CM – Une attaque DDoS massive perturbe les sites Web belges de plus de 200 organisations

0
17

La Belgique est actuellement menacée car une attaque DDoS massive vise divers sites Web de plus de 200 organisations à travers le pays, notamment le gouvernement belge, le parlement, des instituts de recherche et des universités.

Pour cette raison, les experts en sécurité affirment que l’acte malveillant est désormais difficile à neutraliser. Cette attaque massive a commencé à exactement 11 h 00 le mardi 4 mai.

Les experts en sécurité ont déclaré que le trafic de la dernière attaque DDoS avait submergé les sites Web. Cela a rendu les pages publiques inutilisables pour les visiteurs.

D’autre part, les experts ont déclaré que l’attaque proprement dite avait déconnecté les sites Web belges d’Internet.

En dehors de cela, la nouvelle activité DDoS a également attaqué Belnet, qui est le fournisseur de FAI financé par le gouvernement belge pour les établissements d’enseignement, les instituts scientifiques, les centres de recherche et les services gouvernementaux.

Belnet a déclaré dans une mise à jour que l’attaque DDoS était toujours active et envoyait des vagues d’activités malveillantes.

« Nos équipes travaillent d’arrache-pied pour les atténuer. Nous surveillons en permanence notre réseau pour contrer toute nouvelle tentative », a ajouté le fournisseur FAI, via The Brussels Times.

Pendant ce temps, les experts en sécurité ont confirmé que cette attaque malveillante se concentre sur les sites Web avec des domaines «.be». Certains de ces sites sont toujours en panne, en particulier le site officiel de la Ville de Bruxelles.

En revanche, les chercheurs ont confirmé que la page de la police bruxelloise, Anvers et d’autres sites Web fonctionnent désormais correctement depuis le mercredi 5 mai.

Cependant, les experts en sécurité ont déclaré qu’ils rencontraient des difficultés pour arrêter l’attaque DDoS actuelle.

« Le fait que les auteurs de l’attaque aient constamment changé de tactique a rendu encore plus difficile sa neutralisation », a déclaré le directeur technique de Belnet, Dirk Haex.

Selon le dernier rapport de ZDNet, Belnet a confirmé que son système interne et ses services fonctionnaient désormais correctement. Cependant, le fournisseur de FAI reste vigilant quant aux éventuelles attaques de suivi.

Haex a déclaré être pleinement conscient de l’impact de l’attaque DDoS sur les organisations connectées au réseau de Belnet et leurs utilisateurs. Il a ajouté qu’ils savent comment cette activité malveillante a effectivement perturbé le fonctionnement de leur système.

Pour plus de mises à jour sur cette attaque DDoS et d’autres activités malveillantes, gardez toujours vos onglets ouverts ici à TechTimes.

Article connexe: Votre appareil connecté à Internet pourrait être exposé à un risque d’exploitation de bogues – Une société de sécurité singapourienne identifie les appareils infectés possibles

Ref: https://www.techtimes.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: