CM – Pour Margrethe Vestager, il est temps que l’UE approuve le règlement des plateformes

0

Autre part

Dans deux semaines, cela fera un an que les discussions sur le Digital Services Act (DSA) et le Digital Market Act (DMA) entre les États membres et les législateurs européens ont commencé. Cependant, je ne sais pas si Margrethe Vestager, la commissaire chargée de la loi sur la concurrence, coupera le champagne pour célébrer l’anniversaire.

Au contraire, elle aimerait que le Parlement européen et le Conseil européen, qui est chargé de Les et chefs de gouvernement des 27 États membres de l’UE se sont unis pour parvenir le plus rapidement possible à un accord sur ces deux grands projets. L’objectif de la DSA est de réguler les contenus échangés dans les réseaux ; le DMA veut assurer la libre concurrence entre les plateformes.

Lors d’une conférence en Irlande le commissaire a déclaré qu’il était important que tout le monde soit désormais d’accord sur 80% des deux textes au lieu d’un accord sur 100% des dispositions à espérer , ce qui n’arrivera probablement jamais. « C’est une autre façon de dire que le ‘parfait’ ne doit pas être l’ennemi du ‘très, très bien' », ajoute-t-elle.

Pour verser un peu d’huile dans la machine, Margrethe Vestager propose que les Législateurs introduisent une sorte de « clause de révision » pour évaluer les mesures après leur mise en œuvre. « Nous ne laisserons pas passer encore 20 ans avant de revoir la législation », a-t-elle déclaré. « Avec la position du Parlement et du Conseil, nous pouvons élaborer un règlement très solide qui pourra bientôt être appliqué. »

Mais si ? Cette question est sur toutes les lèvres, notamment lors de la présidence française de l’UE au premier semestre 2022. Il est probable que nous, à l’Élysée, voulions trouver un accord rapidement sur cette question, avec une (probable) campagne Macron pour promouvoir ses travaux sur les pratiques pour promouvoir les grandes entreprises du numérique.

Lors du Conseil européen de fin octobre, un projet de résolution avec une fenêtre de printemps pour l’accord sur le DMA et le DSA a été diffusé. Une date soutenue par certains pays, dont la France, mais la majorité des États membres y sont contre : trop stricte, pas assez réaliste. Du coup, le timing « le plus tôt possible » a été choisi.

Ces discussions de longue date constituent l’affaire d’Apple, qui se bat contre le DMA et notamment la possibilité que le texte puisse obliger le constructeur à choisir des magasins alternatifs et du sideloading sur l’iPhone accepté. Tim Cook et Craig Federighi sont en route depuis quelques semaines.

Pourquoi les Américains ont créé l’Europe. ils sont beaucoup plus faciles à gérer en groupe. et il n’est pas vrai que l’union fait la force. en tout cas, cet effet ne se produit pas dans toutes les unions. par exemple, l’UE a affaibli les participants. ce n’est pas juste un accord.

pourquoi j’ai dit qu’aucun syndicat ne fait ça. L’Europe est trop diverse en termes de peuples et d’intérêts.

C’est un peu contradictoire dans ce que vous dites et Redchou a raison. L’Europe n’est pas aussi forte que les États-Unis parce que tout le monde pense à ses pommes, mais nous sommes toujours forts dans l’Union. Qu’est-ce que cela signifie ?

Je parie que lorsque Apple sera obligé de le faire par la loi, il se rendra soudain compte que les gens veulent en fait installer des applications à la main et qu’Apple est ravi de leur donner cette option.

Comme quand vous vous êtes rendu compte que les utilisateurs voulaient faire leurs réparations eux-mêmes ?
L’AppStore mérite beaucoup plus, je pense plus à une opération paresseuse pour empêcher la démocratisation, comme Android.

Si vous êtes satisfait de quelque chose qui fonctionne, faites confiance aux politiciens et à leurs responsables canins pour qu’ils le gâchent à votre place.

Service de presse en ligne reconnu par la CCPAP au 0924 W 93490. Tous droits réservés.

Version 1.3. Réinitialiser les paramètres de données privées
.

Keywords:

Margrethe Vestager,European Union,Competition,Apple,Margrethe Vestager, European Union, Competition, Apple,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: