Le paquet de limite de la dette est adopté par la Chambre et se dirige vers le Sénat – Appel nominal

0

La Chambre des représentants a adopté un projet de loi visant à suspendre la limite de la dette au-delà des élections de 2024, envoyant au Sénat un paquet bipartisan conçu pour éviter une crise financière lorsque l’autorité d’emprunt sera épuisée la semaine prochaine. Le projet de loi a remporté le soutien de la majorité des deux partis, bien que plus de démocrates aient voté pour que les républicains. Les républicains ont voté 149-71 pour le projet de loi, tandis que les démocrates ont voté 165-46. Le projet de loi suspendrait la limite de la dette jusqu’au 1er janvier 2025, repoussant ainsi les élections de novembre 2024. La limite de la dette a été augmentée pour la dernière fois en décembre 2021 à 31,4 billions de dollars. La dette a atteint ce niveau en janvier, incitant le Trésor à mettre en œuvre ce qu’on appelle des mesures extraordinaires pour réduire temporairement la dette et permettre un emprunt continu.

Un compromis bipartisan pour éviter une crise financière

Le projet de loi adopté par la Chambre des représentants est un compromis bipartisan conçu pour éviter une crise financière lorsque l’autorité d’emprunt sera épuisée la semaine prochaine. Le projet de loi suspendrait la limite de la dette jusqu’au 1er janvier 2025, repoussant ainsi les élections de novembre 2024. La limite de la dette a été augmentée pour la dernière fois en décembre 2021 à 31,4 billions de dollars. La dette a atteint ce niveau en janvier, incitant le Trésor à mettre en œuvre ce qu’on appelle des mesures extraordinaires pour réduire temporairement la dette et permettre un emprunt continu. Le projet de loi a remporté le soutien de la majorité des deux partis, bien que plus de démocrates aient voté pour que les républicains. Les républicains ont voté 149-71 pour le projet de loi, tandis que les démocrates ont voté 165-46.

Un compromis qui ne satisfait pas tout le monde

Le compromis bipartisan adopté par la Chambre des représentants ne satisfait pas tout le monde. Les conservateurs durs ont voté contre le projet de loi parce qu’il ne contient qu’une fraction de la réduction du déficit qui aurait été requise en vertu du projet de loi initial de la limite de la dette du GOP de la Chambre. Les démocrates de gauche ont voté contre le projet de loi en raison de son expansion des exigences de travail pour les programmes d’aide sociale et des modifications apportées au processus d’examen environnemental pour les projets fédéraux, entre autres plaintes. Cependant, les dirigeants démocrates ont rallié leur parti derrière le compromis, affirmant qu’il offrait le meilleur espoir dans un gouvernement divisé pour éviter le chaos financier qui pourrait être déclenché par une violation de la limite de la dette.

Vidéo du jour: