CM – Vidéo L214 : Un lanceur d’alerte témoigne à visage découvert, une première

0

De

Sciences et Avenir avec l’AFP

19 août 2021 à 9h37, mis à jour le 19 août 2021 à 13h53

3 minutes de lecture

L’association L214 a mis en garde dans une nouvelle vidéo des abus vus dans une ferme porcine de l’Yonne. Pour la première fois dans une telle vidéo, un ancien employé lanceur d’alerte témoigne à visage nu.

L’association L214 a publié jeudi de nouvelles images choquantes d’abus, cette fois dans une ferme porcine de l’Yonne

L214, le L’association pour la protection des animaux utilisés comme source d’alimentation, a posté de nouvelles images choquantes de maltraitance, cette fois dans une ferme porcine de l’Yonne, et un témoignage inédit à visage nu d’un ancien employé lanceur d’alerte le 19 août 2021.

« Ils coupent les queues vivantes et effectuent les castrations vivantes (…) S’il y a une caisse (de porcelet), ils la prennent et la frappent par terre. Parfois on la voit encore dans le seau », raconte Grégory Boutron , regardant la caméra, visage découvert, une première pour un lanceur d’alerte dans une porcherie accusée. Grégory Boutron, ancien employé de l’élevage SCEA des Tremblats II pendant deux ans et deux mois à Annay-sur-Serein (Yonne), a récemment démissionné de son poste après avoir sombré dans la dépression suite aux abus qu’il a constatés. L’ancien employé qui dit n’avoir « jamais vu de contrôle » pendant les deux ans et deux mois qu’il a passés dans cet élevage, L214. « Je veux que le manager arrête de travailler dans ce domaine et qu’il ferme la boîte car ça ne s’arrêtera jamais », a déclaré l’ancien employé.

Les images vidéo enregistrées avec son téléphone portable montrent des truies frappées à coups de tournevis sur tout le corps sont enflées ou meurent sur le sol en béton de la cour, ainsi que les jeunes truies dont les dents sont coupées avec des pinces. La porcherie est une race intensive de 1800 truies, soit trois fois plus que la moyenne française. Elle est gérée par le groupe Provent-SDPR, qui selon L214 exploite directement ou indirectement une centaine de porcheries. Interrogée, la direction de l’entreprise basée en Savoie n’a pas répondu aux allégations de L214.

NOUVELLE ENQUÊTE @L214
Un lanceur d’alerte dévoile des images horribles filmées dans un #ElevageIntensive de Yonne. Cruauté, enfreindre les règles. Appelons à des sanctions, à la fin des applaudissements des porcelets et à la coupe des queues.
https://t.co/BbF78DC8lF pic.twitter.com/TBlXFIO3s5

Sébastien Arsac, chef de l’enquête et porte-parole de L214, contacté par l’AFP, précise que l’association demandera des sanctions contre l’Elevage, mais également l’interdiction de couper la queue à vif et de gifler les porcelets : ceux qui sont considérés comme les moins rentables sont assommés de force peu après leur naissance. Cette opération est censée les tuer rapidement, mais selon L214 c’est loin d’être le cas.

Dans un communiqué, la préfecture de l’Yonne précise que l’exploitant de la porcherie, après un contrôle de l’exploitation sur le La 1ère de cette inspection inopinée, réalisée par les services vétérinaires de la Direction départementale de l’emploi, du travail, de la solidarité et de la protection civile (DDETSPP), « fait suite à un rapport remis à la gendarmerie », donné par la même source. « La DDETSPP a informé l’exploitant qu’un nouveau contrôle sera effectué pour vérifier le respect de son élevage », a précisé la préfecture, qui assure la « pleine mobilisation » des services vétérinaires de la DDETSPP.

L214
la viande de porc
Cruauté animale

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse Abonnements @scienceetavenir.fr. écrire

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse Abonnements @scienceetavenir.fr. écrivez

Keywords:

L214,Animal husbandry,Yonne,L214, Animal husbandry, Yonne,,agriculture,Alimentation,animaux,Élevage,justice,L214 éthique et animaux,Yonne,,Bien-être animal,Animaux,,environnement,témoignage,Animaux,video,l214,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: