Quel a été le coût de Brigitte Macron pour le budget de l’Élysée en 2022 ?

0

Les dépenses liées aux activités du cabinet de Brigitte Macron

Dans son rapport sur les dépenses 2022 de la présidence de la République, la Cour des comptes met en lumière les dépenses liées aux activités du cabinet de Brigitte Macron, première dame. Selon le rapport, ces dépenses s’élèvent à 315 808 euros pour l’année 2022. Cette somme est utilisée pour rémunérer les membres du cabinet de la première dame, qui est composé de deux collaborateurs, une assistante à plein temps pour les deux conseillers, et une assistante partagée avec le conseiller mémoire d’Emmanuel Macron. Ces dépenses représentent 0,28% du budget de la présidence.

Une augmentation des dépenses par rapport aux années précédentes

Les dépenses liées aux activités du cabinet de Brigitte Macron ont connu une augmentation par rapport aux années précédentes. En 2021, 292 454 euros ont été dépensés, tandis qu’en 2020, le montant s’élevait à 291 826 euros. Cette augmentation peut s’expliquer par le plus grand nombre de déplacements auxquels Brigitte Macron a participé, que ce soit seule ou aux côtés de son époux. En effet, en 2022, la première dame a effectué 16 déplacements seule et 14 aux côtés du président, dont la moitié à l’étranger. Il s’agit d’un nombre plus élevé de visites par rapport à l’année 2019, dernière année sans restriction liée au Covid-19.

Les missions du conjoint du chef de l’État

En France, le conjoint ou la conjointe du chef de l’État exerce quatre missions, telles que précisées dans une charte de transparence publiée sur le site Internet de l’Élysée depuis août 2017. Ces missions comprennent la représentation de la France aux côtés du chef de l’État lors des sommets et réunions internationales, la réponse aux sollicitations des Français qui souhaitent la rencontrer, la supervision des réceptions officielles au palais de l’Élysée, et le soutien à des œuvres caritatives, culturelles ou sociales qui participent au rayonnement international de la France. Ces activités et les dépenses qui y sont liées reposent sur une coutume et n’ont pas de fondement légal ou réglementaire. Cependant, la Cour des comptes contrôle ces dépenses dans son rapport annuel, conformément à la charte de transparence.

Mots clés: dépenses, cabinet, Brigitte Macron, première dame, budget, Cour des comptes, activités, augmentation, déplacements, missions, conjoint du chef de l’État.

Vidéo du jour: