« La cybersurveillance, une influence mondiale »

0

Mediapart a diffusé en avant-première un documentaire produit par Amnesty International qui retrace l’affaire Pegasus, un des plus grands scandales d’espionnage récents. Les cibles étaient des défenseurs des droits humains et des journalistes, dont deux de Mediapart. Le film sera diffusé le 3 mai sur la chaîne YouTube d’Amnesty International France. Cette affaire met en lumière les dangers de la surveillance de masse et de l’utilisation abusive de technologies de pointe.

Le documentaire montre comment le logiciel espion Pegasus a été utilisé pour infiltrer les téléphones portables de journalistes et de militants des droits humains dans le monde entier. Les gouvernements et les entreprises qui ont acheté ce logiciel ont ainsi pu accéder aux données personnelles des personnes ciblées, y compris leurs contacts, leurs messages et leurs photos. Cette affaire souligne l’importance de protéger les libertés publiques et de garantir la confidentialité des communications.

En tant que journaliste ou blogueur professionnel, il est important de souligner l’importance de la liberté de la presse et de la protection des sources. Les journalistes doivent être en mesure de travailler sans crainte de représailles ou de surveillance illégale. Les gouvernements et les entreprises doivent respecter les droits fondamentaux des individus et garantir la confidentialité de leurs communications. Les technologies de surveillance doivent être réglementées et utilisées de manière responsable pour éviter les abus.

Mots clés : Pegasus, surveillance de masse, libertés publiques, protection des sources, confidentialité des communications.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: