CM – SentinelOne annonce le prix de son premier appel public à l’épargne

0

MOUNTAIN VIEW, Californie, 30 juin 2021–(BUSINESS WIRE)–SentinelOne, Inc. (« SentinelOne »), une société de plateforme de cybersécurité autonome, a annoncé aujourd’hui le prix de son offre publique initiale de 35 000 000 d’actions de sa catégorie A actions ordinaires à un prix d’offre publique de 35 $ par action. Les actions devraient commencer à être négociées à la Bourse de New York le 30 juin 2021 sous le symbole « S ». La clôture de l’offre est prévue le 2 juillet 2021, sous réserve de la satisfaction des conditions de clôture habituelles.

En outre, les preneurs fermes ont obtenu une option de 30 jours pour acheter jusqu’à 5 250 000 actions ordinaires de catégorie A supplémentaires de SentinelOne au prix d’offre publique initial, moins les remises de prise ferme et les commissions.

Morgan Stanley et Goldman Sachs & Co. LLC agissent en tant que principaux teneurs de livres et représentants des preneurs fermes pour l’offre. BofA Securities, Barclays et Wells Fargo Securities agissent en tant que gestionnaires actifs de livres pour l’offre. UBS Investment Bank, Jefferies LLC et Deutsche Bank Securities Inc. agissent en tant que gestionnaires de livres supplémentaires pour l’offre. Piper Sandler, BTIG, Cowen, Needham & Company, LLC, Loop Capital Markets LLC, Drexel Hamilton et R. Seelaus & Co., LLC agissent en tant que co-gestionnaires de l’offre.

En plus des actions vendues dans le cadre de l’offre publique, SentinelOne a annoncé la vente simultanée de 1 428 568 actions ordinaires de catégorie A à certains de ses actionnaires existants, à un prix par action égal au prix de l’offre publique initiale, dans le cadre d’un placement privé. La vente de ces actions ne sera pas enregistrée en vertu du Securities Act de 1933, tel que modifié.

La clôture du premier appel public à l’épargne n’est pas conditionnée à la clôture du placement privé concomitant.

Une déclaration d’enregistrement relative à ces titres a été déclarée effective par la Securities and Exchange Commission le 29 juin 2021. L’offre est faite uniquement au moyen d’un prospectus. Une copie du prospectus final peut être obtenue, lorsqu’elle est disponible, auprès de : Morgan Stanley & Co. LLC, Attention : Prospectus Department, 180 Varick Street, 2nd Floor, New York, New York 10014 ou Goldman Sachs & Co. LLC, Attention : Prospectus Department, 200 West Street, New York, New York 10282, ou par téléphone au 1-866-471-2526, ou par e-mail à [email protected]

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat, et il n’y aura aucune vente de ces titres dans un État ou une juridiction dans lequel une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale avant l’enregistrement ou la qualification. en vertu des lois sur les valeurs mobilières d’un tel État ou juridiction.

Les solutions de cybersécurité de SentinelOne englobent la prévention, la détection, la réponse et la recherche basées sur l’IA sur les points de terminaison, les conteneurs, les charges de travail cloud et les appareils IoT dans une seule plate-forme XDR autonome.

La société de cybersécurité SentinelOne, a annoncé mercredi son offre publique initiale au prix de 35 $ par action, au-dessus de la fourchette proposée de 31 $ à 32 $. La société a vendu 35 millions d’actions pour lever 1,23 milliard de dollars. L’action commencera à être négociée à la Bourse de New York plus tard mercredi, sous le symbole « S ». Il y avait 15 banques souscrivant l’accord, dirigées par Morgan Stanley et Goldman Sachs. Le produit sera utilisé pour le fonds de roulement et d’autres fins générales de l’entreprise. « Les cyberattaques sont devenues la sortie

Apple et plusieurs fabricants de puces pour iPhone se sont approchés des points d’achat lors du rallye calme du marché de mardi. Le géant du covoiturage Didi a fixé le prix de son introduction en bourse.

Alors que les discussions sur la hausse de l’inflation s’intensifient, le moment est venu d’envisager de mettre les actions à dividendes au service de votre portefeuille. Les cinq actions à dividendes suivantes peuvent être achetées confortablement en premier pour le second semestre 2021. L’action à revenu la plus attrayante pour lutter contre l’inflation est sans doute la fiducie de placement immobilier hypothécaire (REIT) Annaly Capital Management (NYSE : NLY).

Fin mai, le fabricant de puces graphiques NVIDIA (NASDAQ : NVDA) a surpris les actionnaires en annonçant qu’il procéderait à une division d’actions à quatre pour un. La division des actions est enfin presque là. Les actions de NVIDIA ont notamment grimpé en flèche récemment.

Bien sûr, personne ne sait ce que réserve la seconde moitié de l’année, mais quoi qu’il arrive, voici deux excellentes sociétés qui valent la peine d’être achetées et détenues au cours des six prochains mois et au-delà : Eli Lilly (NYSE : LLY) et Pfizer ( NYSE : PFE). Le géant pharmaceutique Eli Lilly possède un pipeline passionnant. L’un des projets les plus intéressants de la société est le tirzépatide, un médicament contre le diabète et l’obésité actuellement en phase 3 d’essais cliniques.

Sur la base des résultats des tests de résistance, Bank of America (NYSE : BAC) a décidé d’augmenter son paiement de dividende trimestriel de 17 % à 0,21 $ par action. Sur la base du cours actuel de son action, cela se traduit par un rendement du dividende annuel d’un peu plus de 2 %.

Les investisseurs dans ces sociétés peuvent être confrontés à une grande volatilité, en particulier lorsque les préférences des consommateurs ou les conditions de l’économie changent. La chirurgie assistée par robot, la technologie basée sur le cloud et les paris sportifs sont des exemples de secteurs qui pourraient offrir aux investisseurs de formidables opportunités de croissance pendant plusieurs années. Globus est une entreprise de dispositifs médicaux qui fabrique des instruments chirurgicaux et des dispositifs implantables.

La société augmente rapidement ses revenus et son nombre d’abonnés et a l’intention de dynamiser davantage cette croissance.

Alors que le marché est entraîné par le sentiment à court terme influencé par l’environnement de taux d’intérêt accommodant aux États-Unis, les nouvelles sur les virus et les dépenses de relance, de nombreux investisseurs intelligents commencent à faire preuve de prudence envers la tendance haussière actuelle depuis mars 2020 et à couvrir ou à réduire de nombreux leurs positions longues. Certains gestionnaires de fonds parient sur le Dow […]

Chacune de ces sociétés surfe sur une histoire de croissance des revenus différente – et convaincante – vers de nouveaux sommets de cours boursiers.

L’économie de l’hydrogène peut aider à sevrer le monde des combustibles fossiles à base de carbone tels que le pétrole et le charbon. Mercredi, l’analyste Joseph Spak a lancé la couverture de Plug Power (ticker: PLUG) avec une cote d’achat et un objectif de prix de 42 $. L’action Plug a augmenté de 0,4% à 34,21 $ en début de séance mercredi.

Alors que le S&P 500 et le Nasdaq ont gagné respectivement 2,1% et 6,5% le mois dernier, le Dow Jones Industrial Average a baissé d’un modeste 0,6%. Les actions de la société de technologie publicitaire du côté de la demande, The Trade Desk (NASDAQ : TTD), ont augmenté d’environ 30 % au cours du mois dernier. Récemment, la filiale d’Alphabet (NASDAQ : GOOG) (NASDAQ : GOOGL) Google a annoncé son intention de repousser la suppression progressive des cookies tiers à 2023.

Les fractionnements d’actions jouent un rôle étrange dans l’investissement. À première vue, ils n’ont aucun effet sur la valeur d’une entreprise – ils modifient simplement le nombre d’actions en circulation d’une entreprise. Soyez témoin du récent battage médiatique autour de la décision de NVIDIA (NASDAQ : NVDA) de diviser ses actions, et vous aurez une idée de l’attention que les entreprises attirent lorsqu’elles prennent ces mesures.

La société de Pékin a levé 4,4 milliards de dollars dans l’offre et pourrait être valorisée jusqu’à 73 milliards de dollars.

(Bloomberg) – Il était considéré comme l’un des grands marqueurs d’une mousse incontrôlable et irrationnelle pendant la pandémie – des légions de day traders amateurs s’emparaient frénétiquement des actions de Hertz Global Holdings Inc. après son dépôt de bilan. Alors que l’action a gonflé à 5,50 $ en juin dernier, cela n’avait aucun sens pour les experts. Les régulateurs sont intervenus, empêchant la société de location de voitures de vendre de nouvelles actions à des investisseurs crédules. Mercredi, Hertz sortira de la faillite. Et quand c’est le cas, le stock peut faire ses débuts

Pour son quatrième trimestre terminé le 25 avril 2021, Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche-Tard » ou la « Société ») (TSX : ATD.A) (TSX : ATD.B) annonce un bénéfice net attribuable aux actionnaires de la Société de 563,9 millions de dollars, soit 0,52 $ par action sur une base diluée. Les résultats du quatrième trimestre de l’exercice 2021 ont été affectés par une charge avant impôts de 29,1 millions de dollars suite à la remise d’un avis de remboursement anticipé de billets non garantis de premier rang, un gain avant impôts sur cession de 26,6 millions de

De nombreux investisseurs institutionnels à Wall Street et ailleurs profitent de l’occasion pour prendre des positions courtes contre des sociétés dont ils prévoient que les actions chuteront brusquement par rapport aux niveaux actuels. Les analystes de Wall Street sont généralement réticents à recommander contre des actions, et ils n’ont certainement pas un historique parfait. Ci-dessous, nous examinerons trois actions que les analystes les plus pessimistes de Wall Street voient plonger de 50% ou plus dans un avenir proche, dans le but de fournir des informations qui pourraient vous aider à prendre votre propre décision.

L’homme de 97 ans a déclaré à CNBC dans une interview aux côtés du PDG de Berkshire et investisseur milliardaire Warren Buffett que les États-Unis devraient s’inspirer du livre de la Chine et « intervenir de manière préventive pour arrêter la spéculation ». La Chine, dirigée par le Parti communiste, « a fait ce qu’il fallait » en contrôlant Ma, le fondateur du géant du commerce électronique Alibaba Group Holding, qui a à peine été vu en public depuis qu’il a critiqué les régulateurs dans un discours en octobre de l’année dernière. Alibaba a également été frappé d’une pénalité antitrust record de 2,75 milliards de dollars alors que la Chine resserre les contrôles sur « l’économie des plates-formes » en plein essor.

BioNTech (NASDAQ : BNTX) pourrait bien être la biotechnologie la plus sous-estimée de la planète. La société allemande a initialement développé le vaccin COVID-19 qui a attiré l’attention de Pfizer (NYSE : PFE). Beaucoup de gens appellent maintenant ce vaccin « le vaccin Pfizer », laissant complètement BioNTech de côté.

Titre associé :
SentinelOne annonce le prix du premier appel public à l’épargne
Intapp annonce le prix de l’offre publique initiale
Intapp annonce le prix de l’IPO

Keywords:

Initial public offering,Public offering,SentinelOne,Initial public offering, Public offering, SentinelOne,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: