CM – Prêt entre particuliers : tout ce que vous devez savoir avant d’investir

0

New Delhi : Ces derniers temps, les prêts entre pairs ont beaucoup attiré l’attention en Inde, des sociétés de technologie financière telles que Cred et BharatPe se sont récemment lancées dans le domaine. Les plateformes de prêt P2P offrent également des rendements attrayants aux investisseurs à un moment où les rendements des produits à revenu fixe ont baissé. Cependant, ces rendements plus élevés ne sont pas sans risque. Il faut connaître les risques d’investir dans des plateformes P2P. Voici tout ce que vous devez savoir sur les prêts P2P.

Le prêt entre particuliers est un mécanisme par lequel les personnes ayant besoin de prêts sont mises en relation avec des personnes disposées à prêter. Les plateformes P2P fonctionnent comme un intermédiaire entre le prêteur et les emprunteurs et facilitent le processus pour gagner un spread. On peut s’inscrire en tant qu’emprunteur ou prêteur sur ces plateformes après avoir subi un processus de vérification en fournissant les détails pertinents.

Dans le cadre du processus, les emprunteurs subissent une évaluation des risques et, dans certains cas, paient des frais d’enregistrement forfaitaires. Une fois enregistrés, les investisseurs peuvent contacter les emprunteurs cotés et vice versa. Mais la plupart des sociétés de technologie financière qui proposent un service de prêt P2P proposent automatiquement des offres de prêt aux emprunteurs en fonction des critères définis par le prêteur.

Ici, les propositions sont acceptées selon le principe du premier arrivé, premier servi. Le taux d’intérêt varie généralement de 10 % à 28 % et la durée du prêt peut aller de 3 mois à 36 mois. Par exemple, ceux qui investissent dans la plate-forme P2P de Cred gagneront des intérêts d’environ 9 %, tandis que les prêts seront décaissés à un taux de 12 à 13 %.

Une fois qu’un accord est conclu entre l’emprunteur et le prêteur, un contrat juridiquement contraignant est signé par eux par voie numérique. Après cela, le montant du prêt est transféré sur le compte de l’emprunteur et l’emprunteur effectue des remboursements périodiques via EMI sur la période stipulée. Si un emprunteur ne paie pas un IME dans un délai stipulé, une pénalité est imposée à l’emprunteur et est payable directement au prêteur.

Contrairement aux prêteurs traditionnels qui dépendent principalement de la cote de crédit pour évaluer un emprunteur, les plateformes P2P définissent leurs propres contrôles pour évaluer la solvabilité des emprunteurs. Des détails tels que l’emploi, les revenus, les antécédents de crédit sont récupérés et à l’aide de la technologie, les habitudes personnelles des emprunteurs sont capturées en suivant l’activité des médias sociaux, l’utilisation des applications, etc.

Sur la base de ces détails, les emprunteurs sont généralement affectés à différentes catégories de risques en fonction de leur solvabilité. Cela sert de base pour déterminer le montant, le taux d’intérêt et la durée de l’éligibilité au prêt. Certaines plates-formes offrent aux emprunteurs la possibilité de sélectionner un prêt selon la catégorie de risque attribuée et de payer le taux d’intérêt prédéterminé ou de demander aux prêteurs potentiels de proposer un taux d’intérêt approprié, a mentionné ET Wealth dans un rapport.

Ces plateformes sont réglementées par la Reserve Bank of India. Tous les joueurs P2P doivent s’inscrire pour obtenir une licence NBFC-P2P pour fournir des services de prêt P2P. La réglementation couvre le périmètre des activités des plateformes P2P et prescrit certaines normes prudentielles à respecter par celles-ci. Conformément à ces réglementations, aucun emprunteur ne peut emprunter plus de Rs10 lakh à tout moment, sur toutes les plateformes P2P.

De même, un prêteur ne peut à aucun moment verser plus de Rs 50 lakh sur toutes ces plateformes. De plus, l’exposition d’un prêteur au même emprunteur, sur tous les P2P, ne peut pas dépasser Rs 50 000. Aucun prêt ne peut être sanctionné pour une durée d’occupation au-delà de 36 mois. De plus, les prêts ne peuvent être décaissés que si le prêteur individuel a approuvé les bénéficiaires du prêt et que tous les participants concernés ont signé le contrat de prêt.

En règle générale, les plates-formes P2P sont utilisées par des personnes qui ne peuvent pas bénéficier de prêts auprès de prêteurs traditionnels comme les banques, car elles ne répondent pas aux critères prescrits. Donc, prêter à ces emprunteurs comporte des risques car ces prêts ne sont pas garantis par nature. Si l’emprunteur ne rembourse pas le prêt, ces plateformes P2P n’assurent pas le remboursement intégral du principal ou des intérêts.

Cependant, en cas de défaut, les plateformes assistent le recouvrement et le dépôt des mentions légales, mais ne peuvent garantir une issue positive. Pour être sûr, la plate-forme P2P est tenue de divulguer tous les détails sur l’emprunteur, y compris l’identité personnelle, le montant requis, le taux d’intérêt recherché et la cote de crédit évaluée par elle. Dans le même temps, l’identité personnelle et les coordonnées du prêteur restent confidentielles.

On peut noter que selon les règles prescrites par RBI, la plateforme P2P ne peut pas retenir les fonds investis par le prêteur ou remboursés par l’emprunteur. Ces fonds doivent être détenus sur un compte séquestre, de sorte que la plate-forme elle-même n’a aucun accès à l’argent.

Il est conseillé aux investisseurs de ne pas se laisser emporter par le seul taux d’intérêt proposé. Au contraire, ils devraient correctement passer par le profil de l’emprunteur avant d’approuver tout prêt. De plus, il ne faut pas se fier entièrement à l’évaluation des risques de la plate-forme P2P. Ne donnez donc pas une exposition élevée à un emprunteur en particulier. Répartissez vos prêts sur plusieurs emprunteurs pour minimiser le risque de défaut. De plus, suivez régulièrement le profil de l’emprunteur.

Obtenez les derniers conseils d’investissement sur Times Now et pour plus d’informations sur les astuces pour économiser de l’argent, suivez-nous sur Google News.

Keywords:

Peer-to-peer lending,Funding Circle,SoFi,LendingClub,Prosper Marketplace,Finance,Upstart,Customer relationship management,Zopa,Fundraising,Peer-to-peer lending, Funding Circle, SoFi, LendingClub, Prosper Marketplace, Finance, Upstart, Customer relationship management, Zopa, Fundraising,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: