CM – Suisse: La réouverture vécue avec grand soulagement

0
25

Après un hiver à la maison, les Suisses ont trouvé lundi des salles de sport, des cinémas et des terrasses. Témoignages à Lausanne.

Malgré une situation épidémiologique qui s’aggrave, la Suisse a assoupli ses mesures anti-Covid lundi et a notamment rouvert ses salles de sport, ses cafés de rue, ses restaurants et ses cinémas, tandis que plusieurs centres de vaccination de masse comme à Lausanne et Genève sont étant ouvert dans le pays. La pandémie a fait 9 885 morts sur une population de 8,6 millions d’habitants.

Ce soulagement est ressenti avec un immense soulagement. Comme au Centre d’haltérophilie et de musculation du Club Lausanne, où François Jeanmonod, 74 ans, a rencontré d’autres passionnés de musculation depuis «le tout début», tout le monde prenait sa retraite. «Mais nous ne venons pas seulement pour construire de gros muscles, nous venons parler», explique-t-il, en nettoyant chacune des machines électriques qu’il utilise avec une lingette. Pas de masque ici si vous gardez une distance de 1,5 mètre, mais vous en avez besoin dans les vestiaires.

Bien que beaucoup d’entre eux se soient entraînés sur les rives du lac Léman, tous le rendent inestimable. salle de musculation: « Pour la morale et les amis », Jean-Jacques Subilia, 74 ans, se lance sur un vélo de fitness. «C’est un soulagement de venir ici est social. Nous sommes en train de repenser le monde », explique Didier Dewarrat (72 ans) à ses côtés. Étant donné que ces retraités arrivent tôt, cela ne les dérange pas que le nombre de personnes dans la salle soit limité. Les salles de fitness sont presque pleines pour leur réouverture.

« Nous avons eu beaucoup plus de monde que prévu, tout le monde était soulagé après un hiver à la maison », explique Filipa Amorim, 24 ans, responsable d’un grand centre Let’s Go en plein cœur de Lausanne, où une cinquantaine de personnes, toutes jeunes et masquées, travaillent sur des machines électriques. «Beaucoup de gens sont heureux de revoir les entraîneurs», a-t-elle déclaré, soulignant que le port d’un masque est obligatoire même pendant les activités cardio.

«Cela fait partie de mon style de vie», explique Tatiana Attanasio, 32 ans, entraîneuse de fitness . «Un an sans venir me dérangeait. J’avais l’habitude de faire de l’exercice à l’extérieur, mais ce n’est pas la même chose parce que je déteste faire de l’exercice seul. « 

Les cafés et restaurants à proximité ont pu rouvrir leurs terrasses après des mois d’attente. Les tables n’ont pas été prises d’assaut parce que l’air reste frais, mais les terrasses bien exposées ont attiré les clients.

Sarah, 20 ans, qui étudie le théâtre à Lausanne, n’a pas pu résister à l’appel du matin pour le café, et elle a méticuleusement organisé sa journée pour célébrer la réouverture des terrasses: «Après le café le matin, nous allons prendre un verre ce soir», dit-elle joyeusement au soleil. « Le café consiste à observer, ressentir et échanger des regards. Lors des fermetures, la santé mentale a été oubliée par rapport à la santé physique, dont les hôpitaux ont pris grand soin. On oublie les autres qui vivent en isolement « , dit-elle.

A ses côtés, Hervé Lesserteur, 52 ans, est d’accord: » Le bistrot et ses terrasses sont toujours un socle social. Il est important d’avoir du monde  » en ce temps pour voir la crise. « Je travaille dans les écoles, nous sommes entourés d’enfants toute la journée, et quand tu vois que tu n’as pas pu prendre un verre avec des amis sur la terrasse jusqu’à présent, ça se contredit. »

Après plus de 15 mois de pandémie et à travers plusieurs périodes de semi-limitation, cependant, il a appris à prendre les choses avec philosophie: «Ça s’ouvre, ça ferme. Cela ne devrait pas empêcher la vie. « 

AFP

* Les données personnelles ne sont ni stockées ni utilisées sur le site Web ou à des fins commerciales.

Après un hiver à la maison, les Suisses ont trouvé lundi des salles de sport, des cinémas et des terrasses. Témoignages à Lausanne.

Après un hiver à la maison, les Suisses ont trouvé lundi des salles de sport, des cinémas et des terrasses. Témoignages à Lausanne.

Emmanuel Macron a envoyé pour la première fois une lettre adressée directement aux Français de l’étranger. À l’approche des élections consulaires, l’ambassade n’est pas passée inaperçue.

Les autorités de la ville de Zurich font preuve de créativité face à la pandémie. Les citoyens peuvent voter dans un tramway lors des élections du 13 juin.

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fêtera ses 20 ans. En cette année anniversaire, rencontrons ceux sans qui votre journal n’existerait pas: nos partenaires!

DROITS DE LA FEMME – Le 16 mars, anniversaire du suffrage féminin, n’est pas un jour férié

Titre associé :
Les terrasses et les salles de sport suisses sont chez elles
Suisse: La réouverture avec un immense relief
une touche de liberté … Les Suisses retrouvent le goût de la liberté malgré le Covid

Ref: https://lepetitjournal.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: