Des journalistes arrêtés pour diffusion « illégale » de la CAN « Toute l’actualité, des gens d’Europe, d’Afrique, d’Amérique…

0

Plus tôt cette semaine, une station de radio à Accra, au Ghana, a été perquisitionnée par des agents de sécurité armés pour diffusion « illégale » de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Selon nos sources, la police ghanéenne a d’abord tenté d’arrêter l’animatrice de la station, Nana Ama Agyarko, pour ce qu’elle pense être une entrave au travail et un abus envers un policier. Après avoir échoué à arrêter le présentateur de nouvelles, le présentateur de Drivetime, Docta Kay, a été arrêté par des policiers armés, qui ont allégué qu’il interférait également avec leur travail, a rapporté Class FM.

Les arrestations sont intervenues après que trois hommes en civil qui se sont identifiés comme des policiers et cinq autres qui se sont identifiés comme des membres du GBC sont entrés à Accra100.5FM et ont demandé à la station l’autorisation de diffuser le match CAN in progress.

Ces personnes ont affirmé que la chaîne de télévision n’avait pas le droit de diffuser le match. Les hommes ont échangé des idées avec certains employés de la gare.

La présentatrice de nouvelles Nana Ama Agyarko soupçonnait que les hommes en civil n’étaient pas les policiers qu’ils prétendaient, car l’un d’eux avait des tresses courtes, des boucles d’oreilles et un gilet, et des chaussures avec un jean déchiré et des pantoufles. Le présentateur de nouvelles a demandé leur carte d’identité. L’homme aurait montré sa carte d’identité, mais caché la photo et son nom sur la carte. Cela a provoqué la colère du présentateur de nouvelles, qui a qualifié l’homme nu de « voleur » et « d’imposteur » et lui a demandé de quitter le bureau.

Ces messieurs ont appelé des renforts et 20 policiers lourdement armés ont pris d’assaut l’enceinte de la radio privée Labone et ont arrêté la journaliste du soir Nana Ama Agyarko pour avoir insulté un policier. Incapables d’entrer dans le studio, la police a arrêté un autre journaliste, qui les a escortés à l’étage et s’est occupé d’eux après leur arrivée au poste.

Source: DoingBuzz

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire