CM – UW remporte la finale de volley-ball et accroche sa première défaite à L’ville

0

Le Wisconsin atteint son quatrième championnat national après un thriller en cinq sets contre la tête de série no 1 Louisville. (0:42)

COLUMBUS, Ohio — L’entraîneur de volleyball de Louisville, Dani Busboom Kelly, a été nommé entraîneur national de l’année et a obtenu une prolongation de contrat jeudi. Ce qu’elle voulait le plus – une victoire nationale en demi-finale et une chance de jouer pour le titre de la NCAA samedi – ne s’est pas produit. Dans un match épique en cinq sets, les Cardinals, tête de série no 1, ont perdu leur premier match de la saison, s’inclinant face à la tête de série no 4 Wisconsin.

Les Badgers affronteront leur compatriote Big Ten Nebraska lors de la finale de la NCAA de samedi (ESPN2, 19 h 30 HE). Si Louisville avait gagné, Busboom Kelly aurait eu la chance d’affronter son alma mater pour le championnat.

Mais souriant à travers les larmes, Busboom Kelly, qui a remporté un titre NCAA en tant que joueur au Nebraska en 2006, a déclaré que cette saison presque parfaite lui avait beaucoup appris.

« J’ai toujours espéré entraîner une équipe qui comprenait vraiment ce qu’il fallait pour occuper ce poste », a déclaré Busboom Kelly, qui espérait devenir la première entraîneure-chef à diriger une équipe de volleyball féminin au championnat de la division I. « C’est vraiment incroyable de voir cette équipe non seulement travailler, mais le faire de la bonne manière, s’amuser et inspirer une communauté et l’université à aimer ce programme.

« Cette saison m’a appris à rester fidèle à moi-même. Que vous pouvez vraiment tout avoir : vous pouvez être formidable, vous pouvez gagner beaucoup, vous pouvez vous aimer et vous pouvez construire un programme. »

Busboom Kelly l’a fait rapidement à Louisville. Au cours de sa cinquième saison seulement, elle a mené les Cardinals au premier carré des finales de volley-ball du programme, à la première tête de série n°1 de la NCAA et au premier au classement n°1 dans le sondage de l’American Volleyball Coaches Association.

Elle a également mené Louisville à une victoire 3-0 au Nebraska le 18 septembre. Mais il n’y aura pas de revanche samedi ici au Nationwide Arena. Le Nebraska, tête de série numéro 10, visera son sixième titre de la NCAA, après avoir remporté le championnat pour la dernière fois en 2017. Les Huskers avaient une fiche de 25-7 cette saison, perdant à un moment donné trois matchs de suite.

« Nous l’avons en quelque sorte compris maintenant », a déclaré Lauren Stivrins après la victoire des Huskers 16-25, 25-17, 25-20, 25-22 contre Pitt, tête de série no 3, lors de la deuxième demi-finale de jeudi. « Nous concourons plus fort que nous ne l’avons fait au cours des dernières semaines. Un autre jour pour jouer avec cette équipe est tout. « 

Le Wisconsin participera à la finale de la NCAA pour la quatrième fois dans l’histoire du programme et la deuxième fois au cours des trois dernières années. Les Badgers ont déjà perdu le match de championnat en 2000, 2013 et 2019.

Le Wisconsin a battu le Nebraska à deux reprises lors de leurs matchs de saison régulière : 3-0 le 27 octobre et 3-1 le 26 novembre. Les Badgers ont remporté leur 30e match cette saison jeudi.

« Le niveau de jeu des deux équipes et le cœur des deux équipes étaient tout simplement spéciaux », a déclaré l’entraîneur du Wisconsin Kelly Sheffield à propos du match 25-23, 15-25, 25-21, 23-25, 15-9. « Nous sommes vraiment chanceux d’en sortir gagnants. »

Louisville a terminé à 32-1, et Busboom Kelly a une fiche de 115-30 au total et de 74-14 dans l’ACC au cours de son mandat avec les Cardinals.

Originaire du Nebraska, Busboom Kelly a joué pour son école nationale de 2003 à 2006, puis y a été entraîneure adjointe pendant la saison de championnat national 2015 des Huskers. Elle est arrivée à Louisville à partir de la saison 2017 avec un excellent pedigree et a immédiatement eu un impact. Louisville est passé de 12-18 en 2016 à 24-7 lors de sa première saison, et les Cardinals ont bouleversé le No. 2 têtes de série du Texas dans le Sweet 16 2019.

Le nouveau contact de six ans de Busboom Kelly, qui entrera en vigueur en janvier, lui permettrait de partir plus tôt sans pénalité dans une seule école : le Nebraska, qui est guidé par l’entraîneur de longue date John Cook.

Pour l’instant, Busboom Kelly semble très heureux d’être à Louisville. Et ses joueuses sont reconnaissantes à quel point la croissance du programme les a élevées ainsi que le sport au cours des dernières saisons.

« Je me souviens qu’après ma première saison, Rhamat Alhassan était ma joueuse préférée en Floride. J’étais sur mon canapé à la regarder jouer dans les quatre derniers », a déclaré Anna Stevenson, cinquième année de Louisville, à propos de la saison 2017. « Et juste penser que je suis peut-être cela pour quelqu’un est juste fou pour moi. Je n’aurais jamais pensé que je ferais partie de tout cela, jamais. »

Keywords:

Volleyball,Louisville Cardinals men’s basketball,Wisconsin Badgers women’s volleyball,National Collegiate Athletic Association,University of Wisconsin-Madison,Dani Busboom Kelly,NCAA Division I Women’s Volleyball Tournament,Dana Rettke,Volleyball, Louisville Cardinals men’s basketball, Wisconsin Badgers women’s volleyball, National Collegiate Athletic Association, University of Wisconsin-Madison, Dani Busboom Kelly, NCAA Division I Women’s Volleyball Tournament, Dana Rettke,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: