gérard Oury,Jeanne Moreau,Lio,Robert Hossein,Claudia Cardinale,Alain Delon,Jean Rochefort,Paul Belmondo,Ursula Andress,Claude Lelouch,Michel Drucker,Vanessa Paradis,Anna Karina,Claude Chabrol,Emmanuelle Riva,Cyrielle Clair,Pierre Badel,Robert Enrico,Philippe de Broca,Lino Ventura,Guy Marchand,Jean-Paul Belmondo,Henri Verneuil,,Culture,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: