‘Coup bas, trahison: Nkongho Success, l’homme à faire le sale pour le régime Biya’

    0
    13

    La poussière de la trahison de Nkongho Success dans la cause du Sud Cameroun semble s’installer, d’autant plus que la lutte contre le Coronavirus semble avoir éclipsé la lutte pour l’indépendance du Sud Cameroun.

    Alors que les Camerounais du Sud observent un cessez-le-feu pour permettre à la communauté internationale de combattre un virus insidieux et perturbateur, Nkongho Success est à l’œuvre, trahissant plus de Camerounais du Sud et blessant ceux qu’il considère comme son ennemi juré.

    Aujourd’hui, il a envoyé Paul Ayah Abine, l’illustre juge et candidat à la présidence qui l’a aidé à se développer politiquement, au SED où il sera confronté à des questions difficiles sur ses activités politiques et financières.

    Nkongho Success s’est entretenu avec le ministre de l’Administration territoriale du pays, Paul Atanga Nji, et le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, qui soutiennent tous deux un sinistre complot visant à faire taire à jamais le juge à la retraite.

    M. Nkongho prétend avoir des preuves que M. Ayah Abine avait un plan sinistre pour acheter des armes et déstabiliser le pays.

    Il affirme que le savant juge voulait utiliser son église pour collecter des fonds pour sa campagne présidentielle de 2018, dont certains auraient été canalisés vers un accord d’achat d’armes.

    Il allègue que le juge Ayah lui avait demandé d’inculper ses fidèles dans sa fausse église 5 000 francs CFA chacun, ce qui aurait pu faire du savant juge un milliardaire instantané et une menace énorme pour le gouvernement.

    Le juge Ayah n’est pas étranger au SED et sa solide connaissance du droit sera le plus grand outil de sa boîte à outils dans ses efforts pour faire face à ce gâchis massif que M. Nkongho a créé pour lui et sa famille.

    M. Nkongho, qui vit maintenant à Yaoundé, bénéficie désormais d’une forme de protection et d’immunité qui durera aussi longtemps qu’il continuera de trahir de nombreux Camerounais du Sud.

    Sa famille a été installée à Yaoundé par le gouvernement. Tous ses frères ont quitté Mamfe et ses cousins ??qui sympathisent avec la cause du Sud Camerounais se sont complètement déconnectés de lui.

    Parlant au téléphone à un ami à Mamfe, M. Nkongho a déclaré qu’il ne regretterait jamais sa décision, bien que les combattants d’Amba aient saisi toutes leurs fermes et les aient attribuées à d’autres personnes.

    Il a juré de détruire le juge Ayah, affirmant que c’était M. Ayah qui l’avait attaqué en premier.


    SOURCE:

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here