CM – « Qui baise qui est la vie ? » : la réponse sèche de Gabriel Attal à la polémique

0

Emmanuel Macron est plus que jamais polémique après que ses déclarations sont considérées comme une insulte aux personnes non vaccinées. « Les non vaccinés, j’ai vraiment envie de les faire chier. Et ainsi nous continuons jusqu’à la fin. C’est ça la stratégie », a déclaré le chef de l’Etat, mardi 4 janvier, dans un entretien au Parisien. Une petite phrase qui a irrité l’opposition au milieu d’un examen tendu du projet de loi visant à transformer le passeport sanitaire en carte de vaccination. Pourtant, le locataire du lysée a pu compter sur le soutien de ses cadres comme Gabriel Attal.

Très irrité, le porte-parole du gouvernement a mis les choses au clair. « Qui est le damné de la vie aujourd’hui ? Qui ruine la vie de nos soignants ? Qui ruine la vie des personnes âgées ? Ce sont eux qui sont contre le vaccin et les propos du président me semblent loin derrière la colère d’une grande majorité des Français », a-t-il fustigé lors d’une conférence de presse tenue en marge du Conseil des ministres mercredi. Selon Gabriel Attal, il y a « beaucoup » de Français « qui vous disent que les personnes qui choisissent de ne pas se faire vacciner ne devraient même pas être soignées ». « Nous avons toujours pris la décision avec nos soignants de soigner tout Français ayant eu la maladie et nous continuerons à prendre cette décision », a-t-il déclaré. Face à la crise sanitaire, « on agit, on déclare et on assume », a ajouté le porte-parole, citant les propos d’Emmanuel Macron lors du Conseil des ministres.

Qui est la vie aujourd’hui ? Qui ruine la vie de nos soignants ? Qui ruine la vie des personnes âgées ? Ce sont les gens qui sont contre le vaccin, et les propos du Président me semblent loin derrière la colère de l’immense majorité des Français. Gabriel #Attal @BFMTV pic.twitter.com/4tENnXxWb0

La tempête politique déclenchée par Emmanuel Macron a fait suspendre les débats de l’assemblée sur le projet de loi sur le passeport vaccinal dans la nuit de mardi à mercredi. Les pourparlers avaient déjà été suspendus pour la première fois dans la nuit de lundi à mardi après un vote à main levée salué par l’opposition. L’entretien avec le chef de l’Etat a relancé les poudres, et après plusieurs interruptions de séance et une demande infructueuse à l’opposition de faire venir le Premier ministre Jean Castex à l’hémicycle, les débats ont été à nouveau suspendus.

Candidats à la présidentielle et opposition Les députés ont rapidement fustigé les « propos injurieux » du chef de l’État, qui devrait « unir » au lieu de « diviser ». « Réunir la France », a tweeté laconiquement la candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo ; « Déclaration indigne et irresponsable », a déclaré le candidat du PCF Fabien Roussel ; « Culpabilité politique » pour le candidat EELV Yannick Jadot ; et pour le candidat LFI Jean-Luc Mélenchon un « aveu choquant de Macron » : « Le carnet de vaccination est une punition collective contre la liberté individuelle. »

A droite, la candidate Valérie Pécresse a appelé à « la fin des cinq- période d’outrage d’un an ». A trois mois de la présidentielle, Emmanuel Macron « est tombé dans le camp populiste avec Marine Le Pen et Eric Zemmour », a accusé mercredi matin le chef du député LR Damien Abad sur Radio Sud. « Je ne peux pas soutenir un texte qui vise uniquement à irriter les Français », a déclaré le président du parti Christian Jacob.

Chaque jeudi, découvrez les informations de notre rédaction politique et obtenez un aperçu des points exclusifs.


Le reste de moi Depuis 2 ans et me rend la vie difficile au quotidien.
et en plus, ils coûtent 5 000 balles par jour dans la gerbe.

Cet accueil dépend vraisemblablement du nombre de lits déjà occupés par ceux qui n’ont pas joué le jeu, et lorsque tout sera plein et que le personnel sera épuisé, le malheureux triple-vacciné sera moins bien soigné. D’ailleurs, il pourrait en mourir. Sans énerver personne.

Merci pour ton commentaire qui ramène l’église au centre du village ; Macron a le droit de siffler la fin de la reprise

Lire les articles de la rubrique Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive
Résultats de la loi

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Gabriel Attal,Emmanuel Macron,Vaccine,France,Gabriel Attal, Emmanuel Macron, Vaccine, France,,Emmanuel Macron, antivax, hôpital, Réanimation, Actualité, actualités, Sciences, astronomie, actualité scientifique, sciences humaines, écologie, planète, zoologie, faune et flore,,,covid-19,Gabriel Attal,Emmanuel Macron,Pass vaccinal,,Politics,,,,,Health & Medical,Science & Tech,,Polémique-Coronavirus-Epidémie-Politique-Politique-Gabriel Attal-Emmanuel Macron-La République en marche,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: