CM – Samuel Bastien devant le standard OHL : « L’intensité dans le temps »

0

Lions, un souvenir amer dans la gueule des Rouches. Parce qu’ils avaient le match en main avant d’être sur le fil. Il faut donc effacer l’affront, mais pas seulement pour les points. La preuve avec un Samuel Bastien ouvert et précis…

Un sourire est à l’ordre du jour pour la médiane. Car la dernière rencontre a enfin suscité de bonnes émotions. De quoi provoquer un gros soupir de soulagement.

« Les deux buts en fin de match ont tout changé. Au niveau comptable, mais aussi pour la confiance. La règle est en fait simple : vous gagnez, vous avez un meilleur mental et vous vous libérez ». Une équation de base propre à tous les clubs du monde. « La défaite contre Charleroi a laissé des traces à tous les niveaux. Il fallait s’en remettre et trouver des solutions. Ceux qui pourraient arranger les choses. Je ne suis pas du genre à trouver des excuses, mais il y a quand même un côté étrange à ce revers. Quand on voit le match commencer, on a été solide, avec des opportunités et de l’intensité. Mais pour gagner, il faut le garder le plus longtemps possible.»

Un vœu que les hommes standard ont rarement exaucé depuis l’ouverture de la saison. « Les lacunes sont toujours là, personne ne peut le nier. Mais nous essayons de les repousser autant que possible. Si le groupe est concentré, cela peut blesser n’importe qui. Nous l’avons prouvé du côté d’Anvers et à d’autres occasions. Mais cela ne suffit pas. Il faut encore se développer pour enclencher enfin une dynamique.”

Cependant, sans mettre de pression inutile sur les épaules, car cela peut paralyser le corps. « À ce stade, il était impensable de se fixer des ambitions claires. Ce que nous devons faire, c’est le prendre match après match. Vivez le moment présent pour en faire une réalité et gagner la confiance dont nous avons besoin. Comme je l’ai dit plus tôt, en nous tirant tous ensemble sur la même corde, nous pourrons avancer.

Samuel parle à nouveau efficacement. Il sait ce qu’il veut et ne le cache pas. «Je fais toujours de mon mieux pour le bien de l’équipe. Sur et en dehors de la place parce que c’est comme ça que je suis. Peu importe la position que je prends sur le terrain. « 

S’adapter. En fonction des défauts du noyau. Du côté de l’OHL, Selim Amallah et Nicolas Raskin ne seront pas impliqués. » Leur suspension réduit forcément le choix , Mais le noyau, c’est la qualité. Assez pour bien faire les choses. « Et ne perd plus aucun point animal en route. Comme au match aller où Louvain s’emparait de la division alors que le buteur Rouches montrait un double avantage. » Un souvenir amer. Parce que nous Et puis, comme trop souvent, nous avons paniqué jusqu’à ce que nous nous engagions. Mais on continue d’évoluer et de mettre le mal de côté pour ne pas le commettre à nouveau. C’est juste une question de concentration, mais aussi d’intensité à imposer. » Néanmoins et toujours…

Beerschot a exigé que le Standard sollicite un nombre de points perdu (0-3) pour la réunion, qui a été reportée mercredi en raison d’un manque de personnel policier après des actions syndicales.

© Rossel & Cie – 2021Conditions Générales d’Utilisation – Conditions Générales de Vente – Politique Cookies – Politique de Confidentialité – Charte Média – Droits de Reproduction

Keywords:

Standard de Liège,Oud-Heverlee Leuven,Belgian First Division A,Samuel Bastien,Club Brugge KV,R.S.C. Anderlecht,Royal Antwerp F.C.,Standard de Liège, Oud-Heverlee Leuven, Belgian First Division A, Samuel Bastien, Club Brugge KV, R.S.C. Anderlecht, Royal Antwerp F.C.,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: