CM – Vaccination des adolescents : le feu vert a-t-il été donné trop tôt ?

0

Les autorités ont-elles donné leur feu vert à la vaccination des adolescents trop pressés ? Tel est le point de vue du Comité national d’éthique (CCNE), qui a regretté mercredi 9 juin 2021 « que les décisions » concernant la vaccination des adolescents aient été « prises si rapidement » au milieu du recul de l’épidémie. « Y a-t-il une urgence absolue à commencer à vacciner maintenant, alors que plusieurs indicateurs sont au vert et que la rentrée scolaire en septembre pourrait donner le signal de départ de la campagne ? Demande à l’organe consultatif dans le communiqué de presse ci-joint son avis sur cette question. Le gouvernement a annoncé le 2 juin que les jeunes âgés de 12 à 18 ans pourraient être vaccinés à partir du 15 juin.

Dans son communiqué, le CCNE estime que le bénéfice individuel d’une vaccination « pour la santé physique est limité » (les formes graves d’infection sont très rares chez les enfants de moins de 18 ans), « l’impact de la pandémie sur la santé mentale et psychologique des enfants, et surtout des adolescents, est profond et susceptible d’être permanent », ajoute-t-il qu’il est « peu probable » que l’objectif de l’immunité collective, qui nécessite la vaccination de 80 à 85 % de la population, « ne puisse être atteint en vaccinant seuls les adultes ». de la population adulte ? se demande-t-il.

Le comité jette également Mme. âge après le « risque de stigmatisation des jeunes qui ne veulent pas se rabattre dessus » et celui de « l’abus de confiance si le retour à la vie normale promis en échange de la vaccination » en raison de « l’arrivée de nouvelles variantes » du coronavirus. Elle préconise également « un suivi de pharmacovigilance spécifique » des effets secondaires compte tenu du faible suivi sur « la sécurité de ces nouveaux vaccins chez les adolescents ». Concernant le consentement vaccinal, lorsque le consentement parental est requis, « la loi de santé publique insiste sur l’obligation de prendre également en compte le consentement du mineur », rappelle le ZKNE.

La Haute Autorité de santé publique (HAS) dans leur la déclaration du 3e le relève pour les plus jeunes.

Seul le vaccin Pfizer BioNTech peut actuellement être utilisé pour les jeunes. Autorisée dans l’Union européenne dès l’âge de 16 ans, cette autorisation a été étendue à 12-15 ans par l’Agence européenne du médicament le 28 mai. L’autorité de régulation européenne a également entamé mardi l’examen de la demande d’approbation des 12-17 ans pour le vaccin Covid de la biotech américaine Moderna, qui est initialement réservée aux plus de 18 ans.

La science au singulier ne veut rien dire. Je doute que vous ayez besoin de toutes les disciplines scientifiques, y compris la météorologie, pour répondre à cette question ? En revanche, les études de santé publique et cliniques sont définitives.

Adolescents, la science (au singulier), après une longue hésitation, sait ce qu’elle fait.

Parlez-vous de vos idoles dont les preuves attendent encore des affirmations et qui refusent de repérer le moindre défaut sur la deuxième vague ou les vaccins, quelle idéologie était après la science-fiction ? C’est bien d’être critique envers soi-même. Un pas en avant.
Nous traduisons pour ceux qui n’ont aucune idée de la biologie. Sur plus de 7 000 injections de vaccin à ARN avant la crise de Covid, aucun événement lié au vaccin n’a été déclenché pendant plus de 15 jours.
Nous traduisons à nouveau car certains ne comprennent pas le sujet : tous les effets secondaires, tous légers, ont commencé dans les deux semaines suivant la vaccination. Le suivi a duré jusqu’à plus de 7 ans ! Combien de temps font 7 ans ?
Un seul exemple d’effet secondaire lié à un vaccin déclenché à distance est en attente. Pas une?

Lire les articles de la rubrique Santé,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

Le défi du vaccin anti-CovidCovid : le temps de la deuxième vagueCovid-19 : le fantôme de la deuxième vague

FAQCrédit ImpôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnellesArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Keywords:

Vaccine,Comité consultatif national d’éthique,Ethics,Vaccine, Comité consultatif national d’éthique, Ethics,,,Santé,Vaccin contre le Covid-19,Covid-19,Enfance et adolescence,Maladie,Société,,vaccination,coronavirus covid-19,,coronavirus,Covid-19,vaccin,Bien-être et santé,Parents et enfants,adolescent,comité déthique,,,,,,,Vaccination-Adolescence-Virus-Pharmacie-Coronavirus-Santé-Industrie-Epidémie-Covid-19-Santé-Haute Autorité de santé(HAS),

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: