Covid-19 : Voici pourquoi Grégoire Owona ne veut pas sotir de chez lui

    0
    13

    Dans une interview accordée au quotidien Mutations, le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale présente son quotidien depuis la prise des mesures pour lutter contre le coronavirus.

    Depuis le 17 mars 2020, le gouvernement a pris une série de mesures pour limiter la propagation du covid-19 au Cameroun. Une décision qui a bouleversé les habitudes au sein de nombreux départements ministériels.

    Plusieurs ministres ont fait le choix de travailler à partir de leur domicile et de maintenir le contact avec leurs collaborateurs grâce aux moyens technologiques. Parmi eux, le ministre du travail et de la Sécurité Sociale, Grégoire Owona.

    Cependant, son choix n’est pas anodin. Si le ministre Owona a décidé de travailler à la maison, c’est pour «ne pas frustrer ou faire peur aux collaborateurs qui croient à ce qui avait été diffusé dans les réseaux sociaux et repris par certains journaux, arguant que j’étais positif au virus», révèle-t-il dans les colonnes du quotidien Mutations.

    Refusant de s’étendre sur le sujet, le MINTSS affirme que cette information a provoqué une véritable panique au ministère. «Les dispositions sont prises pour désinfecter mon cabinet où je peux me rendre le soir éventuellement et lorsque je dois accorder des audiences, le port du masque est exigé, la distance respectée comme c’est le cas aussi lorsque je dois participer aux travaux à l’Assemblée nationale ou au Sénat», précise le ministre.

    D’autres mesures ont été prises au niveau de son département ministériel telles que la réduction du «trafic dans les bureaux tout en assurant la permanence administrative, en privilégiant les changes numériques et nous veillons à ce que les personnels essentiels soient présents à leur poste de travail», égrène-t-il.

    Par ailleurs, poursuit Grégoire Owona, «les mesures d’hygiène aussi sont renforcées puisqu’on a rendu disponibles les gels hydroalcooliques, la prise de température à l’entrée du bâtiment etc. Les mêmes exigences sanitaires s’appliquent aussi à la maison. Tout cela demande beaucoup de discipline. Et c’est l’occasion pour moi de féliciter le «petit personnel» en particulier et les secrétaires qui font des efforts et d’énormes sacrifices».


    SOURCE: https://bit.ly/2VFi7Qj

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here