Home Actualité internationale CM – Simone Manuel de Sugar Land renforce le relais de natation en remplacement de dernière minute
Actualité internationale

CM – Simone Manuel de Sugar Land renforce le relais de natation en remplacement de dernière minute

Malgré la qualification pour une seule épreuve individuelle aux Jeux Olympiques de 2020 en cours à...

TOKYO, Japon — Erika Brown, Abbey Weitzeil, Natalie Hinds et Simone Manuel de l’équipe des États-Unis posent avec la médaille de bronze pour la finale du relais féminin 4×100 mètres nage libre le deuxième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre aquatique de Tokyo le 25 juillet, 2021 à Tokyo, Japon.

TOKYO, Japon — L’Américaine Simone Manuel lors de la finale du 4 x 100 mètres nage libre féminin aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, au Tokyo Aquatics Center, le dimanche 25 juillet 2021. L’Australie a remporté la médaille d’or.

TOKYO, Japon — Les nageuses américaines Katie Ledecky et Simone Manuel lors d’une séance d’entraînement au Centre aquatique olympique de Tokyo le 22 juillet 2021.

TOKYO, Japon — De gauche à droite Simone Manuel, Natalie Hinds, Abbey Weitzeil et Erika Brown de l’équipe des États-Unis posent avec la médaille de bronze pour la finale du relais féminin 4×100 mètres nage libre le deuxième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre aquatique de Tokyo en juillet 25 février 2021 à Tokyo, Japon.

TOKYO, Japon — De gauche à droite, Erika Brown, Abbey Weitzeil, Natalie Hinds et Simone Manuel de l’équipe des États-Unis posent après avoir remporté la médaille d’argent lors de la finale du relais 4 x 100 m nage libre féminin le deuxième jour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Centre aquatique de Tokyo le 25 juillet 2021 à Tokyo, Japon.

Simone Manuel participe aux essais olympiques de natation des États-Unis à Omaha, Neb., le 19 juin 2021. Manuel fait partie des athlètes à surveiller aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

TOKYO, Japon — Simone Manuel de l’équipe des États-Unis marche pendant un entraînement aquatique au Centre aquatique de Tokyo avant les Jeux olympiques de Tokyo 2020 le 22 juillet 2021 à Tokyo, au Japon.

TOKYO, Japon — Simone Manuel de l’équipe des États-Unis lors d’un entraînement aquatique au Centre aquatique de Tokyo avant les Jeux olympiques de Tokyo 2020 le 22 juillet 2021 à Tokyo, au Japon.

Bien qu’elle se soit qualifiée pour une seule épreuve individuelle aux Jeux olympiques de 2020 en cours à Tokyo, Simone Samuel continue d’ajouter à son total de médailles en carrière.

Samuel, originaire de Sugar Land et diplômé de l’école secondaire Fort Bend Austin, a été inséré comme point d’ancrage tardif pour le relais 4×100 mètres nage libre. Elle a été choisie pour ancrer l’équipe après que l’équipe des États-Unis ait terminé cinquième décevante dans les préliminaires. Pour la finale, le spécialiste du sprint a donné un coup de pouce supplémentaire à l’équipe pour terminer troisième et remporter la médaille de bronze.

« Je suis toujours excité et excité pour les relais », aurait déclaré Manuel selon un rapport de l’Associated Press. « C’est une expérience qui est incroyable. Je ne le prends pas à la légère.

L’Australie, très favorisée, a remporté l’or avec un record du monde de 3:29,69 et le Canada a remporté l’argent. Les Américaines ont terminé en 3:32,81 lorsque Manuel a été battu au mur par la Canadienne Penny Oleksiak. Avec Manuel comme point d’ancrage, l’équipe américaine a terminé à 0,03 seconde du Canada.

Pour Manuel, la médaille est sa cinquième médaille olympique après sa performance de quatre médailles aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. Aux Jeux de 2016, Manuel a décroché l’or au 100 mètres nage libre et au relais 4×100 mètres quatre nages, et l’argent au relais 4×100 m nage libre et au 50 mètres nage libre.

Manuel a également neuf médailles d’or combinées aux Championnats du monde 2017 et 2019 avec quatre médailles d’argent et une de bronze.

Avant les Jeux, le joueur de 24 ans a reçu un diagnostic de syndrome de surentraînement et a fait une pause prolongée avant les essais de natation américains menant aux Jeux olympiques.

Selon le Houston Methodist Hospital, « le syndrome de surentraînement a été reconnu comme une cause de diminution des performances chez les athlètes d’élite. Les périodes prolongées d’entraînement requises pour une participation sportive de haut niveau peuvent entraîner des modifications du cerveau et du système immunitaire que nous avons appelées « syndrome de surentraînement ».

Selon le système hospitalier, les athlètes atteints du syndrome « ​​peuvent noter des infections fréquentes, une fatigue chronique, une humeur dépressive, un mauvais sommeil et une diminution des performances, malgré un entraînement et une nutrition adéquats. Le diagnostic peut être difficile et le traitement peut impliquer un repos prolongé, des changements dans la routine d’entraînement et des médicaments.

Devoir s’absenter avant les essais olympiques américains signifiait que Manuel n’était pas en mesure de se qualifier pour d’autres épreuves individuelles. L’entraînement a également pris un nouveau visage car les athlètes ont été obligés de se contenter de piscines où ils pouvaient les trouver.

Selon un rapport de John U. Bacon dans le Washington Post, Katie Ledecky et Manuel se sont entraînés dans la piscine de 25 mètres de leur entraîneur.

Les finales de natation de 50 mètres de Manuel, en supposant qu’elle soit qualifiée pour les préliminaires, sont prévues pour le 1er août. Son temps de qualification pour l’épreuve est le cinquième meilleur à 24,05 secondes. La Suédoise Sarah Sjoestroem mène toutes les qualifications de l’épreuve avec un temps de 23,78 secondes.

Les maisons d’anciens combattants gérées par l’État du Texas étaient souvent les endroits les plus meurtriers. Les neuf foyers d’État avaient plus du double du taux de mortalité parmi les résidents infectés par COVID-19 par rapport aux autres foyers de soins de l’État.

Titre connexe :
Sugar Simone Manuel de Land& renforce le relais de natation en remplacement de dernière minute
Cinq faits sur la nageuse olympique américaine Simone Manuel

Keywords:

Simone Manuel,Swimming,Olympic Games Rio 2016,Olympic Games Tokyo 2020,Simone Manuel, Swimming, Olympic Games Rio 2016, Olympic Games Tokyo 2020,,Simone Manuel,Simone Samuel,Samuel,Penny Oleksiak,Americans,Sarah Sjoestroem,John U. Bacon,Katie Ledecky,Sugar Land,United States,Tokyo,Canada,Australia,Brazil,Rio de Janeiro,Sweden,Sugar Land News,Fort Bend Austin High School,Associated Press,Houston Methodist Hospital,2020 Olympic Games,2016 Olympics,Olympic,World Championships,Olympic Trials,Washington Post,[email protected],

A LIRE AUSSI ...

Lettre acerbe de Samuel Eto’o au MINSEP : Affaire Marc Brys attaquée

Samuel Eto'o dénonce les agissements de Marc Brys dans une lettre incendiaire...

Révolution dans le staff des Lions Indomptables : Samuel Eto’o triomphe à nouveau

Le staff des Lions Indomptables sera réaménagé suite à une décision de...

Le choc : Samuel Eto’o en prison avec Amougou Belinga

George Gilbert Baongla annonce l'arrestation imminente de Samuel Eto'o par les forces...

[quads id=1]