CM – Trois gendarmes ont tenté de laisser partir un collègue ivre

0

L’accident a coûté la vie à un couple de retraités. Trois gendarmes ont été renvoyés à la maison d’arrêt et seront prochainement jugés pour « manquement volontaire ou atteinte à l’intégrité d’une personne », selon les informations du Parisien, et encourent cinq ans d’emprisonnement. Le 26 février 2019, ces trois gendarmes qui n’étaient pas de service ont fait fuir un collègue après un après-midi festif et alcoolisé à Bourgoin-Jallieu (Isère). Puis, alors qu’il était ivre, il a mortellement frappé un couple de retraités. Comparaissant immédiatement deux jours après les faits, le chauffeur a été condamné à 18 mois de prison pour homicide involontaire et retiré de la gendarmerie.

La décision de justice concernant les trois gendarmes, deux hommes et une femme, âgés de 43, 38 et 39 ans , selon l’avocat de la famille des victimes, « est exceptionnel compte tenu de la qualité de ces personnes, puisque nous sommes des gendarmes en ce moment ». Le savoir est au premier plan pour assurer la sécurité de chacun d’entre nous. « 

Il explique au Parisien :  » Il ne faut donc pas laisser un collègue au volant avec 2,54 g d’alcool, avec tous les signes d’imprégnation alcoolique que cela représente. C’est un délit pénal, d’autant plus que nous sommes traiter avec des gendarmes capables de reconnaître et d’identifier l’alcoolisme. Selon le juge d’instruction, les gendarmes auraient dû empêcher l’homme de conduire « en prenant les clés de son véhicule ou en contactant les supérieurs ou la police ». , les trois enfants du couple de retraités ont été touchés que leurs collègues de la magistrature ne soient pas inquiets « alors qu’ils étaient aussi en partie responsables de ce drame ». Selon le quotidien, le procureur de la République estimait à l’époque qu’il n’y avait « aucune infraction pénale à leur niveau » et que « leur responsabilité ne peut être que de nature morale ». « 

Les enfants des victimes ont porté plainte pour « homicide volontaire » et « défaut d’empêchement d’un crime ou d’un délit », avec dépaysement dans l’affaire Grenoble, alors que l’avocat estimait en réalité que le procureur de Bourgoin-Jallieu était  » trop près des gendarmes attaqués par ce procès ». Une première victoire pour l’avocat de la famille qui était bien décidé à réussir. « Si nécessaire, nous irons devant la Cour de cassation », explique-t-il, afin que la qualification d’« homicide volontaire » soit retenue contre les trois gendarmes et contre un quatrième qui a bénéficié d’un non-revenu car il est arrivé en fin d’après-midi. et n’a pas pu évaluer le niveau d’alcool du conducteur.

Comment étiez-vous vous-même ? Mais il est normal qu’ils soient sanctionnés.

… Sur les circonstances exactes de cet après-midi « festif et alcoolique », à savoir les 3 prévenus y ont participé et quel était leur propre taux d’alcoolémie.
Après cette phrase, on pouvait les « comprendre », pas excuser pourquoi ils n’ont rien fait pour la retenir. Et seraient-ils partis s’ils avaient été contraints de déménager.

Nous en avons eu deux. Le 24 décembre, après avoir fêté Noël, ils sont repartis ivres avec les 4 litres de la gendarmerie. Au carrefour de l’hôpital, après lui avoir refusé la priorité, ils ont complètement déballé une voiture particulière, l’ont mise sur le côté et l’ont poussée dans le Chemin de Gisfort ! Ce sont ses collègues qui l’ont bluffée ! Je ne sais pas comment l’affaire s’est déroulée d’un point de vue actuariel, mais les deux Fangio ont été autorisés à « faire valoir leurs droits à pension » !

Lire les articles de la rubrique Divers,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Gendarmerie,Accident,Isere,Gendarmerie, Accident, Isere,,,Accidents de la route,Arrestation – Garde à vue,Décès,Enquêtes – Investigation,Gendarmerie,justice,Sécurité routière,,,gendarmes, Tribunal, Flash, Flash Actu, Fil, Fil info, Breves, Actualite, news, informations, actualités, actu, depeches, nouvelles, infos, France, international, politique, faits divers,,,,,,,Gendarmes-Gendarmerie,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: