CM – Serie A : la Juve et Napoli s’occupent des deux affaires de Milan

0

Page d’accueil
/

Série A
/

Serie A : la Juve et Napoli s’occupent des deux affaires de Milan

Un temps menacé par de nombreux cas reconnus de Covid-19, le choc entre la Juventus Turin (5e, 34 points) et Naples (3e, 39 points) a eu lieu ce jeudi à 20h45 dans le cadre du 20e Au stade Allianz à Turin, Vecchia Signora s’est présentée avec assurance lors d’un sixième match consécutif sans défaite (5 victoires, 1 nul) toutes compétitions confondues au stade Allianz de Turin. Une toute autre dynamique pour les Napolitains qui, malgré leur podium, n’avaient pas décroché deux victoires de suite depuis fin octobre. Avec deux petits succès lors de leurs huit dernières rencontres de Série A, les hommes de Luciano Spalletti, privés de nombreux cadres, se sont présentés dans un 4-2-3-1 avec Mertens aux avant-postes et soutenu par le trio Insigne-Zielinski-Politano. De son côté, Massimiliano Allegri a opté pour un 4-3-3, Chiesa et Bernardeschi accompagnant Morata, qui était à la pointe de l’attaque turinoise.

A sa 50e titularisation sous le maillot de la Juventus, Chiesa a également été le premier à se démarquer dans cette rencontre, mais Di Lorenzo a contré le but de l’attaquant italien en deux temps (4e). Bien mieux entrés dans ce match, le Turinois s’est encore fait remarquer. Après avoir pris un corner, McKennie a vu sa tête glisser devant le poteau gauche (5e). Déterminés à faire rapidement la différence, les Bianconeri avançaient, mais ni la tentative de Rabiot (10e) ni celle de Chiesa (16e) n’ont mené au but d’Ospina. Surpeuplés, pour ne pas dire largement dominés, les Partenopei ont sonné dans la révolte et à leur première véritable opportunité Mertens a trouvé la faille. Au service dans la surface de réparation, Politano réalisait un excellent contrôle avant de reculer pour le n°14 de Napoli, qui terminait l’action sur un centre et laissait Szczęsny et De Ligt impuissants sur sa ligne (0-1, 23e).

Piqué vive, la vieille dame a tenté de revenir rapidement dans ce choc, mais la frappe de flanc de Cuadrado a également manqué de précision (28e). La Vecchia Signora s’est alors révélée trop irréaliste pour les Napolitains, qui, au fil des minutes, ont gagné en confiance. Retrouvé à l’entrée de la surface de réparation, Zieliński enchaînait le contrôle et frappait du pied droit sans résistance, mais Szczęsny s’envolait avec vigilance pour frapper le cuir au-dessus de la barre transversale (38e). Peu avant la pause, le partenaire de Mertens a obtenu un dernier coup franc dangereux, mais l’attaquant napolitain a raté de peu le cadre turinois (45e). Les Ciucciarelli ont été plus affûtés dans leurs offensives et ont pris l’avantage à la fin du premier acte, malgré un départ délicat. A leur retour des vestiaires, les coéquipiers de Rabiot ont laissé les mêmes intentions offensives. Sur un nouveau centre, Morata trouvait Chiesa, dont la demi-volée était à nouveau bloquée (47e).

Avec leurs pieds sur le ballon, les Bianconeri ont continué à presser leur rythme et avec la pression ils seraient enfin récompensés. Profitant d’un ballon revenu de Rrahmani sur tout l’axe, l’incontournable Chiesa a terminé sur un coup gauche légèrement dévié (1-1, 54e). Portée par cette égalisation, la vieille dame a poursuivi sa marche en avant et Locatelli a été photographiée à son tour, mais sa reprise a finalement été détournée, in-extremis (56e). Les Partenopei se sont également offusqués, mais Mertens, très actif à l’Allianz Stadium, a vu sa tentative de s’emparer du court poteau d’Ospina (60e). Une rencontre qui s’est enflammée au fil du protocole et au cours de laquelle les deux formations se sont ensuite rendues coup par coup. D’un côté, Chiesa y est allé de sa volée (61e). En revanche, l’omniprésent Mertens butait sur l’excellent Szczęsny (65e). Massimiliano Allegri a été tenu en échec, puis a changé ses plans et a fait jouer Dybala. Dès son premier ballon, l’Argentin a décoché une superbe frappe lointaine, mais Ospina a été parfait pour se défendre contre le danger (67e).

Un adversaire qui, malgré la progéniture qu’il avait amenée, a perdu beaucoup d’intensité et n’a donc eu qu’à attendre les dix dernières minutes pour voir une nouvelle occasion nette. Ouvert sur la gauche, Dybala menait la contre-attaque turinoise à plein régime, mais son centre devançait juste devant Kean et Cuadrado, prêt à accepter l’offre du nouveau venu argentin (83e). Sous la pression de l’effort, aucune des deux formations n’a pris le risque de se découvrir et les 22 joueurs se sont donc départis sur un nul (1 : 1). Un résultat que personne n’aime, car la Juve stagne à la cinquième place et détourne le regard du podium avant de se diriger vers Rome le jour 21. Même sort pour Naples, qui reçoit la Sampdoria le 9 janvier, mais perd pour l’instant le contact avec les deux géants milanais solidement implantés aux deux premières places de Serie A.

📃 StartingXI : Ospina, Di Lorenzo, Rrahmani, Jesus, Ghoulam, Lobotka, Demme, Politano, Zielinski, Insigne, Mertens. #JuveNapoli💙 #ForzaNapoliSempre pic.twitter.com/lNLTHau7tR

Keywords:

S.S.C. Napoli,Juventus F.C.,Serie A,Dries Mertens,UEFA Champions League,S.S.C. Napoli, Juventus F.C., Serie A, Dries Mertens, UEFA Champions League,,,Serie A, Juventus Turin, SS Napoli, football, italie, calcio, serie a, coppa, résultats, calendrier, classement, match, direct, foot, championnat, scudetto, milan ac, inter milan, juventus, roma, lazio, fiorentina, napoli,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: