Derniere minute: Un autre militant du MRC libéré de prison

0

La cour d’appel a réduit la peine qu’il purgeait à Bafang mardi dernier à 310 jours.

Brice Hilaire Ndiffo, né à Kekem, planteur résident, respirera l’air de la liberté. Lors de son audience du mardi 9 août 2022, la Cour d’appel de l’Ouest a réduit à 310 jours la peine initiale de 30 mois qu’il purgeait à la prison principale de Bafang.

Ce militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a été arrêté pour avoir publié de fausses nouvelles et des propos outranciers contre le président de la République, des membres du gouvernement et des autorités administratives par voie électronique. L’affaire a commencé début août 2021, lorsque le sous-préfet de Kekem a envoyé un message ordonnant à ses forces de l’ordre de l’arrêter afin qu’il réponde de ses actions « insurrectionnelles ».

Le commissaire spécial qui l’appelle le 9 du mois n’en tirera rien car l’intéressé a refusé de parler en l’absence de son avocat. En revanche, il est reconnu quelques jours plus tard par la garde de sécurité de l’État de sa ville comme l’auteur des messages litigieux. Des phrases particulières attirent l’attention des enquêteurs : « M. Biya n’a jamais été élu par le peuple camerounais… Il se maintient au pouvoir par la violence, la corruption et la fraude électorale… Le dictateur Paul Biya et son gouvernement voleur, en complicité avec les préfets , sous-préfets… » .

Lorsqu’on lui demande de prouver de telles affirmations, Brice Hilaire dira à Ndiffo qu’il s’est contenté de reproduire des messages de l’activiste Calibri Calibro pour son propre compte. Inculpé devant le juge correctionnel, le tribunal de première instance de Bafang l’a reconnu coupable d’outrage au président de la République, aux membres du gouvernement, aux corps constituants et aux fonctionnaires. Puis condamné à 30 mois de prison assortis d’une amende de 500 000 F et de 26 700 F de dépens. La Cour d’appel de l’Ouest vient de raccourcir le tout à 310 jours.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire