CM – Top 14 : Toulouse fait le doublé

0

Le stade de Toulouse est sur le toit de Rugby Europe… et France. Les Rouge et Noir ont remporté le top 14 en dominant La Rochelle en finale (18-8) ce vendredi soir. Après avoir remporté la Coupe d’Europe en mai contre La Rochelle, le club a réalisé le troisième doublé de l’histoire du rugby français. Il s’agit du 21e titre de champion de France de l’histoire du Stade toulousain.

Porté par l’ouvreur Thomas Ramos, auteur d’une quinzaine de points, Toulouse conserve le bouclier de Brennus remporté en 2019 (le titre a été décerné en 2020 en raison du Covid- 19 -Pandémie non attribuée), d’où le seul essai à quatre minutes de la fin de la chronique charentaise Dany Priso. C’est encore une fois le Stade Rochelais qui a subi le coup de tonnerre à Toulouse : battus en finale de Coupe d’Europe il y a un peu moins d’un mois, les Maritimes n’ont toujours pas trouvé la clé de l’écluse du Haut-Garonnais.

️ Ils l’ont fait !!! Nos statistes soulèvent le 21e bouclier de Brennus de l’histoire pic.twitter.com/yIAREPj4Ct

Ils ont chuté pour la cinquième fois cette saison contre le même adversaire qui les a fait 38-0, puis 39:23 et 14:11 en championnat et 22h17 en finale de la Coupe des Champions. C’est un nouveau doublé toulousain, le deuxième après celui de 1996, quand les coéquipiers du président Didier Lacroix, alors troisième ligne facile, craquaient Brive (20-13) puis Cardiff (21-18). Toulon a également réalisé un tel exploit lors de la saison 2013-2014, après ses succès devant Castres (18-10) et les Sarrasins (23-6).

Un succès logique au vu de cette finale à sens unique dans laquelle le Rochelais dans les 12 balles perdues dans les 40 premières minutes. Mais aussi en ce qui concerne les performances saisonnières du championnat. Et vu qu’ils sont censés être épuisés… Le Stade toulousain (81 pts), Premier de la saison régulière pour la quatorzième fois, a dominé le championnat, remportant dix-sept matchs avec l’une des meilleures attaques du top 14 (deuxième place) de les points marqués, 767, premier en nombre de tentatives, 92). Mieux, ils ont attendu la finale pour enregistrer leurs premier et deuxième drop de la saison, dont le dernier, sublime, a mis KO les hommes de Jono Gibbes par le champion du monde Cheslin Kolbe (40e).

Le premier chez le Sud-Africain carrière, mettant fin à une séquence de douze matchs sans but. Une relégation en finale de championnat n’était pas arrivée depuis le Toulonnais Jonny Wilkinson 2014 contre Castres. Pour voir deux chutes réussies en finale, il faut remonter à l’édition 2004-2005 et celle de Brian Liebenberg pour le stade de France et Julien Peyrelongue pour Biarritz. Deux défaites pour une équipe, c’était au début du siècle quand Yann Delaigue signait un triplé lors de la victoire 34:22… à Toulouse devant l’AS Montferrand.

Au-delà de l’anecdote, c’est aussi une démonstration de domination toulousaine cette saison, sacrée en Coupe d’Europe comme en championnat. Et Maxime Médard, entré en jeu tardivement, a relevé son cinquième Brennus, après 2008, 2011, 2012 et 2019. L’international de 35 ans, qui vient de prolonger une saison, ne fera sans doute pas les dix titres records du Biterrois. Armand Vaquerin. Thomas Ramos s’affirme comme l’homme de la finale. Déjà lors de la saison 2018-2019 avec 14 points, le pilote starter de 25 ans a réalisé une nouvelle performance XXL après le retrait de Romain Ntamack.

En tant que vainqueur du championnat (1994, 1995 et 1996) et du Coupe d’Europe (1996) Ugo Mola en a profité pour enrichir son palmarès d’entraîneur avec ce doublé. Cette nouvelle consécration pour le Rouge et Noir est l’épilogue d’une interminable saison qui a débuté le 25 mai 2020 avec une série de tests PCR. Cinquante-huit semaines, trente-sept matchs, onze interventions chirurgicales et une dizaine de fractions plus tard, Toulouse a remporté les deux titres qui se sont présentés. Comme d’habitude.

Saison remarquable pour les Toulousains aux commandes depuis l’automne dernier. Ce samedi en ville ce sera « Toulouse ! Toulousain ! Toulousain !
Grosse déception pour La Rochelle, ils se sont fait remarquer en demi-finale (Leinster et Racing) mais ils sont allés à hier
Côté de leur jeu.

Pas de photo ce soir entre ces deux équipes, Toulouse a survolé cette finale ne laissant que quelques miettes à La Rochelle.
La Rochelle n’est jamais vraiment entrée dans cette finale, dominée par Toulouse pendant 75 minutes…
bravo eux….

Lire les articles de la rubrique rugby,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et surtout ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Stade Toulousain,Top 14,Stade Rochelais,Toulouse,Stade Toulousain, Top 14, Stade Rochelais, Toulouse,,Rugby,Sports,Top 14,,,rugby, Top 14, Stade Toulousain, Stade Rochelais, finale, rugby, top 14, résultats, calendrier, score, classement, phase finale, match, direct, toulon, racing, toulouse, clermont, championnat France,,,Rugby,Top 14,Stade rochelais,Stade toulousain,,,,,,Rugby-Top 14-Stade Toulousain,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: