CM – Un député LREM « Victime d’acte de malveillance » : Incendies et marquages ​​sur sa propriété

0

Un député de La République en marche a été la cible d’un acte de malveillance dans l’Oise mardi soir. Son véhicule a été incendié et il y avait des pancartes sur sa propriété avec des informations sur le futur vote sur le certificat de vaccination.

Pascal Blois, député de La République en marche dans l’Oise, était dans la nuit de mardi à mercredi près de l’incendie Des combattants d’une catastrophe se sont réveillés alors qu’il dormait dans sa maison de Chambly, comme l’a rapporté Le Parisien ce mercredi 29 décembre. Les pompiers, alertés par un voisin du député, sont intervenus dans l’incendie de sa voiture, qui était garée dans le garage de sa propriété. « Ils ont frappé à la porte pour nous faire savoir qu’ils étaient sur le point d’intervenir, raconte le député. Il était temps d’enfiler un manteau et je suis allé voir les dégâts », explique-t-il dans les colonnes du journal.

Quand il arriva le feu était déjà éteint. Son véhicule, une Peugeot 508 et la charpente de son garage ont été en partie incendiés. Selon les premières constatations, il s’agirait d’un acte conscient. En effet, il y a des tags sur les murs de sa propriété : « Votez non » était écrit en noir et « Ça va furt » en rouge. « Je ne doutais plus d’avoir été victime d’un acte malveillant », raconte Pascal Blois. Et d’ajouter : « Ce genre d’intimidation est totalement contre-productif, assure Pascal Bois. Même des gens qui ne sont pas vaccinés ou qui ne sont pas très convaincus des vaccinations m’ont soutenu. Ils trouvent ça lâche et pathétique. I. Je trouve ce rapport inacceptable à la démocratie. . On peut s’obstiner à défendre des idées, mais pas comme ça, surtout quand les mêmes personnes comparent en même temps la politique du gouvernement avec une dictature. »

Ce n’est pas la première fois que le député de l’Oise est victime d’intimidation est en train d’être tenté, comme le rappelle Le Parisien.En novembre dernier, comme six autres élus qui ont voté en faveur du carnet de vaccination, il a reçu un courrier avec une balle dessus.Suite à cet acte malveillant, l’agent de LREM a décidé de porter plainte Le bureau d’études d’Amiens est chargé de l’enquête. « A priori, les auteurs étaient au moins deux, et lorsqu’il s’agissait d’un Rei en feu Lorsqu’ils sont passés devant mon portail automatique, ils ont mis le feu à mon véhicule », raconte la personne qui a reçu de nombreux messages de soutien d’autres élus, mais aussi d’Emmanuel Macron et. reçu Jean Castex.

Ils ne sont pas aimés par la bande des Macron, alors certains ripostent d’une manière différente, on ne peut pas D’a. Et quand il sortira, reste avec ton gourou. Même Philippe reste avec Macron, ils sont tous amoureux de Tata Macron

Les informations recueillies via ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et/ou ses partenaires et prestataires pour l’envoi de bons plans et offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent.
Pour en savoir plus ou exercer vos droits, vous pouvez consulter nos Conditions Générales d’Utilisation.

Keywords:

Member of the National Assembly of France,La République En Marche!,Pascal Bois,Conflagration,Oise,Member of the National Assembly of France, La République En Marche!, Pascal Bois, Conflagration, Oise,,Business, Finance, & Economics,Politics,Social Issues,,politique-parlement-incendie-épidémie-virus,,,Politique, Actualité,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: