CM – Vive le Mercantour libre à L’Auberge de la Roche, prix Fooding 2022 de la meilleure table de France

0

« Rh’oooooooooo! »

Utilisez-vous un AdBlock ?! 🙂

Vous ne pouvez la désactiver que pour ce site, car les publicités maintiennent la presse en vie.

pour enregistrer mes filtres et personnaliser mon flux

Lisez l’intégralité de l’article en ligne dès 6 heures du matin tous les jours, où que vous soyez.

Abonnez-vous à partir de 1â ?? ??

Je suis déjà abonné, connectez-vous

Fooding récompense une entreprise des Alpes-Maritimes dans son palmarès 2022. Le Benchmark Bistronomie récompense le travail audacieux de L’Auberge de la Roche à Valdeblore. Le journaliste, critique gastronomique et littéraire Jacques Gantié a visité le gîte en juin. Voici son…
Photo J.G.

Vive le Mercantour libre à L’Auberge de la Roche, prix Fooding 2022 de la meilleure table de France

Quelques mois après l’ouverture du lodge, L’Auberge de la Roche est répertoriée dans le Guide Fooding .
Voici ce que nous avons écrit plus tôt cet été.
Alors que les restaurateurs de la Côte d’Azur reprennent goût à la vie, voici peut-être la table qui convient le mieux à nos envies et à notre conscience : Lâ ?????? L’Auberge de la Roche, ouverte par Mickaelle Chabat, Louis-Philippe Riel et Alexis Bijaoui à La Roche, l’un des cinq villages de la commune de Valdeblore, en bordure du Parc National du Mercantour. Après quinze mois de travaux, les trentenaires qui ont rompu le stress parisien ont transformé un immeuble abandonné en une joyeuse maison où nourriture et repas sont offerts. Chambres et suites avec terrasse privative, celle du restaurant, exposée plein sud, sur montagnes et vallée, salle à manger avec cheminée en pierre… ce chalet-auberge, Brut de Bois, pierre et métal, offre hospitalité, nature et geste culinaire.
Au retour de tant d’adresses passées subitement au bio et au circuit court, je redoutais la réputation des alpages. Faites des kilomètres pour vous ennuyer ou prendre une leçon, non merci ! Au contraire, j’ai trouvé une table libre et émotionnelle, le goût, la recherche, les jus, les jus, la cuisson, l’affinage et le fumage, la complicité avec un territoire et ses producteurs. Et aux fourneaux, les passionnantes quatre mains de Louis-Philippe, chef québécois qui a été celui du 6 Paul Bert à Paris, bien connu dans le domaine de la restauration, et Alexis, ancien chef d’Alain Passard à L’Arpè ge puis chez Dan Barber’s à New York (Blue Hill Farm).

A l’ouverture des terrasses, j’ai essayé un déjeuner de déconfinement authentique, pur et gourmand de la première partie (pain au levain maison et farine bio de Valderoure) et les trois entrées, vinaigrette aux poireaux, noix et herbes; Cromesquis de tête de porc, sauce gribiche et thon rouge du Cros-de-Cagnes (pêché par Flavien). Puis un pot-au-feu de légumes, œuf poché de la Ferme Lavancia (Puget-Théniers) et praliné aux graines de courge, veau Aberdeen Angus de Breil sur Roya, sauce barracuda, pomme de terre-sauce-épinards, et enfin un gâteau nantais, type quatre-quarts moelleux, Piémont crème de noisette et glace à l’orzo (Orge). Joie.
Alexis et Louis-Philippe se distinguent par leurs plantes et puisent en partie dans leurs potagers en permaculture. Risotto à base de haricots, graines de tournesol, purée de livèche et ricotta ; Côte de veau, sauce chili, purée de carottes sauce amandes-épinards ; Crème à la rose, fleur de sauge et sorbet fraise… un dîner qui change tous les jours est un voyage de découverte, pas un exercice gastronomique. Boire ? Les vins biodynamiques de Mickaelle vous sont offerts avec un accueil affectueux. Dormir ? Dans les deux chambres et trois suites meublées de meubles anciens ou par Louis-Philippe Riel (il sait tout faire !) et prendre le petit déjeuner avec café italien de Vérone (Giamaica Caffe), pain maison et brioche…
Dans une gastronomie d’altitude et dans un style différent, l’Auberge complète la quintessence de Roubion. Dilemme : faut-il déjeuner ou dîner ? D’abord déjeuner à la lumière, puis dîner, de préférence avec une réservation pour une nuit. C’est encore un peu court, mais de nouvelles chambres sont attendues l’année prochaine. Après tout, Valdeblore n’est pas l’Alaska extrême et la route depuis Tiné et les Gorges du Cians n’est pas sans retour. Alors cet été tout le monde à La Roche !

Téléphone. 04 93 05 19 07 (réservation du vendredi au mardi, 10h / 11h30). Ouverture complète du restaurant demain 11 juin. Menus à 36€ déjà. 75 € dîner (7 plats). Ouvert du vendredi soir au mardi midi (du samedi au mardi, dîner du vendredi au lundi. Hôtel du vendredi au lundi (2 chambres 170 € ?, 3 suites 215 €).

Keywords:

Fooding,Gastronomy,2022,France,Fooding, Gastronomy, 2022, France,,,,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour: