Condamnation d’Aïvo et Madogou : Épiphane Quenum réagit

0

Des voix continuent de s’élever pour condamner les condamnations prononcées par la Cour pour la répression d’infractions économiques et de terrorisme à l’encontre de Joël Aïvo et Reckya Madogou. Cette fois, c’est Epiphane Quenum qui brisa le silence.

Pour l’ancien député, on ne peut rester insensible aux condamnations prononcées contre Joël Aïvo et Reckya Madogou. « Nous sommes confrontés à une situation où la majorité des gens s’apitoyer sur leur sort… Je crois que personne, moi ou les autres, ne peut rester insensible aux peines qui sont prononcées. Même si c’est votre ennemi, vous ne pouvez pas rester insensible en tant que chair humaine. il a dit.

Selon lui, le législateur qui a instauré ces peines pour « Les crimes commis » par les condamnés, « n’a certainement pas tenu compte de la psychologie de sa société ». Selon lui, les Béninois « Souvent désolé pour la victime. Il prend en charge le dossier de la victime. quel que soit le type de délit. Il poursuit en disant que ces deux adversaires condamnés sont des personnalités précieuses. Pour l’ancien parlementaire, il faut « Demander clémence, indulgence » du Président de la République.

« Il reste aujourd’hui que le Président de la République fait preuve de magnanimité envers son peuple pour faire passer un acte législatif qui permettra à nos deux personnalités de retrouver leur liberté » il a dit. Parlant de commentaires sur les condamnations, l’ancien préfet de l’Atlantique et du Littoral a déclaré : « Ne continuez pas à faire de la politique avec la vie des autres ». Cependant, il indique que la politique est : « Fait de tout. Avec le sourire, avec joie, mais aussi avec larmes et colère ».

#Condamnation #dAïvo #Madogou #Épiphane #Quenum #réagit

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire