CM – « Secrets of History »: le sort incroyable de Charlotte Chappuis, la femme qui se prétendait la fille de Napoléon

0

Lundi 19 avril 2021, France 2 diffusera un nouvel épisode de Secrets d’Histoire, présenté par Stéphane Bern. L’occasion de revenir sur le voyage de Napoléon. Qui était Charlotte Chappuis, la femme qui a prétendu être sa fille toute sa vie?

Napoléon sera à l’honneur sur France 2 aux heures de grande écoute le lundi 19 avril 2021. Dans la dernière édition des Secrets d’Histoire, le présentateur Stéphane Bern reviendra sur le parcours de cette grande figure de l’histoire de France, décédée il y a 200 ans le 5 mai 1821 sur l’île Sainte-Hélène. L’occasion de réfléchir sur le parcours de Charlotte Chappuis, une femme mystérieuse qui a revendiqué toute sa vie qu’elle était la fille illégitime du premier empereur français. Dans son livre La Fille de Napoléon (éd. Les Arènes), l’historien Bruno Fuligni rapporte le sort de cette femme, née en 1795, dont la vie ressemblait à un roman d’après Le Point, qui lui a consacré un article le dimanche 18 avril, 2021.

Charlotte Chappuis serait née de l’affaire de Napoléon et d’Antoinette Cattin, dite Cotain, qui était une prostituée et avait une vingtaine d’enfants. Après que Charlotte Chappuis ait passé une partie de son enfance en internat, elle a été confiée à son oncle, notaire à Arnay-le-Duc. Sa mère, Antoinette Cattin, a révélé qui était son père sur son lit de mort des années plus tard. Et Napoléon n’en savait rien. Lorsque Charlotte Chappuis a tenté d’en parler publiquement, elle a été emmenée dans un hôpital psychiatrique et réduite au silence. Une fois mariée, elle a épousé Jacob Muller, propriétaire et gérant d’une usine de métallurgie avec qui elle a eu six enfants.

Pour Bruno Fuligni, Charlotte Chappuis n’est « pas une blague ». «Elle a vraiment existé», a-t-il dit à Point. «J’ai pu retrouver ses descendants qui m’ont apporté de précieux témoignages, notamment les lettres qu’elle a écrites pendant sa garde à vue. J’ai aussi découvert qu’elle était en contact étroit avec le général Delort, le compagnon de l’épopée napoléonienne, alors député de France. Homme qui a toujours été impressionné par la ressemblance de Charlotte avec le Kaiser », confie-t-il. Le général Delort la soutenait, protégeait ses proches et était même le parrain de son fils Adrien. « Preuve que son histoire devait être convaincante », a déclaré l’historien.

Lire aussi: Corse, Aix, Elbe, Sainte-Hélène … notre route suit les traces de Napoléon

© 2021 – Prisma Média – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP: 0215 W 90266 – Un site du Prisma Media Group (GJ Network)

Ref: https://www.femmeactuelle.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: