CM – Village olympique, Centre aquatique, Arène… les infrastructures à construire pour les JO de Paris en 2024

0

En vue des JO 2024, l’Olympic Structures Delivery Company (Solideo) doit réaliser plus de 60 projets. Cinq d’entre eux se démarquent de cette liste par leur taille. L’Usine Nouvelle vous donne un aperçu de l’infrastructure, qui devrait être prête d’ici trois ans.

Epitropakis romains

08/08/2021

2.30.

Epitropakis romains

15 jours gratuits et sans engagement

Le 8 août, Tokyo passe le relais à Paris pour accueillir les Jeux olympiques d’été. La capitale française n’a que trois ans pour être prête. Même si les Jeux Olympiques de 2024 reposeront principalement sur des infrastructures existantes, des travaux sont encore nécessaires. Pour les surveiller, la Société de Livraison des Travaux Olympiques ou Solideo a été fondée en 2017.

Selon Solideo, les Jeux de Paris disposent déjà de 95% des infrastructures nécessaires, comme le Stade de France, le Parc des Princes, Bercy, Roland Garros, le Grand Palais (en rénovation)… Entre rénovation des structures existantes et construction de nouveaux complexes 62 structures font l’objet de travaux, dont cinq grands projets revus par L’Usine Nouvelle.

C’est LE chantier majeur des Jeux de Paris 2024 : Le Village Olympique au nord de Paris s’étend sur les communes de Saint-Denis, L’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Cette zone de 52 hectares coûte à elle seule 1,5 milliard d’euros, dont 340 millions de fonds publics. Plus de 14 000 athlètes sont accueillis dans ce quartier dont la Cité du Cinéma est une pièce maîtresse. Les travaux, qui ont débuté en janvier 2021, mobilisent les géants de la construction et de l’immobilier avec Vinci Construction, le groupement Icade et CDC Habitat, Nexity, Eiffage, Legendre Immobilier et Pichet Construction.

Vue sur le village olympique avec la cité du cinéma. Crédit : Solideo / Kreaction / Architectes Secteur Nord : Clément Vergély architectes / Béal & Blanckaert architectes / Atelier Pascal Gontier / Lina Ghotmeh Architecture / Gaëtan LePenuel Architectes – Sud Architectes : Atelier d´architecture Chaix & Morel et associés / Triptyque.

Contrairement aux villages olympiques de Rio ou de Sotchi, celui de Paris ne sera pas abandonné, mais sera transformé en dortoirs familiaux ou étudiants et abritera bureaux, commerces et services. Cliquez ici pour vous immerger dans la visualisation 3D du village olympique.

La Solideo a confié à l’agence d’architecture néerlandaise VenhoevenCS la conception du Centre aquatique olympique, où se dérouleront les compétitions de plongeon, de water-polo et de natation artificielle. Situé à côté du Stade de France, une passerelle piétonne reliera les deux bâtiments. Le Centre aquatique est entièrement financé par l’Etat à hauteur de 170 millions d’euros. Les travaux, qui ont débuté en avril 2021, seront réalisés par Bouygues Construction.

Le centre aquatique olympique. Crédits des deux images : Architecture VenhoevenCS & Ateliers 234 Image Proloog.

Situé entre les villes de Dugny, Le Bourget et La Courneuve, ce complexe accueillera des journalistes du monde entier avec 700 logements, ainsi que des épreuves de tir et d’escalade pendant les Jeux. Il deviendra alors un quartier résidentiel avec un centre sportif et éducatif. Les travaux du pôle médias sont financés par l’Etat à hauteur de 122 millions d’euros.

Les épreuves de Badminton, Para-Taekwondo et Para-Badminton se déroulent dans l’Arène de la Porte de la Chapelle dans le 18e arrondissement. Le site est exploité par Bouygues Construction. Le coût total est de 95 millions d’euros, dont 52 millions de subventions publiques. Après les jeux, il accueillera des compétitions sportives nationales ou internationales.

Loin de la capitale, le stade nautique de la Marina du Roucas-Blanc à Marseille (Bouches-du-Rhône) est en cours de restauration pour répondre aux exigences du Comité International Olympique pour l’organisation des compétitions de voile. Les travaux débuteront en novembre 2021 et coûteront 30 millions d’euros, qui seront financés par l’Etat.

En plus de ces cinq projets phares, Solideo prévoit plusieurs rénovations et des bâtiments plus petits. De nombreuses communes vont reconstruire leurs infrastructures, par exemple la piscine Georges Vallerey à Saint-Denis, construite pour les Jeux de 1924, qui sera rénovée en 2024 pour la formation des nageurs. Paris a promis qu’avant le début des travaux, l’empreinte carbone de ses jeux serait inférieure de 55 % à celle de Londres en 2012.

entraînement

entraînement

entraînement

Heineken Entreprise – 30/07/2021 – CDI – MONS EN BAROEUL

RÉPONSE DATE 18.10.2021

L’USINENOUVELLE.com, leader de l’information professionnelle B2B, vous propose de recevoir l’actualité économique et industrielle des domaines de l’automobile et des nouvelles mobilités, de l’aérospatiale, de l’agro-alimentaire, de l’énergie et du développement durable, de la santé, de la cosmétique et du luxe, chimie , Transport, construction, défense, plasturgie, métallurgie, matières premières et matériaux, biens de consommation, électronique, informatique, télécommunications, cybersécurité, numérique et technologies émergentes.

Une marque du groupe

Titre associé :
Village Olympique, Centre Aquatique, Arène… Les infrastructures à construire pour les Jeux Olympiques de Paris 2024
EM – Village Olympique, Centre Aquatique, Arène… les infrastructures à construire pour les Jeux Olympiques de Paris 2024

Keywords:

2024 Summer Olympics,Construction,Paris,2024,2024 Summer Olympics, Construction, Paris, 2024,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: