CM – Vivendi rachète le groupe Lagardère, l’action entre en bourse

0

Selon le listing d’Universal Music, il s’agira peut-être du dernier coup dur pour l’ancien « petit prince de la trésorerie » Vincent Bolloré avant sa retraite, qu’il a pour l’instant fixée au 17 février 2022. Vivendi, principal actionnaire de Lagardère avec 27 % du capital, a annoncé le rachat des 18 % de la société d’édition, de voyages et de médias détenus par le fonds Amber Capital. Il vise la pépite de ce groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros l’an dernier : le géant de l’édition Hachette, qui détient les sociétés Grasset, Tallandier, Fayard, Fasquelle, Stock, The Pocket Book etc. Le rachat de la participation dans Amber, fonds fondé par Joseph Oughourlian, s’effectuera à un prix par action de 24,10 euros soit une prime d’environ 20 % par rapport au cours actuel. En raison des risques de concentration dans les secteurs de l’édition et des médias, l’approbation de plusieurs autorités, dont le Conseil suprême de l’audiovisuel et la Commission européenne, est requise. Vivendi se donne jusqu’au 15 décembre 2022 pour le réaliser. Ce jeudi, l’action Lagardère à la Bourse de Paris s’est appréciée de 20 % et s’est rapprochée du cours offert par Vivendi.

Dans un communiqué, Olivier Fortesa, Gérant d’Amber Capital a déclaré : « Cette cession marque l’investissement pour le investisseur L’aboutissement d’un long processus et d’une stratégie d’investissement dont les objectifs de gouvernance et de sélection ont été atteints et l’actionnaire de référence que nous avons été. L’avenir appartient à un autre type d’actionnaire industriel qui se concentrera sur le développement du groupe. Nous souhaitons au Groupe Lagardère plein succès. « Le groupe Lagardère se réjouit du projet d’investissement que souhaite réaliser Vivendi avec la prise de participation dans Amber Capital », a annoncé mercredi soir le groupe. Lagardère sera invité « en temps utile […] à donner son avis motivé » sur le projet d’offre publique d’achat.

Selon nos informations, le Fonds a écrit à Vivendi le vendredi 10 septembre, qui a été envoyé le mercredi 15 Septembre Septembre, convoque un conseil d’administration au siège parisien de l’avenue de Friedland pour approuver le rachat des actions. Vivendi détient déjà environ 27 % de Lagardère. Une telle OPA porterait donc sa participation dans le groupe Lagardère à 45 %, ce qui est bien au-dessus du seuil de 30 % requis pour qu’une offre publique d’achat soit réalisée. Le groupe Arnaud de Puyfontaine précise ainsi dans son communiqué : « En cas d’acquisition […], une offre publique au même prix visant toutes les actions Lagardère non encore détenues par Vivendi sera obligatoire auprès de l’Autorité des marchés financiers le règlements. « 

C’est exactement le scénario qu’évoquait récemment un grand financier dans notre enquête par Vincent Bolloré : « Cette affaire », a-t-il confié, sera réglée par une offre publique d’achat (offre publique d’achat) de Vivendi.  » Arnaud Lagardère a répondu : « Vincent Bolloré m’a Il ne fera pas d’OPA sur Lagardère, ce dont certains journalistes qui se nourrissent de séries TV ne s’en offusquent pas. » Sur la question « Le fonds activiste Amber Capital restera-t-il actionnaire du groupe ? a répondu dans les colonnes du Journal du dimanche, qui appartient à son groupe : « Oui. Du moins je l’espère. Le groupe Lagardère est en pleine expansion et son cours de bourse va augmenter de manière significative. » Le PDG du groupe Lagardère, fils de Jean -Luc Lagardère, a clairement tort. Ses jours à la tête de l’entreprise bâtie par son père semblent comptés.

Reste à savoir ce que diront les autorités françaises et européennes de la concurrence. Vivendi est propriétaire d’Editis, numéro deux en France, et de Lagardère de Hachette, leader du secteur. Compte tenu des règles de concurrence, une fusion de ces deux géants de l’édition est impossible, notamment en France, où les deux sociétés possèdent les deux plus gros distributeurs de livres. Leurs périmètres devraient évoluer, c’est-à-dire que Vivendi devrait s’engager à céder plusieurs éditeurs pour qu’un rachat de Lagardère soit admissible. Dès 2003, Bruxelles avait interdit une fusion entre Hachette et Editis (alors encore Vivendi Universal Publishing).
Comme l’annonçait Le Point, une perquisition a eu lieu mardi au siège de la société au 4 rue de Presbourg dans le 16e arrondissement face à l’Arc de Triomphe. Il s’agit d’une information judiciaire lancée en avril 2021 « notamment contre l’achat de voix, l’abus de biens sociaux, les comptes inexacts et les informations fausses ou trompeuses ».

Recevez chaque jeudi la meilleure actualité économique et un aperçu des offres exclusives Le Point.

Pas une grande chance de survie. Les jours de Lagardère sont comptés. Il valait mieux qu’il récupère ses gains et qu’il se dore tranquillement au soleil. Le fils n’était pas le père C’est ainsi.

TSLR, je t’ai reconnu.

Très loin d’être abandonné, mais ces jeux de monopole entre grands patrons semblent… inutiles…

Lire les articles de la rubrique Economie,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQPolitique de confidentialitéPolitique de cookiesCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationArchive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Lagardère Group,Vivendi,Tender offer,Vincent Bolloré,Media,Lagardère Group, Vivendi, Tender offer, Vincent Bolloré, Media,,,France,Entreprises,,,CAC 40,Bourse,Wall Street,Vivendi,Lagardere,,,concentration des médias, vincent bolloré, economie, publique, vivendi, annonce, médias, projet, offre, achat,,,Vincent Bolloré-Arnaud Lagardère-Vincent-Vivendi,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: